★☆☆☆☆, Critiques de Films

[Critique] Insidious – Chapitre 3

1-étoile

Affiche insidious 3Je reviens aujourd’hui sur Insidious – Chapitre 3, troisième volet de la saga horrifique initiée par James Wan en 2011. Le film est réalisé par Leigh Whannell et s’intéresse à Quinn Brenner (Stefanie Scott). Parce qu’elle a l’impression que sa mère défunte cherche à entrer en contact avec elle, la jeune Quinn se tourne vers Elise (Lin Shaye), une médium qui possède un véritable don mais qui refuse de l’utiliser depuis la tragédie qu’elle a vécue autrefois. Lorsque Quinn est attaquée par une entité malveillante, Sean (Dermot Mulroney), le père de la jeune fille, supplie Elise de les aider. Secondée par deux parapsychologues, Tucker (Angus Sampson) et Specs (Leigh Whannell), Elise accepte alors de tenter d’entrer en contact avec les morts. Forcée de s’aventurer dans les tréfonds de l’au-delà pour protéger Quinn, Elise va affronter le pire ennemi qu’elle ait jamais rencontré : un démon dévoreur d’âmes…

Si le premier Insidious se révélait tout à fait honnête sur le plan qualitatif, sans forcément atteindre des sommets, le second opus était, quant à lui, bien plus faible et ne répondait finalement qu’à une logique commerciale. Un constat qui se confirme malheureusement pour le troisième volet puisqu’il n’y a cette fois pas grand-chose à sauver du long-métrage. Le scénario s’avère effectivement raté dans tous les genres qu’il cherche à exploiter. A commencer par la partie dramatique qui, pas aidée par une écriture désastreuse des personnages, n’a jamais l’impact qu’elle pourrait, ou devrait, avoir. On se fout royalement de ce qui peut bien arriver aux différents protagonistes et l’attachement est inexistant. Alors qu’au niveau horrifique, le film n’offre aucune scène mémorable et peine vraiment à procurer des frissons. Les jump scares sont aussi nombreux que convenus, tandis que les clichés et autres ficelles narratives alourdissent considérablement un récit déjà pas très attrayant au départ. Du coup, l’ensemble est relativement ennuyeux et assez peu effrayant.

Photo insidious 3La mise en scène aurait éventuellement pu rattraper la médiocrité du script mais elle se révèle au final particulièrement pauvre. Non seulement elle ne parvient absolument pas à transcender le genre, ce qui n’est pas nécessairement dommageable, mais on a aussi la désagréable impression d’avoir déjà vu beaucoup de choses ailleurs, et en mieux de surcroît. Ce qui alimente malheureusement l’ennui qui se fait rapidement sentir. Il faut dire que le film ne fait finalement que reprendre paresseusement les éléments connus de la saga, sans y apporter la moindre touche personnelle. Même chose pour les codes du genre qui sont exploités de façon extrêmement attendue et classique. Côté casting, il est toujours bien difficile de se prononcer sur la prestation des acteurs lorsque le scénario est aussi perfectible mais force est tout de même de constater qu’aucun ne sort du lot. De là à dire qu’ils ne sont pas bons, c’est un pas que je ne franchirai pas (pour ce film en tout cas). Mais il est clair que ce point fait défaut.

Entre clichés pompeux, jump scares ridicules et ficelles gigantesques, Insidious – Chapitre 3 s’avère donc passablement ennuyeux et jamais effrayant. A éviter purement et simplement !

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :