★★★★☆, Critiques de Films

[Critique] Sur la piste du Marsupilami

Petit rattrapage aujourd’hui avec ma critique de Sur la piste du Marsupilami, une comédie de (et avec) Alain Chabat que j’avais loupé à sa sortie en salle et que j’ai visionné tout récemment en DVD. L’histoire s’intéresse au reporter Dan Geraldo (Alain Chabat) qui se rend en Palombie en quête de scoop sur les Payas. Mais il ne se doute pas qu’il va faire la plus incroyable des découvertes. Avec Pablito (Jamel Debbouze), guide local plein de ressources, ils vont aller de surprise en surprise au cours d’une aventure trépidante et surtout révéler une nouvelle extraordinaire : Le Marsupilami, animal mythique et facétieux, existe vraiment !

De manière générale, je dois dire que j’ai plutôt bien apprécié ce film qui, même s’il n’est pas sans défaut, m’a quand même bien fait rire. Et honnêtement, c’est tout ce que j’espère quand je regarde une comédie. Le film se veut familial et il l’est dans la mesure où l’histoire est relativement simple et que la vraie star du film n’est autre que le Marsupilami lui-même. D’ailleurs, j’ai été vraiment bluffé par son intégration numérique que je trouve particulièrement réussie. Pour un film français, c’est loin d’être toujours le cas, et encore moins lorsqu’il s’agit d’une comédie. C’est donc suffisamment rare que pour être signalé. Quant aux décors, ils sont parfaitement au point et contribuent à faciliter l’immersion du spectateur dans cet univers des plus exotique. Et en ce qui me concerne, je dois reconnaître que je suis vite rentré dans l’histoire. Il est vrai que l’introduction aurait pu être un peu plus courte mais elle n’est pas inutile en soi. Et passé les quelques minutes de présentation, la suite est un pur régal alternant gags en tous genres et paysages somptueux.

Côté casting, j’ai vraiment été emballé par l’ensemble des acteurs qui se donnent tous à fond et cela se ressent à l’écran tant les personnages sont drôles et attachants. A commencer par Alain Chabat et Jamel Debbouze qui ont des rôles dans lesquels on a effectivement l’habitude de les voir mais ils sont tellement bons là-dedans que personnellement, cela ne me dérange pas. C’est un humour que j’affectionne pas mal car il est plus subtil qu’on pourrait le croire au départ et nécessite une grande puissance comique dans le jeu. Ce qu’ils ont incontestablement étant donné qu’ils sont drôles sans avoir besoin de dire grand chose. Mais l’une des grandes forces du film (et du casting) réside selon moi dans les seconds rôles qui sont tous extraordinaires. Patrick Timsit est hilarant en chef d’armée complètement cinglé. Fred Testot est génial dans la peau de ce botaniste dénué d’éthique. Et que dire de Lambert Wilson qui livre ici une prestation absolument délirante. Je pense pouvoir dire sans trop m’avancer qu’on ne l’a jamais vu dans un tel rôle. Rien que pour sa performance, je pense que le film mérite d’être vu.

Bref, Sur la piste du Marsupilami est une comédie efficace qui devrait plaire à un large public. Chabat prouve avec ce film qu’il est assurément l’un des meilleurs, si ce n’est le meilleur, en termes d’adaptation de bande dessinée. A titre personnel, je regretterai simplement le côté un peu trop infantile du film même s’il est totalement compréhensible d’un point de vue commercial.

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

6 réflexions sur “[Critique] Sur la piste du Marsupilami

  1. Je suis assez d’accord avec toi sur la réussite du film et sur Lambert Wilson.

    Publié par wildgunslinger | août 27, 2012, 5:29
  2. Un très bon film, mais l’introduction manque vraiment de mordant et d’efficacité.
    Sinon, comme toi, j’ai été impressionné par la modélisation du Marsupilami. BUF à fait du beau travail (mais quand on voit le pedigree de cette société française, on n’est pas étonné de cette réussite).

    Publié par 2flicsamiami | août 28, 2012, 8:18
    • Je ne connaissais pas particulièrement cette société donc j’ai été encore plus surpris. Mais il est clair que la modélisation du Marsupilami est un des nombreux atouts du film.

      Publié par Wolvy128 | août 28, 2012, 8:43
  3. Un chouette divertissement français qui nous emmène avec efficacité en Palombie. J’ai bien apprécié l’ensemble, surtout la prestation devenue culte de L.Wilson ! J’ai juste un regret, qu’on ne se sente pas particulièrement « happé » par la jungle, je n’ai pas retrouvé cet aspect de la BD 🙂

    Publié par inthecrazyhead | septembre 12, 2012, 11:35

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :