★★★★★, Critiques de Films

[Critique] The Impossible

5-étoiles

Affiche the impossibleDernière critique de l’année sur Cinérama et pas des moindres puisqu’il est question du film The Impossible, un drame de Juan Antonio Bayona avec Naomi Watts et Ewan McGregor. Inspiré de faits réels, le film raconte l’histoire d’une famille prise dans une des plus terribles catastrophes naturelles récentes. Le 26 décembre 2004, un couple et leurs enfants en vacances en Thaïlande sont séparés par un tsunami dévastateur. Au milieu de centaines de milliers d’autres personnes, ils vont tenter de survivre et de se retrouver.

Au vu du casting et de l’histoire, je dois dire que j’attendais ce film avec impatience. Et force est de constater que l’attente ne fut pas vaine puisque je l’ai tout simplement adoré. D’abord car sur le plan purement émotionnel, c’est sans doute le film qui m’a le plus touché en salle cette année. Et ensuite car au-delà de l’émotion qui s’en dégage, il est absolument remarquable en tous points. En effet, avec le recul, je ne vois vraiment aucun défaut à ce film. La mise en scène est époustouflante, la BO est sublime et les acteurs sont exceptionnels. Même la construction du récit est intelligente et évite certains pièges qui auraient certainement affaibli le rythme.

Et pourtant, mis entre de mauvaises mains, ce film aurait très bien pu se résumer à un film catastrophe quelconque débordant de bons sentiments. Mais grâce au réalisateur Juan Antonio Bayona qui fait le choix de se concentrer sur l’histoire de cette famille et sur les liens qui unissent chacun de ses membres plutôt que sur le côté sensationnel de la catastrophe, le film devient une véritable leçon d’humanité. L’immersion est totale et le déferlement d’émotions qui découle de l’histoire est intense comme jamais. A titre personnel, j’ai d’ailleurs rarement été ému tout au long d’un film comme ça a été le cas pour The Impossible. Outre le caractère réel du récit qui confère à l’histoire un impact émotionnel particulier, j’explique cette émotion par le fait que la famille est vraiment très crédible. En effet, on y croit sans problème et il ne faut que quelques minutes pour s’attacher aux personnages. Du coup, l’émotion est palpable dès l’arrivée de la vague et les difficultés vécues ensuite par la famille séparée sont extrêmement émouvantes.

Photo the impossibleEt si la famille est aussi crédible et touchante, c’est avant tout grâce aux acteurs qui livrent tous une prestation de grande qualité. A commencer par Naomi Watts qui est vraiment impeccable dans le rôle de cette mère blessée physiquement (et psychologiquement) qui s’accroche du mieux qu’elle peut pour son fils. Elle n’a vraiment pas volé sa nomination de meilleure actrice pour les prochains Golden Globes et j’espère qu’il en sera de même pour les Oscars. A ses côtés, Ewan McGregor est également irréprochable dans la peau de ce père prêt à tout pour retrouver ceux qui l’aiment. Très honnêtement, je ne m’attendais pas à être aussi touché par son personnage. Les scènes émouvantes sont assez nombreuses dans le film mais j’avoue que j’ai une petite préférence pour celle du téléphone qui est particulièrement belle. Néanmoins, malgré ces deux acteurs d’exception, c’est le jeune Tom Holland (Lucas) qui m’a fait la meilleure impression. Remarqué dans la comédie musicale londonienne Billy Elliott, il s’affirme dans The Impossible comme un jeune acteur avec beaucoup de talent. Je suis rarement emballé par les prestations d’enfants au cinéma mais en l’occurrence, je suis forcé de m’incliner tant il est convaincant dans un rôle pourtant loin d’être évident. Nul doute qu’on devrait le revoir très prochainement sur les écrans.

En définitive, The Impossible est donc un film poignant et émouvant porté par une mise en scène somptueuse et des acteurs excellents. Sans oublier non plus la superbe BO de Fernando Velazquez qui renforce considérablement l’impact émotionnel du récit. Bien sûr, certains regretteront peut-être une émotion trop appuyée par moments mais l’histoire de cette famille est tellement universelle qu’on peut finalement tous s’y reconnaître immédiatement. Bref, un film à ne louper sous aucun prétexte !

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

8 réflexions sur “[Critique] The Impossible

  1. Ah à ce point ?

    Publié par wilyrah | décembre 31, 2012, 10:18
  2. Je t’avais prévenu!
    Content que tu aies apprécié aussi ce film à sa juste valeur, parce qu’il se fait littéralement défoncer par certains et qu’il ne mérite vraiment pas ce traitement selon moi.

    Publié par wildgunslinger | janvier 6, 2013, 10:21
  3. Bonjour, bien que je connaisse ton blog depuis un bon bout de temps maintenant, je n’en ai qu’effleuré la surface actuellement, d’où ce commentaire tardif.

    Concernant ce film, je l’ai découvert l’an dernier et c’est un des seuls films qui m’a vraiment ému aux larmes. Je m’explique : je suis le genre de personne à regarder des milliers de films (vraiment haha), qu’ils soient bons ou mauvais, et d’essayer à en tirer du positif. Au fil des années, je me suis habitué à voir de la douleur, de la violence, de la souffrance et du sang (même issus de la nature dans le cas de ce film par exemple). Allions à ça une vie personnelle qui m’a rendu bien moins sensible et on obtient un mec qui supporte beaucoup de chose sans broncher.

    Cependant, ce film m’a ému aux larmes, et c’est réellement le seul qui m’ait autant retourné. Les raisons sont bien entendu très présentes dans ton article, à savoir le choix fait de mettre en avant l’aspect relationnel et sentimental de cette famille qui est d’autant plus crédible qu’elle correspond à ce qui me semble pouvoir être une famille « random », avec Monsieur et Madame ‘tout le monde’ ; mais aussi mettre en avant la détresse de centaines d’enfants victimes de la catastrophe.

    On voit ainsi la générosité du genre humain dans son plus bel exemple. Je pense notamment au petit garçon recueilli par cette famille déjà déchirée par la catastrophe, que ce soit mentalement et physiquement (Naomi Watts ne ressort vraiment pas indemne de cette catastrophe naturelle); et errante. Je pense également à ces locaux qui, bien que n’ayant pas grand chose, font tout leur possible pour aider cette mère à bout de force. Je pense également à ces Occidentaux qui se soutiennent (le coup du téléphone et du type qui aide Ewan McGregor à retrouver sa famille). Je pense bien évidemment au fils aîné qui, plus que n’importe qui, comprend la détresse de ces familles séparées et qui parcoure l’hôpital dans tous les sens pour aider le petit garçon recueilli à trouver ses parents, et par extension aide d’autres familles à trouver leurs proches.

    Par ailleurs, Ewan McGregor compte parmi les acteurs que j’affectionne et ajoute donc une part d’émotion non négligeable.

    En définitive ce film est une belle leçon d’humanité.

    PS : Je pensais voir un film random et je me suis pris une belle claque en plein visage.

    Publié par FullUpSound | décembre 18, 2014, 5:25
    • Bonjour, il n’est jamais trop tard pour s’exprimer sur un film, donc ton commentaire est vraiment le bienvenue. Merci d’ailleurs d’avoir pris le temps de livrer ton ressenti. Je suis ravi quand on me lit, mais encore plus quand on peut échanger.

      Personnellement, le drame est un de mes genres préférés au cinéma car il véhicule souvent énormément d’émotions. Néanmoins, rares sont les films qui parviennent à m’émouvoir aux larmes comme a pu le faire The Impossible il y a deux ans. J’en explique les raisons dans l’article mais je me joins totalement à tes remarques. Tous les points que tu évoques contribuent à renforcer l’émotion qui se dégage du récit. Et pour avoir revu le film quelques mois après pour sa sortie en vidéo, je dois dire que l’émotion était encore au rendez-vous. Une vraie claque !

      Publié par Wolvy128 | décembre 18, 2014, 6:04

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :