★★★☆☆, Critiques de Films

[Critique] The Walk – Rêver plus haut

3-étoiles

Affiche fr the walkAprès l’excellent documentaire Le Funambule (Man on Wire en VO) en 2008, de James Marsch, c’est au tour cette année du cinéma de porter à l’écran l’histoire du funambule français Philippe Petit, célèbre pour avoir joint en 1974 les deux tours du World Trade Center sur un fil, suspendu au-dessus du vide. Intitulé The Walk – Rêver plus haut, le film est signé Robert Zemeckis (Retour vers le Futur, Forrest Gump, Flight…) et réunit un casting éclectique emmené par Joseph Gordon-Levitt.

Ayant littéralement adoré le documentaire, le long-métrage constituait une de mes plus grosses attentes de l’année. D’autant plus qu’il est réalisé par un cinéaste que j’affectionne tout particulièrement. Malheureusement, si le film est plutôt bon, je dois reconnaître qu’il est tout de même loin d’avoir répondu à mes attentes.

Disons-le franchement, la traversée finale est fantastique et justifie presque à elle seule l’achat d’un ticket de cinéma. Les plans sont splendides, la mise en scène fout le vertige et Joseph Gordon-Levitt en impose. Néanmoins, la séquence ne dure en fin de compte qu’une trentaine de minutes sur l’ensemble du film et n’excuse pas, ou pas totalement en tout cas, les faiblesses de ce qui précède. A commencer par l’idée saugrenue de filmer l’acteur pour la voix off. Un parti pris que je ne m’explique pas vraiment tant il n’apporte rien à l’ensemble, si ce n’est quelques baisses de rythme et un aspect burlesque dérangeant. Un aspect burlesque que l’on peut d’ailleurs étendre au film dans sa globalité puisque le réalisateur fait le choix de présenter l’histoire de Philippe Petit à la manière d’un conte, presque comme dans un rêve. Un choix judicieux pour imprimer sa patte au long-métrage, il l’avait d’ailleurs brillamment fait pour Forrest Gump, mais qui a ici pour effet de désamorcer considérablement la tension et d’affaiblir nettement la portée de l’exploit. Certes, cette légèreté fait partie intégrante du personnage mais elle est selon moi beaucoup trop appuyée et atténue du coup grandement la fibre dramatique du récit. Tout est vrai mais on peine souvent à le ressentir.

Photo the walkJe n’irai pas jusqu’à dire que tout ce qui précède la traversée est ennuyeux, ce serait faux, mais la première moitié du film (jusqu’à New York) ne m’a en tout cas pas particulièrement convaincu. Peut-être que mes attentes personnelles m’ont empêché d’apprécier l’approche de Zemeckis mais je trouve que le ton du film et l’écriture du personnage n’exploitent vraiment pas le potentiel émotionnel de l’histoire. Pour autant, The Walk se laisse regarder sans déplaisir et peut notamment s’appuyer sur une qualité irréprochable au niveau des décors et des costumes. Le travail de reconstitution est effectivement exemplaire et nous plonge sans aucune difficulté dans les années 60-70. Côté casting, malgré le charisme de Ben Kingsley, l’enthousiasme de Charlotte Le Bon ou le bagou de James Badge Dale, seul Joseph Gordon-Levitt parvient véritablement à sortir du lot. L’acteur est convaincant et nous offre une vision très attachante du funambule. On peut cependant légitimement se demander pourquoi ne pas avoir attribué le rôle à un Français?

Pour conclure, The Walk – Rêver plus haut est donc un biopic qui vaut surtout pour sa fantastique traversée finale. Moins fort émotionnellement que le documentaire Le Funambule, le film souffre d’une légèreté de ton excessive qui affaiblit considérablement l’aspect dramatique du récit. A voir tout de même pour découvrir le parcours de Philippe Petit.

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :