★★☆☆☆, Critiques de Films

[Critique] Avengers – Endgame

Un an pratiquement jour pour jour après la sortie du film Avengers – Infinity War, voilà que débarque sur nos écrans Avengers – Endgame, 22ème long-métrage des Studios Marvel venant apporter une conclusion à l’un des chapitres marquants du MCU (Marvel Cinematic Universe). Reprenant précisément là où Avengers – Infinity War s’était arrêté, Avengers – Endgame s’intéresse aux destins tragiques des personnages ayant survécu au terrible génocide de Thanos. Plus que jamais, les super-héros vont devoir se serrer les coudes s’ils veulent avoir une chance de vaincre leur ennemi et ramener les leurs sains et saufs.

Si Infinity War était parvenu, avec son écriture intelligente de Thanos et son inattendue ambition finale, à quelque peu redorer le blason d’un univers super-héroïque fade reprenant inlassablement la même formule (peu séduisante), Endgame retombe malheureusement dans les travers de la franchise. Non seulement le film manque cruellement d’ambition scénaristique (une constante pour Marvel), mais il se permet également d’annihiler toutes les bonnes idées distillées dans le volet précédent. A commencer par son méchant, qui passe d’un antagoniste aux motivations insoutenables, mais parfaitement compréhensibles, dans un film, à un vulgaire tyran souhaitant la destruction de la Terre dans l’autre. Malgré le caractère moralement insurmontable de sa démarche, Thanos faisait effectivement preuve, dans le précédent opus, d’une certaine noblesse et d’un sens du sacrifice louable, conséquence d’un parcours de vie tragique l’ayant amené à vivre l’effondrement de son peuple. Une profondeur palpable dont il est désormais totalement dépourvu. Or, l’intérêt de son affrontement avec les Avengers résidait justement dans ce dilemme moral qui les opposait, chacune des causes étant finalement aussi recevables l’une que l’autre.

En dénaturant ainsi l’antagoniste, les scénaristes n’ont pas seulement réduit à néant l’un des principaux enjeux du film, ils ont aussi lâchement expédié cette question morale pour retrouver une trajectoire manichéenne sans grand intérêt. Et avec elle son lot de ficelles, incohérences et autres blagues sans aucune finesse. A l’exception de l’une ou l’autre touche d’humour bien sentie, la plupart des gags sont d’ailleurs affligeants de nullité. En outre, à trop vouloir désamorcer les situations dramatiques par des drôleries de toutes sortes, le film échoue une fois encore, lors de ses nombreux moments destinés à émouvoir, à susciter la moindre émotion. Alors bien sûr, tout n’est pas à jeter, et certaines séquences se révèlent même particulièrement plaisantes, mais la déception prédomine tout de même au final compte tenu des espoirs qu’avait fait naître Infinity War. Au rayon des bons points, on notera néanmoins le rythme soutenu, qui permet aux 3 heures de passer sans trop de longueurs, et la qualité des acteurs, dont la réunification à l’écran procure toujours un plaisir sincère. En revanche, la mise en scène des frères Russo (Joe et Anthony) est toujours aussi plate, se montrant incapable de délivrer des plans réellement iconiques.

A l’instar de son prédécesseur, Avengers – Endgame est donc un blockbuster généreux en spectacle, mais quelque peu indigeste. Si l’audace finale de Infinity War avait fait naître de réelles promesses pour cette conclusion, le film n’en tient au final pratiquement aucune. En revanche, il n’éprouve aucune difficulté à tenir celles habituelles dont on se passerait bien : mise en scène quelconque, humour sans finesse, scénario riche en ficelles/incohérences… Dommage !

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

2 réflexions sur “[Critique] Avengers – Endgame

  1. Ce n’est pas souvent que nos avis divergent et je ne m’attendais pas à ce que ce soit sur un film du MCU (le comble!), mais j’avoue avoir pris du plaisir devant ce film, même si je valide la plupart de tes remarques. A part ça, je me demande quelle direction va prendre le MCU après les conséquences de ce volet. Est-ce la sauce prendra toujours ?

    Publié par cinemathequedeclelia | avril 25, 2019, 8:50
    • Je pense que oui dans le sens où, sans rien offrir de très ambitieux, le public suit tout de même en masse à chaque nouveau film. D’ailleurs, s’ils avaient voulu être audacieux, c’était clairement le film pour tenter le coup puisque personne n’allait risquer de manquer la conclusion. Pas très courageux tout ça ! 🙂

      Publié par Wolvy128 | avril 25, 2019, 9:01

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :