★★★★☆, Critiques de Films

[Critique] Mud – Sur les rives du Mississippi

4-étoiles

Affiche fr mudSortie belge tardive oblige, ce n’est qu’hier que j’ai pu découvrir Mud, le dernier film de Jeff Nichols après l’excellent Take Shelter l’année dernière. L’histoire s’intéresse aux jeunes Ellis (Tye Sheridan) et Neckbone (Jacob Lofland) qui découvrent lors d’une de leurs escapades quotidiennes, un homme réfugié sur une île au milieu du Mississipi. Il s’agit de Mud (Matthew McConaughey), un homme qui croit en l’amour, une croyance à laquelle Ellis a désespérément besoin de se raccrocher pour tenter d’oublier les tensions quotidiennes entre ses parents. Très vite, Mud met les deux adolescents à contribution pour réparer un bateau qui lui permettra de quitter l’île. Difficile cependant pour les garçons de déceler le vrai du faux dans les paroles de Mud. A-t-il vraiment tué un homme, est-il poursuivi par la justice, par des chasseurs de primes? Et qui est donc Juniper (Reese Witherspoon), cette fille mystérieuse qui vient de débarquer dans leur petite ville de l’Arkansas?

Beaucoup moins fort émotionnellement que Take Shelter (et différent à bien des égards), Mud dépeint l’Amérique profonde avec une élégance que seuls quelques rares cinéastes parviennent à retranscrire, et exploite à nouveau avec justesse un thème cher au réalisateur, celui de la famille. Ainsi, c’est à travers l’expérience personnelle du jeune Ellis que l’histoire est racontée. De son amitié avec l’étrange Mud au conflit avec ses parents en passant par la découverte de ses premiers sentiments amoureux, beaucoup de sujets sont abordés et tous trouvent leur place au sein du récit. Un récit qui n’a d’ailleurs rien de foncièrement violent mais qui s’apparente plutôt à une fable sur l’enfance et l’amour. Car aussi étonnant que cela puisse paraître, il est beaucoup question d’amour dans le film. Que ce soit à travers l’affection naissante d’Ellis pour une camarade, la rupture inévitable de ses parents ou l’origine de la fuite de Mud. Et quoi qu’on en dise, les histoire d’amour ne finissent pas toujours très bien. C’est ce que les personnages vont découvrir à leurs dépens.

Photo mudLe scénario est donc relativement simple en soi mais cela importe finalement peu tant les personnages écrits par Jeff Nichols sont attachants et sincères. A commencer par Mud qui est loin d’être irréprochable mais qui exerce sur les deux garçons un pouvoir presque magnétique. Il faut dire que Matthew McConaughey l’incarne avec une maîtrise assez désarmante. Toujours aussi charismatique, l’acteur prouve avec ce rôle (et quelques-uns de ses précédents) qu’il est bien plus talentueux que ce qu’il laissait transparaître au début de sa carrière. Face à lui, Tye Sheridan, vu dans The Tree of Life, impressionne par son étonnante maturité à l’écran et s’impose d’ores et déjà comme l’un des jeunes acteurs à suivre de très près. Quant à Reese Witherspoon, elle illumine le film de sa présence dans la peau de cette femme un peu paumée et mélancolique. Enfin, signalons encore le petit rôle de Michael Shannon (l’acteur fétiche du réalisateur) qui égaye l’histoire de quelques touches humoristiques bienvenues.

En définitive, si Mud n’atteint jamais la puissance émotionnelle du précédent film de Jeff Nichols, il n’en demeure pas moins un drame riche et attachant. Accompagné d’une mise en scène classique et d’une BO de circonstance, il peut compter sur des acteurs d’une grande justesse pour emporter le spectateur.

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

14 réflexions sur “[Critique] Mud – Sur les rives du Mississippi

  1. Magnifique film solaire sur l’enfance, la recherche d’un père, d’un héros. D’ors et éjà inscrit au palmarès de l’année chez moi.

    Publié par Princécranoir | juin 29, 2013, 8:05
  2. Je trouve que Mud est d’une puissance émotionnelle nettement supérieure à Take Shelter. Le plus beau film que j’ai vu ces derniers temps, beau dans tous les domaines. Un vrai rayon de soleil ! Il a réussi à me faire oublier que j’avais la place la plus pourrie de la salle de ciné… 😉 Tout est parfait dans ce film.

    Publié par Phil | juin 29, 2013, 3:13
    • Question de sensibilité alors car pour moi Take Shelter est nettement plus puissant d’un point de vue émotionnel, ne fût-ce que de par son sujet. Mais on est d’accord, Mud est un très beau film, un rayon de soleil comme tu dis. 😉

      Publié par Wolvy128 | juin 29, 2013, 3:21
  3. Un grand film, intense, beau, émotionnel, dans mon top de l’année à coup sûr !

    Publié par Dr. Gonzo | juillet 1, 2013, 3:15
  4. Comme tu le dis, un ton en dessous de Take Shelter, mais Mud est pour l’instant le film qui m’a le plus impressionné cette année. Pour son propos, sa mise en scène et un nouveau rôle mémorable pour Matthew McConaughey qui a enfin décidé de faire de bons films.

    Publié par Kaal | juillet 2, 2013, 9:28
  5. Je pense que c’est mon film préféré du réalisateur.

    Publié par wildgunslinger | juillet 2, 2013, 9:17
  6. J’ai également beaucoup aimé le film. Je le trouve assez profond mine de rien, sous ses airs de chronique de l’enfance.

    Publié par neil | juillet 7, 2013, 6:55

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :