★★★☆☆, Critiques de Films

[Critique] Transformers 4 – L’Âge de l’Extinction

3-étoiles

Affiche fr transformers 4Retour aujourd’hui sur Transformers – L’Âge de l’Extinction, quatrième volet d’une saga qu’on pensait définitivement terminée il y a de ça 3 ans. Mais c’était sans compter la volonté du studio de ne pas abandonner une des franchises les plus lucratives de l’histoire du cinéma. Michael Bay rempile donc à la réalisation et l’histoire se déroule 4 ans après les événements du précédent film. Un père de famille texan, Cade Yeager (Mark Wahlberg), découvre un vieux camion qui n’est autre qu’Optimus Prime. Cette découverte va lui attirer les foudres d’un certain Savoy (Titus Welliver), dont le but est d’éliminer les Transformers. Pendant ce temps, le combat entre les Autobots et les Décepticons refait surface…

Que dire sur ce nouvel opus si ce n’est qu’il s’agit à mon sens d’un film ni véritablement meilleur que les autres, ni forcément moins bon. On retrouve effectivement tous les ingrédients de la première trilogie : de l’action, de l’humour et des effets spéciaux (beaucoup d’effets spéciaux). Du coup, ceux qui ne supportaient déjà pas les premiers films ne vont pas apprécier davantage celui-ci, alors que ceux qui adorent depuis toujours la lutte entre les Autobots et les Décepticons vont à nouveau prendre leur pied. Pour ma part, je me se situe un peu entre les deux. J’apprécie en effet la dimension technique irréprochable de la franchise qui offre son lot de scènes spectaculaires à chaque nouvelle réalisation. On en prend littéralement plein la vue et ce dernier film ne fait pas exception, notamment dans son dénouement particulièrement épique. Néanmoins, je regrette aussi la faible consistance du scénario qui montre très vite ses limites et qui part absolument dans tous les sens. Et pour un film de près de 3 heures qui ne peut fatalement pas proposer uniquement de l’action, ça ne pardonne pas et le récit souffre dès lors de longueurs inévitables. Sans oublier non plus les habituelles facilités narratives propres à la saga.

Photo transformers 4Il n’empêche que l’on peut tout de même souligner la volonté louable du réalisateur d’offrir à ce nouveau volet un traitement un peu plus sérieux que dans les premiers films. En tout cas dans sa première heure car le long-métrage retombe malheureusement dans ses travers par la suite en privilégiant à nouveau l’action et le divertissement au détriment du scénario. Comme s’il fallait absolument opter pour l’un ou l’autre alors que les deux ne sont pas incompatibles, certains cinéastes l’ont déjà prouvé dans le passé. Il en résulte du coup des personnages extrêmement caricaturaux qui manquent clairement de matière et d’intérêt. Difficile donc de juger les prestations de Mark Walhberg, Nicola Peltz ou Jack Raynor puisqu’ils n’ont pas grand-chose sur lequel s’appuyer. Cependant, à scénario plus ou moins équivalent, je trouve personnellement que Shia LaBeouf se montrait tout de même plus convaincant dans la peau du héros et suscitait surtout plus d’empathie. Malgré tout, il faut rester honnête et prendre le film pour ce qu’il est : un énorme divertissement décérébré ! Effectivement, on ne regarde pas Transformers pour y trouver de la profondeur ou de la réflexion (même si à nouveau, un divertissement ne devrait pas constituer un frein à ces 2 aspects), on le regarde pour se détendre et pour en prendre plein les mirettes. Et à ce niveau-là, il faut reconnaître que le film se défend excessivement bien.

En clair, malgré le changement de personnages et la nouvelle dynamique du récit, Transformers – L’Âge de l’Extinction est donc un opus qui dispose exactement des mêmes qualités et défauts que ses prédécesseurs. Comme la première trilogie, le film est en effet généreux et impressionnant sur le plan visuel mais terriblement perfectible d’un point de vue scénaristique. A voir en connaissance de cause donc !

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

15 réflexions sur “[Critique] Transformers 4 – L’Âge de l’Extinction

  1. Je vais le voir la semaine prochaine normalement, je m’attendais à mieux comme certain « renouveau » pour la franchise. J’ai vu le premier au ciné quand il était sorti et j’en avais pris plein la vue ; je n’ai par contre pas vu les épisodes 2 et 3 qui paraissaient trop dans la surenchère, du coup j’opte pour Mark Wahlberg qui, j’espère par son charisme indéniable ne va pas me décevoir.

    No Pain No Gain était tellement bon, j’espère bien qu’un jour Michael Bay va nous livrer à nouveau une production aussi déjantée !

    Publié par Kazura | juillet 19, 2014, 4:29
    • J’aime bien Mark Wahlberg mais je dois dire qu’après visionnage de ce quatrième volet, je préfère tout de même Shia LaBeouf car son personnage suscite à mon sens plus d’empathie. De manière générale, et malgré leur faible développement, je trouve d’ailleurs les anciens personnages plus attachants. Ici, à l’exception de Stanley Tucci qui apporte vraiment une bonne dose d’humour, les autres sont assez insipides.

      Publié par Wolvy128 | juillet 19, 2014, 5:34
      • J’ai vu le film, je suis dans la même tranche d’avis que toi sauf que je reprocherai deux petites chsoes par rapport à ton ressenti, c’est que sur le plan visuel j’ai l’impression d’avoir été plus immergé et fasciné par Godzilla ou le dernier X-Men que ce Transformers (malgré quelques passages bien sympathiques) et sur le côté sérieux qui n’a pas de crédibilité à mon goût, je voyais plus ça comme un prétexte pour faire bien dans les bande-annonces car le film ne nous met jamais vraiment dans une position dramatique (hormis peut-être à la fin lorsqu’on hésite sur mort de Mark Wahlberg). Si tu es intéressé tu peux jeter un oeil à ma critique mais je pense tout a été déjà été dit.

        Publié par Kazura | juillet 24, 2014, 5:58
        • Le côté sérieux que je souligne n’est vraiment perceptible que dans la première heure je trouve, en présentant notamment des personnages plus adultes et en n’hésitant pas à montrer des mises à mort. Après, le film retombe malheureusement dans sa légèreté habituelle.

          Publié par Wolvy128 | juillet 24, 2014, 6:45
  2. Je serais plus pessimiste sur ce film de Michael Bay, qui s’avère être, je pense, le film Transformers le plus intéressant.
    Même l’action semble plus fade qu’à l’accoutumée.
    Je détaille mon avis ici: http://afilmnoirblogstory.wordpress.com/2014/07/17/transformers-lage-de-lextinction-dinosaures-titanesques/

    Merci pour cette critique.

    Publié par inceptionniste | juillet 21, 2014, 4:05
    • Heureusement que j’ai vu le film car ça grouille de spoilers dans votre critique ! 😉

      Quoi qu’il en soit, je ne vous rejoins pas sur toute une série de points (personnages, casting…) mais votre avis est bien argumenté et je le comprends tout à fait.

      Publié par Wolvy128 | juillet 21, 2014, 5:34
      • Il n’y a pas énormément de spoilers et je ne m’impose jamais de limite si le spoil est nécessaire.

        Sinon, sur quels points êtes vous en désaccord, n’hésitez pas à commenter sur l’article si vous avez davantage de remarques 🙂

        Publié par inceptionniste | juillet 21, 2014, 5:40
        • Justement, les spoilers ne sont jamais nécessaires dans une critique à mon sens, ou alors il faut le mentionner.

          Pas de problème pour réagir sur votre site sinon, j’essayerai de passer prochainement. Peut-être pour un autre film. 🙂

          Publié par Wolvy128 | juillet 21, 2014, 6:49
  3. Sauf que je fais aussi dans l’analyse en profondeur, parfois, parfois pas, donc le synopsis ne me convient pas toujours.

    Publié par inceptionniste | juillet 21, 2014, 8:13
    • Oui c’est ce que j’ai cru comprendre en lisant, et c’est très intéressant d’ailleurs. Maintenant, je me dis que si une personne tombe dessus sans avoir déjà vu le film, certaines scènes lui sont quand même explicitement révélées et ça peut gâcher le plaisir. D’où ma remarque précédente mais on s’en fout après tout, chacun fait comme il veut. 😉

      Publié par Wolvy128 | juillet 21, 2014, 8:28
  4. Le film rempli son cahier des charges ni plus ni moins mais reste atrocement long. Avec une heure de moins, je me serais sans doute plus amusé et moins ennuyé. Du coup, je le place un chouia au dessus du deuxième volet qui reste le plus faible de la franchise à ce jour. Je reste un peu frustré car Wahlberg, malgré les clichés de son rôle, prends bien la relève de LaBeouf 😉

    Publié par Mr Vladdy | juillet 25, 2014, 12:33
    • Le deuxième volet est aussi le plus faible pour moi. Par contre, malgré le fait que j’apprécie pas mal Mark Wahlberg, je trouve que Shia LaBeouf était bien dans le rôle et suscitait plus d’empathie.

      Publié par Wolvy128 | juillet 25, 2014, 1:23
  5. 3 étoiles sur 5,cet opus est le plus faible de la saga.
    J’adore le premier opus de la saga,mais les suites ne prend plu que le premier.
    Le premier du nom n’a pas besoin de suites.

    Publié par Justinb | novembre 4, 2016, 9:51

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :