Tests DVD / Blu-ray

[Test Blu-ray] Godzilla

BR godzillaLE FILM

Synopsis:

Dans cette effrayante épopée SF, Godzilla revient à ses racines comme l’un des monstres les plus redoutables de la planète. Dans cette aventure spectaculaire, mise en scène par Gareth Edwards et avec un casting de stars internationales, Godzilla se retrouve face à de mauvaises créatures qui, grâce à l’arrogance et à l’inertie de l’homme, risquent de compromettre notre existence et notre avenir.

Casting:

Réalisateur – Gareth Edwards.
Acteurs & Actrices – Aaron Taylor-Johnson, Bryan Cranston, Ken Watanabe, Elizabeth Olsen, Sally Hawkins…

Bande annonce:

Critique: ★★★★☆

Extrait de ma critique du 15/05/2014.

Après Monsters en 2010, le réalisateur britannique franchit brillamment l’obstacle du blockbuster américain pour son second long-métrage tant Godzilla est une vraie réussite sur le plan formel. Le film peut en effet s’appuyer sur un visuel superbement travaillé ainsi qu’une réalisation adaptée et efficace. A ce titre, l’idée de dévoiler la créature en se plaçant principalement du côté des individus qui la rencontrent est très intéressante car ses premières apparitions suggestives (mer, fusée éclairante…) intriguent énormément. Alors que par la suite, on peut l’apprécier de manière nettement plus frontale lors de son affrontement avec l’ennemi. Un affrontement qui donne d’ailleurs lieu à quelques scènes de toute beauté esthétiquement parlant. Même si, bien évidemment, il ne faut pas attendre l’affrontement final pour profiter de magnifiques séquences. Le film bénéficiant d’une direction artistique sans faille, c’est en effet pendant toute sa durée que l’on peut se régaler de plans sublimes. Ce qui est toujours extrêmement appréciable, même pour un blockbuster de plus de 200 millions de dollars.

Malgré tout, le film est loin d’être irréprochable sur le fond puisque si le scénario offre une nouvelle approche résolument moderne et rationnel à l’histoire de Godzilla, il souffre également d’un rythme très irrégulier et d’un manque cruel de développement des personnages. Ainsi, les baisses de rythme sont telles qu’il faut vraiment s’accrocher au milieu pour ne pas sortir totalement du film. Alors qu’au niveau des personnages, à part celui de Bryan Cranston qui dégage une belle émotion au début du récit, les autres ne jouissent malheureusement pas d’un développement suffisant pour emporter véritablement le spectateur. Elizabeth Olsen est en effet relativement peu présente à l’écran et ne bénéficie pas de scènes vraiment impactantes. Tandis que Ken Watanabe passe son temps à s’étonner des événements aux quatre coins de la planète. Enfin, Aaron Taylor-Johnson est forcément plus en évidence mais l’acteur ne parvient pas pour autant à susciter l’empathie, son personnage n’étant pas des plus attachants. Une remarque que l’on peut d’ailleurs généraliser à l’ensemble des protagonistes puisque aucun ne s’impose vraiment en définitive, la faute à une écriture laissant clairement à désirer.

Photo godzilla

LE BLU-RAY

Caractéristiques:

Audio – DTS-HD Master 7.1 : Anglais, Français / Dolby Digital 5.1 : Italien.
Image – 1080p HD / 16×9 / 2.4:1.
Sous-titres – Français, Néerlandais, Danois, Finlandais, Islandais, Norvégien, Suédois.
Durée – 123 minutes.

Bonus

  • MONARCH : Declassified.
  • The Legendary Godzilla.

Éditeur – Warner Home Video.

Avis:

Au vu des nombreuses qualités formelles du film, j’étais relativement curieux de pouvoir le revoir en haute définition lors de sa sortie Blu-ray. Et globalement, je n’ai vraiment pas été déçu par le master proposé par Warner. Sur le plan technique, le Blu-ray ne souffre en effet d’aucun défaut. Le rendu HD est impeccable, la définition est exemplaire et les contrastes sont tout simplement irréprochables. Ce dernier point est d’ailleurs très appréciable dans l’optique de pouvoir profiter au maximum des magnifiques séquences nocturnes. Côté audio, le résultat est là aussi extrêmement satisfaisant puisque, une fois n’est pas coutume, le disque propose des pistes HD autant pour la VO que pour la VF. Ce qui devrait ravir les amateurs de VF qui ne jouissent habituellement pas d’un tel luxe. D’autant plus que les deux pistes sont explosives et nous plongent idéalement au cœur de l’action. Enfin, malgré leur relatif intérêt, les bonus sont quant à eux un tout petit peu décevants d’un point de vue quantitatif et qualitatif puisque seulement 2 modules sont proposés sur le disque. L’un est consacré à la légende de la créature et se présente sous la forme de courts reportages journalistiques visant à nous prouver son existence. Tandis que l’autre, plus classique, nous dévoile les coulisses de la production avec des témoignages du réalisateur, des acteurs ou encore des producteurs. A noter également pour terminer qu’une copie digitale du film est offerte à ceux désirant visionner le long-métrage sur leur smartphone, tablette ou PC.

Disponible à partir du 17 septembre 2014 en DVD, Blu-ray et Blu-ray 3D (Belgique).

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :