Tests DVD / Blu-ray

[Test Blu-ray] Noé

BR noéLE FILM

Synopsis:

Nouvelle adaptation du récit mettant en scène le destin d’un homme nommé Noé (Russell Crowe) et de son Arche alors que le déluge menace de détruire l’humanité. Soumis à des visions apocalyptiques de déluge, Noé va s’allier aux Veilleurs, des anges déchus devenus des sortes de guerriers de pierre, pour construire une gigantesque Arche dans le but de sauver sa famille et tous les animaux errants.

Casting:

Réalisateur – Darren Aronofksy.
Acteurs & Actrices – Russell Crowe, Jennifer Connelly, Emma Watson, Logan Lerman, Ray Winstone, Anthony Hopkins, Douglas Booth…

Bande annonce:

Critique: ★★★☆☆

Extrait de ma critique du 10/04/2014.

Sans forcément affectionner les films traitant de religion, bien au contraire, le réalisateur au commande de Noé et la qualité du casting avaient toutefois de quoi attiser ma curiosité. Et globalement, je dois reconnaître que le dernier long-métrage du papa de Requiem for a Dream et The Wrestler m’a plutôt bien plu. Bien sûr, on est assez loin des deux films préalablement cités en termes de qualité, mais l’ensemble n’en demeure pas moins intéressant. En particulier d’ailleurs dans la deuxième partie (sur l’Arche) où le cinéaste parvient à insuffler une réflexion passionnante autour des notions d’héritage et de descendance grâce, notamment, au personnage joué par Emma Watson. Une réflexion alimentée également par les convictions inébranlables de Noé qui semble prêt à tous les sacrifices pour répondre à la volonté du Créateur, qui n’est autre que Dieu en fait mais dont l’appellation se veut moins clivante, et donc plus universelle. Un paramètre important pour un film de cette envergure visant un public le plus large possible. Le comportement de Noé durant ce deuxième acte montre clairement que la frontière entre la foi et le fanatisme est parfois mince. Et c’est sincèrement une réflexion que je ne pensais pas retrouver dans un blockbuster grand public autour d’un récit biblique.

Cependant, ce deuxième acte réussi ne fait pas oublier une première partie très inégale, amorcée par une introduction pour le moins poussive. L’histoire met en effet énormément de temps à démarrer et peine de ce fait à captiver. Il faut vraiment attendre la construction de l’Arche pour sentir le récit un tant soit peu décoller. Et ça reste en plus assez léger comme décollage. En outre, la volonté louable du réalisateur de proposer un film le plus universel possible tout en conservant certaines références bibliques rend l’ensemble plutôt bancal. On comprend aisément l’intention mais ça ne fonctionne pas toujours. Et malheureusement, le visuel n’aide pas spécialement à crédibiliser l’univers puisque celui-ci se révèle au final assez peu convaincant. Je ne sais pas si c’est dû à l’esthétique générale ou au rendu très discutable des effets spéciaux mais il y a là aussi quelque chose qui cloche. Malgré tout, le long-métrage se laisse suivre sans déplaisir car les acteurs font plutôt bien le boulot. Certes, aucun ne sort vraiment du lot mais tous livrent une prestation correcte. Il faut dire que la plupart des personnages jouissent d’un développement significatif et ne manquent, par conséquent, pas de consistance. Ainsi, plus de 10 ans après Un Homme d’Exception, Russell Crowe et Jennifer Connelly sont toujours aussi touchants en couple torturé. Tandis que Logan Lerman et Emma Watson confirment leur montée en puissance dans ce qui constitue peut-être les rôles les plus intéressants du film.

Photo noé

LE BLU-RAY

Caractéristiques:

Audio – DTS-HD Surround Master 7.1 : Anglais / Dolby Digital Surround 5.1 : Français, Allemand, Italien, Espagnol.
Image – 1080p HD / 1.85:1.
Sous-titres – Anglais, Français, Néerlandais, Espagnol, Italien, Allemand, Danois, Finlandais, Norvégien, Suédois.
Durée – 138 minutes.

Bonus

  • Iceland : Extreme Beauty.
  • The Ark Exterior : A Battle for 300 Cubits.
  • The Ark Interior : Animals Two by Two.

Éditeur – Paramount.

Avis:

Si l’aspect un peu sombre de l’image empêche parfois un niveau de détails exemplaire, le Blu-ray livré par Paramount est néanmoins de très bonne facture sur le plan visuel. La définition est en effet soignée et le rendu HD ne souffre d’aucun défaut particulier. Sur le plan sonore, en revanche, l’absence de pistes audio HD en VF est à nouveau regrettable pour les amateurs de version française. Cependant, comme souvent, la piste VO est tout de même vivement conseillée pour pouvoir apprécier à leur juste valeur les interprétations des acteurs. D’autant plus que, pour le coup, la piste DTS-HD Master 7.1 offre en plus une formidable immersion grâce à sa précision et son intensité. Certaines scènes ne manquent d’ailleurs vraiment pas d’ampleur. Côté suppléments, 3 modules d’une vingtaine de minutes chacun proposent une vision globale de la production du film, du tournage en Islande jusqu’à la construction extérieur et intérieur de l’Arche. L’ensemble est plutôt classique même si les différentes interventions du réalisateur Darren Aronofksy durant le tournage montrent extrêmement bien les difficultés qu’il peut y avoir à tourner un blockbuster quand on est habitué à des films plus modestes, pour lesquels les plans ont généralement le temps d’être réfléchis. Ce n’est évidemment pas le sujet des bonus mais c’est toutefois intéressant de pouvoir profiter de son ressenti.

Disponible à partir du 13 août 2014 en DVD, Blu-ray et Blu-ray 3D (Belgique).

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :