★★★★☆, Critiques de Films

[Critique] Love et Autres Drogues

Je reviens sur un film que j’ai vu au début de l’année et que j’ai beaucoup apprécié. Il s’agit de Love et Autres Drogues, la dernière réalisation de Edward Zwick, à qui l’on doit notamment Le Dernier Samourai et Blood Diamond. L’histoire, inspirée de faits réels, se passe à New-York dans les années 90 et met en scène Jake Gyllenhaal dans le rôle de Jamie ainsi que Anne Hathaway dans le rôle de Maggie. Jamie est un jeune commercial dans une société pharmaceutique à qui tout réussit. Aussi bien au niveau personnel où il enchaine les conquêtes amoureuses qu’au niveau professionnel où il parvient à vendre n’importe quel type de produit. Il va rencontrer Maggie qui semble, comme lui, fuir tout engagement émotionnel mais pour des raisons bien différentes. En effet, elle est atteinte de la maladie de Parkinson et a décidé de vivre uniquement au jour le jour. Malgré eux, ce qui devait être une histoire sans lendemain va alors s’intensifier. Tous deux vont voir leur principes respectifs malmenés et devenir accro à la plus importante drogue qui soit: l’amour.

Ce qui m’a attiré avant tout dans le film est le réalisateur. Ces dernières réalisations m’ont beaucoup intéressées et je voulais voir comment il se débrouillait dans un genre comme la comédie romantique qui ne lui est pas particulièrement familier. Ensuite, le duo d’acteurs me plaisait également. Jake Gyllenhaal depuis longtemps et Anne Hathaway que j’ai appris à apprécier avec le temps. Et je dois dire que le résultat final a été à la hauteur de mes espérances. Effectivement, le duo fonctionne bien, il y a une vraie alchimie entre les deux. C’était d’ailleurs déjà le cas dans Le Secret De Brokeback Mountain et nul doute que cet élément a dû jouer dans la balance quand Edward Zwick a décidé de les réunir à nouveau. J’ai personnellement été impressionné par la performance de Anne Hathaway. Son personnage est attachant et tellement bien joué qu’on comprends parfaitement ce qu’elle peut ressentir. Il faut dire que sa maladie ajoute un aspect dramatique à la situation qui conditionne vraiment tout le film.

L’autre aspect positif du film est son scénario, je l’ai trouvé plutôt original. Il est clair que ça reste une comédie romantique et donc que la fin est assez facilement prévisible. Néanmoins, je n’ai vu aucune comédie romantique comme celle-ci auparavant. Edward Zwick soigne ses personnages et apporte vraiment quelque chose de neuf. Jamie et Maggie s’aiment énormément, ça se voit directement. Et pourtant ils ne peuvent s’empêcher de se déchirer. Elle ne veut pas qu’il s’attache à elle et qu’il se retrouve bloqué lorsque sa maladie aura évolué à un stade critique. Quant à Jamie, il ne veut pas la prendre en pitié ou fuir par facilité. Les voir se battre et se débattre tout au long du film est très touchant, il n’y a vraiment pas d’autres mots pour qualifier leurs personnages. Mais où est l’humour dans tout ça me direz-vous? Et bien rassurez-vous, il est bien présent mais davantage avec les personnages secondaires. A ce sujet là, il faut souligner que l’équilibre entre l’humour et l’émotion est vraiment parfait ici et c’est suffisamment rare que pour le préciser.

En conclusion, j’ai vraiment apprécié ce film, ça change de toutes les comédies qu’on a l’habitude de voir. Pour une première dans ce genre, je trouve que Edward Zwick s’en sort avec les honneurs (tout le contraire de Ron Howard avec Le Dilemme). Il nous livre ici un film de qualité qui plaira aux amateurs de comédie et qui surprendra les autres plus réticent. On passe un bon moment ! 🙂

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

3 réflexions sur “[Critique] Love et Autres Drogues

  1. J’ai beaucoup apprécié le film, tout comme toi, bien qu’a priori il ait laissé bon nombre de personnes sur le bord de la route, hélas. Sans doute à cause de l’alliance, plutôt maladroite, de la romance et du drame lié à Parkinson. Le rythme est parfois chaotique, le final un peu convenu, mais c’est vraiment la relation qui s’établit entre les deux personnages principaux qui retient l’attention. Elle est subtile, profonde et authentique, elle a quelque chose de non factice, comme c’est souvent le cas dans les comédies romantiques. Et elle a le mérite d’être portée par un superbe duo d’acteurs.
    Donc oui, ce film vaut le détour.

    Publié par Ashtray-girl | avril 28, 2011, 10:29
  2. Je l’ai manqué lors de sa sortie mais ta critique me donne envie de le voir !

    Publié par Le veilleur | avril 30, 2011, 8:50
  3. Je l’ai trouvé banal et conventionnel. A peine sauvé par le duo d’acteurs. J’ai bien rigolé mais du film (et non pas avec lui)

    Publié par Flow | mai 3, 2011, 10:40

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :