★★★☆☆, Critiques de Films

[Critique] Ben is Back

Écrit et réalisé par Peter Hedges, Ben is Back est un drame américain s’intéressant à Ben (Lucas Hedges). La veille de Noël, le jeune homme de 19 ans revient dans sa famille après plusieurs mois d’absence. Sa mère, Holly (Julia Roberts), l’accueille à bras ouverts tout en redoutant qu’il ne cède une fois de plus à ses addictions. Commence alors une nuit qui va mettre à rude épreuve l’amour inconditionnel de cette mère prête à tout pour protéger son fils.

Disons-le d’emblée, si cette histoire de jeune toxicomane (en pleine cure) de retour à l’improviste dans sa famille la veille de Noël avait de quoi interpeller sur le papier, le résultat est finalement assez convenu. Malgré quelques scènes poignantes (l’église notamment), le récit se révèle en effet extrêmement prévisible, et même assez quelconque dans ce qu’il cherche à raconter. Pour autant, le film n’est pas dénué d’atouts. Le principal étant incontestablement la formidable relation mère-fils qu’il dépeint. A travers le prisme de l’addiction, le scénario construit effectivement deux personnages exceptionnels. Le premier, Ben, se montre tout d’abord touchant par sa vulnérabilité désarmante. Rongé par les remords et la culpabilité, le jeune homme fléchit souvent mais ne rompt jamais, bien déterminé à ramener un semblant de normalité dans sa vie. Le second, Holly, impressionne ensuite par son amour indéfectible pour son fils. Seule contre tous, la mère de famille fait preuve d’une abnégation admirable pour ne pas laisser sombrer son enfant. Deux personnages profondément humains à qui Lucas Hedges et Julia Roberts rendent parfaitement hommage, les deux acteurs délivrant une prestation assez prodigieuse, pleine de nuances, de sensibilité et de puissance dramatique.

Aussi intéressant et subtil soit-il, ce fabuleux rapport mère-fils s’avère toutefois un peu trop prononcé. A tel point d’ailleurs que tous les autres protagonistes manquent clairement d’espace pour s’exprimer. On aurait notamment apprécié découvrir davantage de scènes avec la sœur de Ben (Kathryn Newton) et son beau-père (Courtney B. Vance). Plus qu’un défaut, il s’agit néanmoins surtout d’un choix d’écriture. Après tout, vouloir faire de cette relation le cœur du récit est tout à fait compréhensible, et respectable. Ce qui l’est moins, en revanche, c’est la trajectoire thrillesque empruntée par le script dans le dernier acte du récit. Très à l’aise lorsqu’il s’agit de développer les enjeux dramatiques, le réalisateur/scénariste l’est effectivement beaucoup moins lorsqu’il s’agit d’insuffler de la tension à son histoire. Une faiblesse d’autant plus regrettable que le récit n’avait absolument pas besoin de s’embarquer dans cette voie pour distiller son propos. Enfin, la mise en scène de Peter Hedges manque aussi cruellement d’ampleur. Classique et sans saveur, elle se contente de faire le job sans jamais briller.

En définitive, malgré un récit convenu et une réalisation sans âme, Ben is Back est donc un drame plutôt attachant. A travers le prisme de la toxicomanie, le film construit une magnifique relation mère-fils, transcendée par la sensibilité et la complicité de ses acteurs, phénoménaux Julia Roberts et Lucas Hedges.

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

2 réflexions sur “[Critique] Ben is Back

  1. Je vois que nos avis sont sensiblement les mêmes 😉 Je me demande si, comme moi, tu préféreras Beautiful Boy.

    Publié par cinemathequedeclelia | janvier 25, 2019, 10:59

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :