★★★★☆, Critiques de Films

[Critique] Mission : Impossible 5 (Rogue Nation)

4-étoiles

Affiche fr MI5Quatre ans après Mission : Impossible 4 (Protocole Fantôme), de Brad Bird, l’agent Ethan Hunt (Tom Cruise) reprend du service dans un cinquième opus réalisé cette fois par Christopher McQuarrie. L’équipe IMF (Impossible Mission Force) est dissoute et Ethan Hunt se retrouve désormais isolé, alors que le groupe doit affronter un réseau d’agents spéciaux particulièrement entraînés, le Syndicat. Cette organisation sans scrupules est déterminée à mettre en place un nouvel ordre mondial à travers des attaques terroristes de plus en plus violentes. Ethan regroupe alors son équipe et fait alliance avec Ilsa Faust (Rebecca Ferguson), agent britannique révoquée, dont les liens avec le Syndicat restent mystérieux. Ils vont s’attaquer à la plus impossible des missions : éliminer le Syndicat.

Allons droit au but ! Si Rogue Nation s’avère un poil en dessous de l’éblouissant Protocole Fantôme, il n’en demeure pas moins un excellent blockbuster d’action. Le meilleur qu’il m’ait d’ailleurs été donné de voir cette année avec Mad Max – Fury Road. Christophe McQuarrie s’approprie à merveille les codes de la franchise pour offrir un volet aussi dense que divertissant, s’inscrivant parfaitement dans l’esprit de la franchise tout en ayant néanmoins son propre style. Le scénario se révèle plutôt bien ficelé et multiplie les clins d’œil au premier film, allant même jusqu’à proposer un générique d’introduction similaire. De quoi donc ravir tous les fans de la première heure de la saga, qui prendront assurément plaisir à identifier toutes les références. Pour autant, comme tout Mission Impossible qui se respecte, le film vaut surtout pour l’énorme dose d’action qu’il propose. Extrêmement généreux, le long-métrage offre en effet de nombreuses scènes particulièrement démentes. D’une infiltration meurtrière en Autriche à une opération aquatique impossible au Maroc, en passant par une course-poursuite nerveuse dans les rues de Casablanca, les séquences impressionnent par leur maîtrise. Les décrire davantage ne serait d’ailleurs pas très opportun puisqu’il faut vraiment les vivre sur grand écran pour pouvoir en apprécier toutes les qualités. Le rythme est effréné, les images léchées et la mise en scène efficace. Bref, un régal !

Photo MI5S’il fallait toutefois absolument émettre des réserves, elles concerneraient les quelques facilités narratives du récit – propices aux cascades mais pas forcément indispensables d’un point de vue strictement scénaristique – ainsi que la réalisation de McQuarrie, certes efficace et intéressante, mais nettement moins flamboyante que celle de Bird. C’est peut-être d’ailleurs le principal défaut de Rogue Nation, le fait qu’il vienne après l’excellent Protocole Fantôme et qu’il souffre du coup indéniablement de la comparaison. Car en l’état, il faut bien le reconnaître, Rogue Nation est un très bon divertissement d’action à gros budget, dont la fibre d’espionnage marquée renvoie intelligemment au premier film. Le long-métrage, et la saga dans sa globalité, ne serait toutefois rien sans la performance extraordinaire de Tom Cruise. Deux décennies ont passé depuis le premier volet et les années semblent pourtant n’avoir aucune emprise sur lui. D’une énergie folle, l’acteur endosse une nouvelle fois avec brio le rôle d’Ethan Hunt, qui lui colle tant à la peau, et nous gratifie de quelques séquences mémorables. A ses côtés, on retiendra également l’apport humoristique considérable du très drôle Simon Pegg. L’alchimie entre les deux acteurs est perceptible et agrémente le film d’une légèreté toujours bienvenue. Enfin, pour une actrice assez peu expérimentée, et surtout pas habituée au film d’action, Rebecca Ferguson livre une interprétation tout à fait convaincante.

En conclusion, Christopher McQuarrie signe donc avec Mission : Impossible 5 (Rogue Nation) un thriller d’action de très bonne qualité, pouvant s’appuyer sur un scénario d’espionnage efficace et un Tom Cruise toujours aussi charismatique. A l’exception de quelques facilités narratives, c’est un sans faute.

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

7 réflexions sur “[Critique] Mission : Impossible 5 (Rogue Nation)

  1. Eh bien cette fois je suis pleinement d’accord avec ton avis : MI5 est un divertissement efficace et percutant qui retrouve l’énergie des grands films d’action des années 90, sans se laisser déborder par une surenchère d’effets numériques. IMF is not dead !

    Publié par princecranoir | août 12, 2015, 11:53
    • Beaucoup d’avis semblent aller dans le même sens. Ça fait plaisir car il s’agit d’un très bon divertissement pour moi, qui dispose de surcroît d’un vrai propos de fond. Idéal pour une séance estivale je trouve.

      Publié par Wolvy128 | août 12, 2015, 12:00
  2. Difficile en effet de passer après l’exceptionnelle performance délivrée par Brad Bird – mais aussi celle de Brian DePalma, qui brillait par sa capacité à brouiller les pistes. Mais ce nouveau Mission: Impossible propose finalement une belle synthèse de ces deux épisodes. Il parvient même à tirer son épingle du jeu lorsque McQuarrie fait vrombir les moteur sur les routes Marocaines, parler la poudre dans l’épais brouillard Londonien, et résonner le Nessun Dorma sous la voûte d’une des plus élégantes scènes d’infiltration de la saga.

    Publié par 2flicsamiami | août 13, 2015, 4:35
  3. Bonjour Wolvy128, j’ai beaucoup apprécié ce film pour toutes les raisons que tu donnes. Les deux heures que dure le film font passer un bon moment. Bonne après-midi.

    Publié par dasola | août 25, 2015, 2:15
  4. Il est bien ce cinquième volet et Jack reacher du premier du nom est très bien.

    Publié par Justinb | décembre 17, 2016, 2:16

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :