★★☆☆☆, Critiques de Films

[Critique] Captain Marvel

Deux ans après DC Comics et son Wonder Woman, c’est au tour de Marvel de porter à l’écran sa première aventure totalement incarnée par une super-héroïne. Bien que plusieurs grandes figures féminines composent le MCU, aucune n’avait effectivement eu droit à son film solo. C’est désormais chose faite avec Captain Marvel, qui raconte l’histoire de Carol Danvers, une jeune femme qui va devenir l’une des super-héroïnes les plus puissantes de l’univers lorsque la Terre se révèle soudainement l’enjeu d’une guerre galactique entre deux races extraterrestres.

A l’instar de Wonder Woman, le film réalisé par – les discrets – Ryan Fleck et Anna Boden peut s’appuyer sur la prestation étincelante de son actrice principale pour susciter rapidement l’adhésion. Extrêmement convaincante, Brie Larson enfile effectivement sans défaillir le costume de la super-héroïne, proposant, comme à son habitude, un jeu empli de naturel. Aussi à l’aise dans le registre dramatique que physique ou humoristique, la comédienne oscarisée pour Room illumine chaque plan de sa présence. Son alchimie incroyable avec Samuel L. Jackson, lui aussi très bon, fait assurément partie des plus grandes réussites du long-métrage. Au rang des bons points, on notera aussi la trajectoire intéressante accordée au personnage, la narration éclatée autour de son passé apportant un véritable vent de fraîcheur au procédé classique d’origin story. Malheureusement, les qualités du film s’arrêtent à peu près là, les autres paramètres étant au mieux sans saveur, au pire carrément mauvais. La mise en scène, notamment, s’avère particulièrement décevante. Fade et impersonnelle, elle échoue complètement à composer des plans un tant soit peu iconiques/mémorables.

Même son de cloche du côté du scénario, qui ne restera certainement pas dans les annales. Semblant uniquement servir de prétexte pour introduire le personnage avant la sortie du prochain Avengers, le script se montre tout bonnement incapable de proposer autre chose qu’un récit plat et insipide. Outre le cruel manque d’enjeux dont souffre l’histoire, on regrettera surtout l’écriture désastreuse des personnages secondaires. Entre épaisseur dramatique inexistante et absence de motivations cohérentes, aucun ne parvient véritablement à s’imposer. Ajoutez à cela de nombreuses révélations prévisibles, ainsi qu’une abondance de références forcées aux années 90, et vous obtenez un film tout à fait insignifiant sur le plan scénaristique. Sur le plan formel, le constat est, certes, moins désagréable, mais l’ensemble peine toutefois à convaincre par rapport à d’autres blockbusters similaires. Si la direction artistique se révèle parfois inspirée, empruntant ici et là quelques concepts intéressants, la réalisation sans âme annihile en effet toute impression d’amplitude, et empêche aussi toute émotion de poindre.

Premier film Marvel (MCU) entièrement consacré à une super-héroïne, Captain Marvel s’avère donc être un blockbuster relativement décevant, aussi plat et insignifiant sur le fond que fade et impersonnel sur la forme. Servant uniquement de prétexte pour introduire le personnage avant la sortie du prochain Avengers, le long-métrage ne peut pratiquement compter que sur la prestation convaincante de Brie Larson, et sa belle alchimie avec Samuel L. Jackson, pour éviter le naufrage.

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

3 réflexions sur “[Critique] Captain Marvel

  1. Même note de mon côté. C’est tellement dommage d’avoir gâché le potentiel du personnage de cette manière. Visuellement ça fait plutôt mal aux yeux (mon dieu ce final avec ces fonds verts hideux). Scénaristiquement, c’est extrêmement faible (une énième origin story). Et le casting ne peut pas faire grand chose.
    Je sauve le chat et les effets spéciaux qui ont rajeuni Samuel L. Jackson haha

    Publié par cinemathequedeclelia | mars 7, 2019, 8:54
    • A croire que tout le budget est parti dans la rajeunissement de Samuel L. Jackson ! 😉

      Blague à part, quand on voit la qualité des acteurs que Marvel parvient à attirer, ça me désole de constater qu’on leur offre si peu de choses à raconter. A chaque film (ou presque), c’est le même constat…

      Publié par Wolvy128 | mars 7, 2019, 9:05

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :