Tests DVD / Blu-ray

[Test Blu-ray] Au Cœur de l’Océan

BR au coeur de l'oceanLE FILM

Synopsis:

Hiver 1820. Le baleinier Essex quitte la Nouvelle-Angleterre et met le cap sur le Pacifique. Il est alors attaqué par une baleine gigantesque qui provoque le naufrage de l’embarcation. A bord, le capitaine George Pollard (Benjamin Walker), inexpérimenté, et son second plus aguerri, Owen Chase (Chris Hemsworth), tentent de maîtriser la situation. Mais face aux éléments déchaînés et à la faim, les hommes se laissent gagner par la panique et le désespoir…

Casting:

Réalisateur – Ron Howard.
Acteurs & Actrices – Chris Hemsworth, Benjamin Walker, Cillian Murphy, Ben Wishaw, Tom Holland, Brendan Gleeson…

Bande annonce:

Critique: ★★★☆☆

Extrait de ma critique du 11/12/2015.

Agréablement surpris par les différentes bandes annonces qui ont fleuri sur le net ces derniers mois, Au Cœur de l’Océan constituait pour moi une de mes dernières grandes attentes ciné de cette fin d’année. Et même si le long-métrage pèche finalement sur plusieurs points, l’ensemble n’en demeure pas moins extrêmement plaisant.

Il faut dire que le récit est captivant et nous emporte sans difficulté dans une épopée riche en émotion, partagée entre de l’aventure pure et de la survie intimiste. Néanmoins, les deux parties ne se valent pas tout à fait puisque si le segment qui voit l’équipage de l’Essex affronter le fameux cachalot blanc démesuré est incroyablement spectaculaire et immersive, celui consacré à la survie des hommes est nettement moins maîtrisé, l’attachement aux personnages n’étant pas optimal. Pour autant, le film se laisse tout de même suivre sans déplaisir et peut notamment s’appuyer sur un rythme plutôt enlevé, à l’exception bien sûr de quelques coupes narratives un peu brutales. En parlant de la narration, le procédé utilisé ne réinvente évidemment rien mais s’avère toutefois parfaitement adapté à la nature du récit. Contrairement à ce que certains peuvent dire, je trouve pour ma part qu’il renforce considérablement la puissance dramatique du film.

D’un point de vue technique, je suis par contre plus réservé sur le style visuel conféré au long-métrage. En effet, si certains plans (les larges notamment) se révèlent particulièrement somptueux, d’autres (les rapprochés par exemple) s’avèrent en revanche franchement nauséabonds, la faute à un choix de photographie complètement discutable. Il en découle du coup un sentiment mitigé qui influence inévitablement l’appréciation finale. En outre, si le scénario dans sa globalité est plutôt bien construit, celui-ci ne développe toutefois pas assez les personnages et ne les rend pas aussi attachants, ou au moins intéressants, qu’ils auraient pu l’être. L’exemple le plus frappant étant peut-être le personnage de Matthew Joy, qui peine vraiment à s’imposer alors que Cillian Murphy l’incarne formidablement bien. Et le constat est malheureusement identique pour les thèmes exploités étant donné que le traitement proposé reste totalement en surface. Heureusement, malgré ce manque d’écriture évident, la quasi totalité du casting livre une performance suffisamment convaincante que pour nous emporter. En particulier le jeune Tom Holland qui confirme les bonnes dispositions affichées dans The Impossible.

Photo au coeur de l'océan

LE BLU-RAY

Caractéristiques:

Audio – Dolby Atmos : Français / Dolby Digital Plus : Anglais.
Image – 1080p HD / 16×9 / 1.85:1.
Sous-titres – Français, Néerlandais, Anglais.
Durée – 122 minutes.

Bonus

  • Ron Howard : Captain’s Log.
  • Chris Hemsworth and Benjamin Walker Dive into their Characters’ Combative Rivalry.
  • Uncover the True Stories of Courage and Obsession that inspired the Classic Novel Moby-Dick.
  • Deleted and Extended Scenes.
  • And More !

Éditeur – Warner Home Video.

Avis:

Si le Blu-ray du film Au Cœur de l’Océan est plutôt généreux en suppléments, avec notamment un module captivant retraçant la communication du réalisateur Ron Howard sur Twitter, l’aspect technique laisse en revanche à désirer. Chose assez rare, le disque ne propose pas de piste audio HD en VO, mais seulement une Dolby Digital améliorée. Alors qu’à l’inverse, la piste VF bénéficie, quant à elle, d’un encodage en Dolby Atmos. Une variance qui risque incontestablement de décevoir une partie des spectateurs. C’est toujours regrettable, en 2016, de ne pas pouvoir compter sur une uniformité des pistes VO et VF. Heureusement, la qualité de l’image relève un peu le niveau puisque, si celle-ci souffre parfois d’une définition vacillante et d’un bruit trop prononcé, le rendu HD s’avère globalement de bonne qualité. Malgré tout, l’impression générale reste tout de même mitigée par rapport à ce que certains Blu-ray ont l’habitude de proposer visuellement. Un titre intéressant, donc, mais qui ne justifie pas véritablement un achat immédiat.

Disponible à partir du 13 avril 2016 en DVD, Blu-ray et Blu-ray 3D (Belgique).

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :