Tests DVD / Blu-ray

[Test Blu-ray] Oblivion

BR oblivionLE FILM

Synopsis:

Après des décennies de guerre contre la terrible menace dénommée les chacals, les humains ont quitté la Terre. Jack Harper (Tom Cruise), qui vit sur une station située dans les nuages, a pour mission d’assurer la sécurité et la réparation de drones œuvrant pour le bien-être des derniers survivants en collectant des ressources vitales. Il est accompagné par Vika (Andrea Riseborough), une responsable de communication qui fait la liaison avec le vaisseau contrôle d’où proviennent les ordres. Un jour, lors d’une mission de reconnaissance, Jack entrevoit une capsule s’écraser et y découvre le corps de Julia (Olga Kurylenko), une jeune femme humaine. Son arrivée déclenche une série d’évènements qui vont le forcer à remettre en question tout ce qu’il connaissait.

Casting:

Réalisateur – Joseph Kosinski.
Acteurs & Actrices – Tom Cruise, Andrea Riseborough, Olga Kurylenko, Morgan Freeman, Nikolaj Coster-Waldau, Melissa Leo…

Bande annonce:

Critique: ★★★☆☆

Extrait de ma critique du 11/04/2013.

Malgré un rythme parfois très laborieux et un scénario manquant nettement d’originalité, la faute aux (trop) nombreuses références du genre, je dois dire que j’ai tout de même passé un agréable moment devant ce film. Et cela en grande partie pour l’aspect visuel qui est extrêmement réussi. C’était déjà le cas dans Tron L’Héritage et ça l’est à nouveau dans Oblivion avec lequel le réalisateur confirme tout son potentiel esthétique. En effet, les plans sont soignés, les paysages sont superbes et les effets spéciaux sont de très bonne facture. En clair, l’univers est réaliste et on y plonge sans aucun problème. Ensuite, l’autre point fort provient de la musique qui est particulièrement présente et qui contribue à renforcer l’ambiance que le film cherche à retranscrire. Tantôt épique, tantôt émouvante, elle rythme de belle façon tous les faits et gestes du héros. Bref, elle est sublime et c’est d’autant plus surprenant qu’elle est signée par le groupe M83 qui réalise là sa première bande originale de film. Une bande originale d’ailleurs fortement inspirée par le style musical de Hans Zimmer, ce qui n’est pas pour me déplaire puisqu’il s’agit de mon compositeur préféré.

Pour sa dimension artistique très réussie, le film se laisse donc regarder sans déplaisir. Cependant, il n’échappe pas à quelques moments de flottement et souffre d’un scénario, certes efficace, mais empruntant tellement de références aux réalisations antérieures de science-fiction qu’on y découvre finalement rien de fondamentalement nouveau. De plus, sous ses airs faussement compliqué, celui-ci se révèle en finalité assez simple et prévisible. J’ai personnellement eu un temps d’avance sur l’histoire pendant presque toute la durée du film. Ce qui est toujours un peu gênant même si je reconnais qu’en l’occurrence, Oblivion ne mise pas nécessairement sur l’effet de surprise. Côté casting, le constat est là aussi plutôt mitigé car si Tom Cruise est une nouvelle fois impeccable dans la peau de Jack Harper, les autres peinent quelque peu à convaincre à ses côtés, en particulier Andrea Riseborough et Olga Kurylenko. Néanmoins, pour leur défense, il faut tout de même signaler que leur personnage ne dispose pas forcément d’un développement très profond et manque dès lors très vite de consistance. Pour autant, Tom Cruise n’est pas le seul à s’en sortir puisque Morgan Freeman livre également une prestation tout à fait honorable, comme il en a d’ailleurs l’habitude.

Photo oblivion

LE BLU-RAY

Caractéristiques:

Audio – DTS-HD Master 7.1 : Anglais / DTS High Resolution 7.1 : Français, Italien / DTS Digital Surround 5.1 : Espagnol.
Image – 1080p HD / 2.40:1.
Sous-titres – Anglais, Français, Italien, Espagnol, Danois, Néerlandais, Finlandais, Islandais, Norvégien, Portugais, Suédois.
Durée – 124 minutes.

Bonus

  • Deleted Scenes.
  • Promised of a New World : The Making Of.
  • M83 Isolated Score.
  • Feature Commentary with Tom Cruise and Director/Story Writer Joseph Kosinski.

Éditeur – Universal Pictures.

Avis:

Autant le dire tout de suite, Oblivion est typiquement le genre de film qui justifie à lui seul un achat Blu-ray. Il suffit de voir la qualité visuelle et sonore affichée par le disque pour s’en convaincre. C’était déjà somptueux en salle et ça l’est tout autant en haute définition. Il faut dire que l’édition proposée par Universal est techniquement remarquable. D’abord du point de vue de l’image puisque la définition est hallucinante et les contrastes sont absolument fabuleux. Mais aussi du point de vue du son puisque le disque nous offre ni plus ni moins qu’une piste audio DTS-HD Master 7.1 en version originale, autrement dit la référence absolue en la matière. D’une richesse inouïe, elle se révèle particulièrement immersive et met parfaitement en valeur la magnifique partition de M83 (disponible dans les bonus). Pour les amateurs de VF, l’expérience devrait être presque aussi envoûtante grâce à une piste DTS High Resolution 7.1, certes moins percutante mais tout aussi agréable. Quant aux suppléments, ils sont plutôt classiques mais prolongent tout de même de belle façon l’expérience de visionnage. En effet, outre les habituels commentaires audio (de Tom Cruise et Joseph Kosinski ici) et scènes coupées au montage, le disque propose également un making of chapitré extrêmement complet et intéressant ainsi qu’un mode étonnant permettant de visionner le film en isolant la bande originale. Bref, tout cela pour dire en définitive que cette édition d’Oblivion est assurément le genre de Blu-ray à avoir dans sa collection !

Disponible à partir du 14 août 2013 en DVD et Blu-ray (Belgique).

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

4 réflexions sur “[Test Blu-ray] Oblivion

  1. Il est pré-commandé depuis pas mal de temps, j’attend qu’il arrive, surtout que le steelbook est bien sympa. Universal fait vraiment du bon boulot.

    Publié par Le Petit Collectionneur | août 7, 2013, 7:04
  2. Le film ne m’a pas suffisamment captivé pour que je l’achète en blu-ray.

    Publié par wildgunslinger | août 11, 2013, 5:35

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :