★★☆☆☆, Critiques de Films

[Critique] Lucy

2-étoiles

Affiche lucyA la suite de circonstances indépendantes de sa volonté, une jeune étudiante voit ses capacités intellectuelles se développer à l’infini. Elle « colonise » son cerveau, et acquiert des pouvoirs illimités… Tel est le point de départ de Lucy, la dernière réalisation de Luc Besson avec Scarlett Johansson dans le rôle titre. Elle est accompagnée au casting de Morgan Freeman et Choi Min-sik, la figure emblématique de Old Boy (l’original, pas le remake raté).

Je n’ai personnellement rien contre Luc Besson mais, parmi sa filmographie en tant que réalisateur, producteur et scénariste, je dois avouer que peu de ses films m’ont vraiment emballé, ou même tout simplement plu. Et malheureusement, ce Lucy ne fait pas exception tant le long-métrage s’avère perfectible, autant sur le fond que sur la forme.

Sur la forme, cela se traduit pour moi par une photographie relativement inégale, alternant les belles séquences et les plans sombres sans saveur. Ou par un montage sans grande finesse comme lorsque le réalisateur intercale des images de la savane sur lesquelles des guépards foncent sur une gazelle, lorsque les méchants asiatiques s’approchent violemment de Lucy. C’est peut-être une bonne idée sur le papier (et encore) mais cela représente à mon sens le niveau zéro de la subtilité. Pareil avec les images d’illustration du discours de Morgan Freeman, c’est tout sauf nécessaire et les séquences ne font en fin de compte qu’alourdir le rythme du film. Quant au fond, outre les incohérences inhérentes à ce genre de sujet formaté pour le grand public, cela tient encore plutôt bien la route. A condition bien sûr qu’on accepte le postulat de départ et les nombreux clichés disséminés tout au long de l’histoire. Dommage cependant que Besson se sente constamment obligé d’intellectualiser le propos, au point même de paraître grotesque par moments.

Photo lucy

Malgré tout, le film se laisse suivre sans déplaisir grâce notamment aux multiples touches d’humour dont il regorge. Avec le recul, c’est peut-être d’ailleurs un des éléments qui fonctionnent le mieux : l’humour. Ensuite, sans être forcément mémorables, les scènes d’action sont tout de même efficaces et offrent au spectateur ce qu’il est en droit d’attendre d’une telle réalisation. A titre personnel, je m’attendais néanmoins à davantage d’intensité et de fun au vu du potentiel du récit. L’ensemble me paraît effectivement bien fade au regard du pouvoir fantastique dont dispose le personnage. Le personnage, parlons-en d’ailleurs ! Il avait absolument tout pour plaire sur le papier mais l’écriture est tellement faible qu’il ne suscite finalement aucun véritable attachement. Et ce n’est pas toute la bonne volonté de la pauvre Scarlett Johansson qui peut y changer quoi que ce soit. Quant aux personnages secondaires, ils sont malheureusement beaucoup trop stéréotypés (vieux sage, baron asiatique taré…) que pour convaincre et n’ont surtout aucun réel intérêt dans l’histoire.

En définitive, Lucy s’avère donc être un divertissement correct mais complètement inoffensif. Le genre de film qui nous occupe pendant 90 minutes mais dont on ne retient pas grand-chose au final. Aussitôt vu, aussitôt oublié !

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

9 réflexions sur “[Critique] Lucy

  1. Vu également et pour le coup j’ai plutôt bien aimé !
    Alors ce n’est pas ce dont à quoi je m’attendais (en gros Scarlett en mode badass avec un gun qui va tout défourailler) mais alors de ce fait, le côté Sci-fi m’a bien plu car il est à la fois intéressant mais surtout explicitement amené et recherché.
    Du coup, c’est ce qui fait un peu le point faible du film : un film grand-public, assez casual et manquant clairement de subtilité comme tu l’as signalé.

    Pas non plus fan de Besson même si certains films comme Léon ou le Cinquième Elément sont tout de même des classiques, j’ai plutôt bien aimé la réal au niveau du rythme qui m’a jamais lassé mais exactement comme tu as dit ça manque de saveur. Enfin, c’est surtout Scarlett qui fait la saveur du film car elle est classe mais, le jeu d’acteur laisse parfois à désirer. D’ailleurs la séquence de voiture était vachement sympa, elle rappelle beaucoup le dynamismes des Taxi.

    Je suis donc parti sur un 6-7/10, assez surpris du côté Science-fiction largement appréciable et dont la thèse et les faits sont clairement travaillés, avec une fin bien amenée pour pour le style du film mais qui au final ne laisse pas au spectateur qui a bien suivi le film plus de 15 secondes pour savoir ce que le message énonce. ^^

    En gros, je pense que Besson a bien cerné ce qu’il fallait pour son scénario, contrairement à Louis LeTerrier qui m’avait très déçu avec Insaisissables et je pense que pour ce dernier il aurait fallu quelques-unes des facilités de ce Lucy.

    Publié par Kazura | août 7, 2014, 8:34
    • C’est sûr que le récit a du potentiel, je suis d’accord avec toi, mais je ne le trouve pas particulièrement bien exploité pour ma part. Dès le moment où le réalisateur se prend trop au sérieux en intellectualisant le propos, cela devient extrêmement laborieux, pour ne pas dire chiant. Contrairement à toi, je trouve d’ailleurs l’ensemble plutôt brouillon et pas assez travaillé. J’espérais vraiment un film nettement plus fun que ça, quitte à livrer quelque chose de moins cérébral.

      Et le côté explicite que tu salues m’a personnellement énormément dérangé. Sérieusement, c’est quoi cette manie d’illustrer systématiquement ce qui est dit, ou de proposer des métaphores ridicules pour représenter une séquence? A croire que Besson prend les spectateurs pour des idiots en martelant bien ce qu’on avait déjà compris plus tôt. C’est typiquement le genre de procédé qui m’insupporte au plus haut point. Sans oublier non plus les incohérences qui sont tout de même nombreuses si on y réfléchit. Je passe outre volontiers pour des réalisations qui ne mettent pas forcément l’accent sur le fond mais en l’occurrence, Lucy s’embarque tout de même dans un scénario qui se veut complexe et solide.

      Pour le coup, dans le genre film avec des facilités scénaristiques, j’ai largement préféré Insaississables que je trouve plus fun et plus rythmé. Mais Lucy se laisse regarder sans déplaisir, je lui reconnais au moins ça. Et la scène dont tu parles est effectivement sympa. Moins impressionnante quand on a vu celle de The Raid 2 il y a quelques jours, mais sympa. 🙂

      Publié par Wolvy128 | août 7, 2014, 9:10
      • Disons que les évènements se coordonnet bien dans l’ensemble SPOIL ON étant donné que ça se rejoint sur une seule et même idée, qui est le partage des connaissances à travers la grande unité de mesure qui est le temps, le fait que les images soient là pour justifier le message du film est assez bien mis en place mais mal approprié pour un film de SF je pense SPOIL OFF

        Après c’est clair que j’ai eu ce sentiment d’être pris pour un incapable mais bon j’ai trouvé ça sympathique, sans prise de tête et assez intéressant. Je suis peut-être pas assez exigent mais il est clair que je te rejoins sur pas mal de points même si comme tu dis on s’attendait à un film d’action bien funky. :p
        Insaisissables par contre c’était la partie enquête et policier avec Mélanie Laurent et son compère qui m’a le plus dérangé : qu’est-ce que c’était mou, ça détruisait tout l’intérêt des quatre personnages à mon sens.

        Publié par Kazura | août 8, 2014, 12:39
        • Oui, c’est vrai que la fin est plutôt sympa. Après, je trouve quand même que le sujet est à peine effleuré, pas assez creusé. Mais peut-être que, pour le coup, c’est moi qui suis trop exigeant.

          Publié par Wolvy128 | août 8, 2014, 1:09
  2. Je vous rejoins sur pas mal de points… Sur 5, je mettrais 3,25. Quand je ne m’ennuie pas, je mets 3…
    Je trouve que le film part super bien (jusqu’au moment où Scarlett ingurgite la drogue), se poursuit plutôt fadement et se termine en délire pseudo-intellectuel vide. Une bonne idée de départ qui n’est pas du tout exploitée. Besson choisit de faire de l’action avec une idée qui aurait méritée plus de nuances… Je trouve qu’on peut trouver des points communs avec Transcendance (beaucoup plus lent), dans le sens où Depp et Scarlett deviennent des dieux. Le film dure 1h30, je pense que ça aurait mérité une demi-heure de plus, une demi-heure où on entre plus dans le perso de Scarlett (oh oui !) qu’on ne connait finalement quasi pas… Et dans cette demi-heure, davantage de temps pour poser les enjeux de ce pourcentage qui augmente à toute allure… Que veut faire Scarlett avec ce pouvoir ? Que peut-elle faire ? L’idée de départ n’est pas exploitée avec un vrai axe. Elle embrasse le flic « pour se souvenir »… mouais… Quand aux métaphores (qui m’ont rappelé le début de Tree of life), ça résume pour moi le film : un projet hyper ambitieux qui associe l’apparition des premières cellules à l’apparition de la femme ultime mais qui finalement brasse beaucoup de vent pour rien…

    Publié par Basketo | août 29, 2014, 6:54
    • Un peu moins généreux que vous sur la note mais on semble être du même avis. J’ai moi aussi pensé à The Tree of Life qui nous prenait aussi un peu pour des idiots en nous balançant, entre autres, une séquence avec un papa dinosaure et sa progéniture pour insister sur l’autorité paternelle. Mais je suis d’accord, malgré ses défauts, on ne s’ennuie pas car le film est plutôt bien rythmé. Beaucoup de potentiel mais une exploitation qui laisse clairement à désirer.

      Publié par Wolvy128 | août 29, 2014, 7:14
  3. Lucy est un film vraiment cérébral et très intéressant. Je le conseille à tous les fans de thriller.

    Publié par jerome albert | septembre 2, 2014, 1:14
  4. Bonsoir, vite vu, assez vite oublié, c’est rien de le dire et pourtant Scarlett est très bien. Bonne soirée.

    Publié par dasola | septembre 16, 2014, 6:11

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :