Tests DVD / Blu-ray

[Test Blu-ray] Le Hobbit – Un Voyage Inattendu (Version Longue)

BR the hobbit 1 version longueLE FILM

Synopsis:

Un beau jour, Gandalf le Gris (Ian McKellen) débarque chez Bilbon (Martin Freeman), accompagné de 13 nains, pour requérir ses services dans une quête périlleuse où il sera question de reprendre le Royaume perdu des nains d’Erebor, conquis longtemps auparavant par le dragon Smaug. Guidé par le guerrier légendaire Thorin Écu-de-Chêne (Richard Armitage), ce voyage les emmènera au Pays sauvage, à travers des territoires dangereux grouillant de gobelins et d’orques, de wargs assassins et d’énormes araignées, de changeurs de peau et de sorciers.

Casting:

Réalisateur – Peter Jackson.
Acteurs & Actrices – Martin Freeman, Ian McKellen, Richard Armitage, Ken Stott, Graham McTavish, James Nesbitt, Stephen Hunter, Aidan Turner, Andy Serkis, Cate Blanchett, Hugo Weaving, Elijah Wood…

Bande annonce:

Critique: ★★★★☆

Extrait de ma critique du 14/12/2012.

Il aura fallu de nombreuses années et beaucoup de complications juridiques pour que cette nouvelle trilogie voit le jour mais je dois dire que l’attente n’était absolument pas vaine car même si le film n’est pas sans défaut, il vaut clairement le détour. Effectivement, dès les premiers plans et les premières notes de musique, on replonge instantanément dans tout ce qui faisait la magie du Seigneur des Anneaux. A ce titre, ceux qui n’accrochaient déjà pas aux films précédents ne devraient pas plus accrocher à celui-ci car au-delà du style et de l’ambiance, le schéma narratif est également assez similaire à la trilogie précédente, en particulier avec La Communauté de l’Anneau. Et une fois encore, l’adaptation de Peter Jackson est extrêmement fidèle à l’œuvre de Tolkien, même s’il prend quand même la liberté de développer des aspects dont le livre ne parle pas, ou peu. Certains sont particulièrement intéressants comme lorsqu’il décrit la chute du Royaume des nains au début ou qu’il aborde le passé de Thorin. Mais d’autres sont en revanche assez dispensables comme lorsqu’il évoque le mal à venir. Je peux comprendre ce choix scénaristique qui vise à conférer aux deux trilogies une certaine unité mais si on se réfère uniquement au bouquin, ce n’était pas forcément nécessaire. D’autant plus que ce sont malheureusement souvent des passages qui affaiblissent le rythme du film, par ailleurs très bon.

Néanmoins, malgré ce défaut mineur, on a vraiment pas le temps de s’ennuyer car les séquences s’enchainent plutôt bien et le film est remarquable d’un point de vue exclusivement visuel. Difficile donc de rester impassible devant la scène haletante de poursuite dans la caverne des gobelins ou celle plus humoristique avec Gollum dans laquelle le personnage révèle déjà toute sa fourberie. C’est l’un des gros points forts du film (et de la saga en général), sa capacité à alterner les passages purement héroïques et ceux plus drôles. Les touches d’humour sont d’ailleurs assez nombreuses, notamment par le biais de Bilbon. Il faut dire que l’acteur Martin Freeman est absolument impeccable et retranscrit à la perfection l’attitude et le caractère du personnage décrit dans le livre. Mais les moments épiques ne sont pas non plus en reste, même si l’histoire veut qu’ils n’atteignent jamais l’ampleur du Seigneur des Anneaux, la quête étant moins sombre et faisant intervenir moins de peuples de la Terre du Milieu que celle de la destruction de l’anneau qui visait quand même à éviter ni plus ni moins que la destruction de l’univers. Il n’empêche que la magie opère toujours autant et cela en grande partie grâce aux sublimes mélodies de Howard Shore qui renforcent considérablement l’émotion du film.

Photo the hobbit 1

LE BLU-RAY

Caractéristiques:

Audio – DTS-HD Master 7.1 : Anglais / Dolby Digital 5.1 : Français, Espagnol, Italien.
Image – 1080p HD / 16×9 / 2.40:1.
Sous-titres – Français, Néerlandais, Espagnol.
Durée – 182 minutes.

Bonus

  • The Filmmakers’ Commentary.
  • New Zealand : Home of Middle-Earth.
  • The Appendices Part 7 : A Long-Expected Journey (The Chronicles of The Hobbit – Part 1).
  • The Appendices Part 8 : Return to Middle-Earth.

Éditeur – Warner Home Video.

Contenu:

Disque 1 – Blu-ray.

Disque 2 – Bonus (The Appendices Part 7).

Disque 3 – Bonus (The Appendices Part 8).

Avis:

Que dire de cette édition Blu-ray Version Longue du premier volet du Hobbit si ce n’est que c’est franchement le type d’objet que tout fan du travail de Peter Jackson en Terre du Milieu se doit d’avoir en sa possession. Non seulement car les scènes ajoutées apportent vraiment une richesse supplémentaire au récit mais aussi car le rendu HD est absolument impeccable. Effectivement, il n’y a tout simplement pas le moindre défaut à l’image. La définition est exemplaire, les contrastes sont saisissants et le rendu colorimétrique est parfaitement adapté à l’univers. Le seul petit bémol que j’émettrai sur le plan technique concerne l’aspect sonore qui ne propose toujours pas de piste française HD. Néanmoins, ce n’est qu’un tout petit détail en ce qui me concerne puisque je regarde idéalement les films en version originale. De plus, c’est quand même clairement le genre de réalisation à découvrir en VO pour pouvoir profiter au maximum de l’interprétation des acteurs et du langage particulier des personnages.

Mais au-delà de l’aspect technique très réussi, l’atout principal d’une telle édition est surtout la quantité impressionnante de suppléments qu’elle offre. Répartis sur deux disques Blu-ray, les bonus ne sont en fait rien d’autre que la suite des appendices proposés dans les versions longues du Seigneur des Anneaux. Ceux qui avaient appréciés ce format précédemment risquent donc d’être à nouveau conquis. En tout, c’est donc plus de 9 heures de bonus que les disques nous proposent et le moins que l’on puisse dire est qu’ils font bien le tour du film. Préproduction, choix du casting, coulisses de tournage, interviews (réalisateur, acteurs, producteurs, responsables des décors, costumes…), description des effets spéciaux… tout y passe pour le plus grand plaisir du spectateur. Pour les avoir tous regardés ce week-end (en plusieurs fois évidemment), je dois dire que tous les modules m’ont intéressé. D’abord parce qu’on apprend énormément de choses sur le film et sa conception mais également car il se dégage de l’ensemble une bonne humeur communicative et une émotion qui fait plaisir à voir.

En définitive, vous l’aurez compris, je ne saurais trop vous conseiller ce film, et cette édition, qui démarre de belle façon une des trilogies les plus ambitieuses jamais réalisées.

Disponible à partir du 13 novembre 2013 en DVD, Blu-ray et Blu-ray 3D (Belgique).

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

10 réflexions sur “[Test Blu-ray] Le Hobbit – Un Voyage Inattendu (Version Longue)

  1. S’il y avait bien un seul DVD que j’ai attendu avec impatience toute l’année, c’était bien celui-ci !

    Publié par Polina | novembre 12, 2013, 6:07
  2. bien vite la version longue du deuxième volet du Hobbit

    Publié par cremers andre | novembre 24, 2013, 3:50
  3. Je suis déçu par cette information, car j’ai acheté le Blue Ray en avril et là j’apprends que la version longue sort maintenant. Pourquoi ne pas l’avoir fait avant? Je trouve que c’est juste une arnaque et je me vois mal dépenser 35€ pour une version longue….même si je suis un fan de la série.
    C’est pareil pour les jeux vidéo…….
    Pour moi c’est du VOL

    Publié par Jay RMS | décembre 12, 2013, 9:04
    • Avec un film de l’ampleur du Hobbit (et du Seigneur des Anneaux avant lui), ça s’est toujours passé comme ça. Sortie du film en vidéo puis de la version longue plusieurs mois plus tard. Vu la durée du film et les nombreux bonus (plus de 9 heures ici), ils peuvent difficilement tout mettre sur la même édition, donc c’est compréhensible. Je ne vois donc pas en quoi c’est une arnaque.

      Publié par Wolvy128 | décembre 12, 2013, 2:42
  4. Assez déçue de la version « longue », on nous avait habitué à mieux sur les versions du seigneur des anneaux, juste dix minutes supplémentaire c’est bien la peine d’avoir deux cd du film au complet, pour si peu de temps supplémentaires, une simple version collector avec scènes supplémentaires aurait été plus adapté, je comprends pas bien l’intérêt au final d’investir la dedans.

    Publié par puillandre | décembre 26, 2013, 1:46
    • Pour les suppléments ! Plus de 9 heures de bonus en plus du film, ça justifie complètement un achat selon moi. Puis même si la version longue n’est pas beaucoup plus longue que la version cinéma, elle n’en apporte pas moins des scènes assez significatives.

      Publié par Wolvy128 | décembre 26, 2013, 2:05
  5. le problème pour moi étant que le second disque de bonus est totalement illisible (idem sur ceux testés à la fnac avec un vendeur). quelqu’un d’autre a-t-il connu le même problème?
    merci

    Publié par sititdi | février 2, 2014, 11:31
    • Le disque du film fonctionne et celui des bonus non? C’est très étonnant quand même. Se pourrait-il que le second disque soit défectueux? Il faudrait peut-être le tester sur d’autres lecteurs pour voir ce que ça donne. Ou tester le disque d’une autre personne chez toi pour voir s’il fonctionne.

      Publié par Wolvy128 | février 2, 2014, 3:01

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :