Tests DVD / Blu-ray

[Test Blu-ray 4K] First Man

LE FILM

Synopsis:

Pilote jugé « un peu distrait » par ses supérieurs en 1961, Neil Armstrong sera, le 21 juillet 1969, le premier homme à marcher sur la lune. Durant 8 ans, il subit un entraînement de plus en plus difficile, assumant courageusement tous les risques d’un voyage vers l’inconnu total. Meurtri par des épreuves personnelles qui laissent des traces indélébiles, Armstrong tente d’être un mari aimant auprès d’une femme qui l’avait épousé en espérant une vie normale.

Casting:

Réalisateur – Damien Chazelle.
Acteurs & Actrices – Ryan Gosling, Claire Foy, Jason Clarke, Kyle Chandler, Corey Stoll, Patrick Fugit, Ciaran Hinds, Lukas Haas…

Bande annonce:

Critique: ★★★★☆

Extrait de ma critique du 18/10/2018.

Adapté du roman éponyme de James R. Hansen, First Man est le quatrième long-métrage de Damien Chazelle, après – notamment – les fantastiques Whiplash et La La Land. Si le cinéaste franco-américain délaisse pour l’occasion l’écriture du film, se contentant uniquement du rôle de réalisateur (et de producteur), il n’est pas étonnant de le voir s’approprier un tel projet, plusieurs de ses thématiques fétiches parcourant l’œuvre.

La plus évidente d’entre elles est certainement la poursuite de ses rêves, le film retraçant avec brio le parcours du héros pour atteindre l’inaccessible. Plus que l’accomplissement de la mission, fabuleux moment de cinéma, le récit insiste cependant surtout sur les turbulences du trajet, un tel périple ne pouvant s’effectuer qu’au prix de douloureux sacrifices. Il ne faut d’ailleurs que la frénétique séquence d’ouverture pour comprendre immédiatement toute l’ampleur de la tâche. En nous immergeant au plus près de l’astronaute lors des séquences spatiales, que ce soit par l’utilisation de plans resserrés, d’images tremblotantes ou de caméras subjectives, Damien Chazelle ne se limite pas seulement à retranscrire la dimension intimiste et expérimentale de l’entreprise, il nous donne également à voir son caractère mortel. Tout au long du film, la mort semble en effet littéralement poursuivre le personnage, terrassant ses acolytes à la moindre occasion et l’obligeant à surmonter son deuil en permanence. Il en découle, du coup, une atmosphère plutôt contrastée, faite d’instants d’excitation intense et de périodes d’extrême angoisse.

Un contraste qui conditionne aussi largement les personnages. Si le héros campé par Ryan Gosling choisit d’intérioriser constamment ses émotions, ne s’autorisant que rarement à lâcher prise, c’est tout l’inverse pour sa femme interprétée par Claire Foy, celle-ci se montrant au contraire expressive au possible, comme pour mieux inviter son mari au dialogue. En parfaite alchimie, les deux acteurs délivrent une performance sans fausse note, tout en retenue et sensibilité. De manière générale, on appréciera d’ailleurs la relative pudeur du long-métrage, qui ne cherche jamais à exacerber le patriotisme inhérent à l’histoire. Pour autant, le contexte historique de l’époque n’en reste pas moins bien présent, imprégnant profondément le récit sans jamais, toutefois, altérer la vision du réalisateur. Une vision qui puise ici sa force dans le portrait intime d’un homme déterminé à accomplir son rêve, dans la trajectoire tourmentée d’une famille frappée – très tôt – par le deuil. Sur le plan technique, outre la magnifique photographie de Linus Sandgren, signalons aussi, pour terminer, la BO mélancolique à souhait de Justin Hurwitz, déjà aux manettes des deux précédentes réalisations de Chazelle.

LE BLU-RAY

Caractéristiques (4K):

Audio – Dolby Atmos : Anglais / Dolby Digital Plus 7.1 : Anglais, Français, Italien.
Image – 2160p UHD / HDR10 / 2.39:1.
Sous-titres – Anglais, Français, Néerlandais, Danois, Italien, Norvégien, Finlandais, Suédois.
Durée – 140 minutes.

Bonus

  • Deleted Scenes.
  • Giant Leap in One Small Step.
  • Recreating the Moon Landing.
  • Shooting at Nasa.
  • Astronaut Training.
  • Feature Commentary.
  • And More.

Éditeur – Universal Pictures.

Contenu:

Disque 1 – Blu-ray 4K + Bonus.

Disque 2 – Blu-ray + Bonus.

Avis:

Premier test 4K de l’année et premier coup de cœur pour cette édition Blu-ray UHD du film First Man. Après visionnage, force est en effet de constater que celle-ci ne souffre d’aucun défaut notoire. L’image, tout d’abord, éclabousse littéralement l’écran de toutes ses qualités techniques grâce à une définition remarquable et, surtout, une technologie HDR impressionnante, sublimant comme jamais les contrastes, les couleurs et les effets lumineux. De quoi rendre absolument somptueuses toutes les séquences spatiales. L’apothéose étant certainement la scène sensationnelle de l’alunissage, qui s’offre pour l’occasion un passage remarqué au format IMAX. Tout simplement l’un des plus beaux moments de cinéma de ces derniers mois !

Le son, ensuite, peut s’appuyer sur une piste VO ample et immersive en Dolby Atmos (ou en Dolby Digital TrueHD 7.1 si vous ne disposez pas de l’équipement nécessaire) pour retranscrire avec précision tous les effets sonores dont regorge le long-métrage. Les vibrations de la carlingue, notamment, résonnent ainsi amplement dans les oreilles, favorisant magnifiquement l’immersion dans le cockpit. J’en veux pour preuve cette ouverture fabuleuse qui voit Neil Armonstrong rebondir sur l’atmosphère lors d’un vol d’essai avec son X-15. Pour les amateurs de VF, la piste Dolby Digital Plus 7.1 se défend admirablement bien, même si on lui préférera – comme souvent – la VO pour sa richesse/densité accrue.

Enfin, le disque s’avère aussi particulièrement généreux en matière de suppléments, plusieurs bonus traitant de la conception du film étant disponibles. Outre le commentaire audio du réalisateur Damien Chazelle (accompagné du scénariste et du monteur), on retiendra surtout les nombreux témoignages du casting sur la portée historique du projet, ainsi que la fabrication ingénieuse de certaines séquences clés.

Disponible à partir du 20 février 2019 en DVD, Blu-ray et Blu-ray 4K (Belgique).

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

4 réflexions sur “[Test Blu-ray 4K] First Man

  1. Tellement hâte d’avoir cette merveille entre mes mains 😍

    Publié par cinemathequedeclelia | février 11, 2019, 9:13
    • Quel plaisir de le revoir en Ultra HD ! J’en ai pris plein les yeux et les oreilles.

      Publié par Wolvy128 | février 11, 2019, 9:14
      • Tu m’étonnes ! Tu as regardé les scènes coupées ? J’ai vu celle de l’incendie sur YouTube et j’ai trouvé étrange qu’elle ne soit pas dans la version finale (est-ce que ça faisait trop ?)

        Publié par cinemathequedeclelia | février 11, 2019, 9:22
        • Oui, je les ai regardées. Il y en a deux : celle de l’incendie, qui est assez longue, et une autre où il assiste au lancement d’une précédente mission Apollo. La première est vraiment sympa mais je peux comprendre qu’elle n’ait pas été conservée, le film n’en avait pas besoin selon moi.

          Publié par Wolvy128 | février 11, 2019, 9:25

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :