★★★★☆, Critiques de Films

[Critique] Apprentis Parents

Pete (Mark Wahlberg) et Ellie (Rose Byrne) veulent devenir une famille. En adoptant 3 frères et sœurs, dont une adolescente rebelle de 15 ans, ils réalisent très vite qu’ils n’étaient pas préparés à devenir parents du jour au lendemain ! Leur parentalité « instantanée » va les placer dans des situations inattendues, émouvantes et souvent hilarantes.

Adepte des comédies américaines autour de la parentalité, Sean Anders poursuit, avec Apprentis Parents (Instant Family en VO), son exploration du thème familial en s’intéressant, cette fois, au sujet fort de l’adoption. Et si cette nouvelle réalisation se complait (trop) souvent dans les bons sentiments, elle n’en demeure pas moins rudement efficace.

Malgré son côté prévisible, défaut pratiquement inhérent au genre, le film puise sa force principale dans l’originalité de son sujet. Rares sont effectivement aujourd’hui les comédies qui prennent le risque d’aborder le thème périlleux de l’adoption, en tout cas dans le paysage cinématographique américain. Plus que le sujet, c’est néanmoins surtout ici la relative subtilité du traitement qui étonne, et séduit. Sans atténuer l’âpreté d’une réalité trop souvent ignorée, le récit fait montre d’une belle justesse dans la représentation des obstacles qui jalonnent le parcours d’adoption, tant du point de vue des parents que des enfants. Une thématique certes pesante sur le plan émotionnel, mais qui peut heureusement compter sur les nombreuses touches d’humour (politiquement incorrect) offertes par le genre pour désamorcer les situations les plus dramatiques de l’histoire. Si on rit régulièrement devant les péripéties de la jeune famille, l’émotion est toutefois davantage présente, le long-métrage proposant des dialogues empreints d’une immense tendresse.

Une tendresse qui bascule, malheureusement, parfois, dans le mélodrame mielleux. A l’image par exemple de ce dénouement larmoyant qui règle de façon bien trop expéditive des problématiques qui avaient, jusque-là, bénéficié d’un traitement plutôt intelligent. Cela étant, malgré cet excès de bons sentiments, l’émotion n’en reste pas moins étonnamment sincère. D’abord parce que l’écriture sonne souvent juste, mais aussi et surtout car les acteurs donnent véritablement corps à leur personnage. En particulier le couple formé par Mark Wahlberg et Rose Byrne. Tantôt drôles, tantôt touchants, les deux comédiens s’avèrent tout bonnement épatants dans la peau de ces parents aimants, protecteurs et désireux de bien faire, mais aussi complètement dépassés et pétris de doutes, qui découvrent la parentalité de la manière la plus brusque qui soit. A leurs côtés, plus que l’apport humoristique des seconds rôles (Octavia Spencer, Tig Notaro et Margo Martindale entre autres), on retiendra notamment la présence lumineuse d’Isabela Moner, jeune actrice à l’avenir radieux.

Inspiré de faits réels, Apprentis Parents est donc une comédie dramatique touchante autour du thème de l’adoption. Sans minimiser l’âpreté d’une réalité trop souvent ignorée, le film fait montre d’une belle justesse, et d’une infinie tendresse, dans son traitement du sujet. Dommage cependant que son happy end larmoyant l’empêche de véritablement cristalliser les difficultés sociétales actuelles.

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :