Tests DVD / Blu-ray

[Test Blu-ray] War Dogs

br-war-dogsLE FILM

Synopsis:

Deux copains âgés d’une vingtaine d’années, vivant à Miami Beach à l’époque de la guerre en Irak, profitent d’un dispositif méconnu du gouvernement fédéral, permettant à de petites entreprises de répondre à des appels d’offres de l’armée américaine. Si leurs débuts sont modestes, ils ne tardent pas à empocher de grosses sommes d’argent et à mener la grande vie. Mais les deux amis sont totalement dépassés par les événements lorsqu’ils décrochent un contrat de 300 millions de dollars destiné à armer les soldats afghans…

Casting:

Réalisateur – Todd Phillips.
Acteurs & Actrices – Miles Teller, Jonah Hill, Ana de Armas, Bradley Cooper, Kevin Pollak…

Bande annonce:

Critique: ★★★☆☆

Extrait de ma critique du 25/08/2016.

A l’image de la trilogie qui l’a rendu célèbre (Very Bad Trip), la dernière réalisation du cinéaste américain Todd Phillips alterne continuellement le bon et le moins bon, parfois de façon assez inattendue. Pour commencer, à force de mélanger autant les genres (comédie, drame, thriller…), le film ne parvient jamais vraiment à trouver sa propre tonalité, ni à délivrer un message suffisamment fort pour s’imposer sur la durée. En outre, l’ambition du long-métrage semble également changer en cours de route, le récit se révélant tour à tour extrêmement cynique et incroyablement moralisateur. De quoi franchement dérouter le spectateur ! La scène finale est d’ailleurs parfaitement représentative de cette ambiguïté permanente. Ensuite, le scénario se laisse aussi aller à quelques facilités d’écriture, notamment dans le développement du couple. Après coup, son seul intérêt semble finalement être de rendre attachant un personnage aux actions pourtant très discutables (Miles Teller). Tout le contraire de l’autre (Jonah Hill) pour lequel aucun effort d’écriture n’est réalisé, le jeune homme restant strictement le même du début à la fin.

Pour autant, le long-métrage se laisse suivre sans déplaisir et peut notamment s’appuyer sur un duo de choc pour maintenir l’intérêt pendant près de 2 heures. Malgré des personnages parfois un peu caricaturaux, les deux acteurs délivrent en effet une performance de tout premier ordre. A la limite du cabotinage, Jonah Hill incarne ainsi avec énergie un jeune patron aussi cinglé qu’ingénieux. Alors que Miles Teller, plus discret, n’a pas besoin de forcer son talent pour exister. De par son côté néophyte, il constitue la porte d’entrée du spectateur dans cet univers relativement obscur. Un univers qui constitue l’un des réels atouts du film puisque celui-ci s’avère particulièrement intéressant. A la manière d’un Lord of War, il fait la lumière sur une pratique méconnue du grand public et, surtout, sur ses dérives. Prendre conscience que deux anonymes peuvent, avec un peu de réflexion et beaucoup de panache, honorer des gros contrats d’armement de l’armée américaine est effectivement à la fois inspirant et terriblement effrayant.

Photo war dogs

LE BLU-RAY

Caractéristiques:

Audio – DTS-HD Master 5.1 : Anglais / Dolby Digital 5.1 : Français, Allemand, Espagnol, Italien.
Image – 1080p HD / 16×9 / 2.40:1.
Sous-titres – Français, Néerlandais, Espagnol, Danois, Finlandais, Norvégien, Suédois.
Durée – 114 minutes.

Bonus

  • General Phillips : Boots on the Ground.
  • War Dogs : Access Granted.
  • Pentagon Pie.

Éditeur – Warner Home Video.

Avis:

Comme souvent avec les titres Warner, il n’y a une nouvelle fois pas grand-chose à redire sur l’aspect technique du master tant celui-ci est de qualité. En particulier d’ailleurs au niveau de l’image qui jouit d’une définition exemplaire et d’un rendu colorimétrique impeccable. Les couleurs sont parfaitement retranscrites à l’écran et la beauté de certains plans s’impose d’elle-même. Mais le son n’est pas en reste non plus puisque, malgré l’absence de piste HD en version française (le seul véritable défaut technique du Blu-ray), le disque propose tout de même une piste VO DTS-HD Master 5.1 extrêmement immersive. Enfin, côté suppléments, le constat est par contre relativement inégal dans la mesure où malgré le réel intérêt des modules proposés, leur nombre (3) et surtout leur durée (pas plus de 10 minutes) laissent inévitablement un goût de trop peu. Un constat pas forcément déterminant mais toujours regrettable compte tenu du fait que cet aspect peut fortement influencer l’achat vidéo.

Disponible à partir du 21 décembre 2016 en DVD, Blu-ray et Blu-ray 4K (Belgique).

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :