★★☆☆☆, Critiques de Films

[Critique] Haywire

Je suis allé voir hier soir Haywire, la dernière réalisation de Steven Soderbergh. Concrètement, le film raconte l’histoire de Mallory Kane (Gina Carano), un super soldat agissant pour des opérations secrètes. Un jour, elle est trahie par un membre de son équipe. Elle décide alors de découvrir qui est ce félon qui lui a mis sur le dos l’échec d’une opération. Si l’histoire ne semble pas être d’une originalité folle, le casting est en revanche assez impressionnant. Effectivement, outre l’actrice principale, le film compte dans ses rangs Michael Douglas (Coblenz), Antonio Banderas (Rodrigo), Channing Tatum (Aaron), Michael Fassbender (Paul), Ewan McGregor (Kenneth), Bill Paxton (Mr. Kane) et même Mathieu Kassovitz (Studer).

De manière générale, je dois avouer que j’ai été pas mal déçu par ce film dont j’attendais quand même beaucoup plus. Tout avait pourtant bien commencé avec une scène d’introduction extrêmement brutale et intense qui m’a directement plongé dans le film. Malheureusement, une fois cette séquence passée, le reste du film se résume uniquement à expliquer comment cette femme a été trahie par ses supérieurs. Le complot en lui-même n’est pas inintéressant mais une fois qu’on l’a compris, on peut facilement prévoir la suite des événements. Personnellement, étant très friand des films de vengeance, j’attendais davantage un film qui se concentre sur les représailles de Mallory. Et cette partie n’est venue que très tard dans le film et de manière très brève. Mais ce qui m’a peut-être le plus dérangé dans le film, c’est véritablement son manque cruel de rythme, la faute selon moi à de très nombreuses longueurs. Non seulement j’ai trouvé que certaines scènes étaient parfois inutiles mais en plus, leur enchaînement était souvent assez laborieux. A tel point que même les courses poursuites me paraissaient parfois lentes et longues, c’est pour dire. Néanmoins, le film reste plaisant car la mise en scène sobre de Steven Soderbergh rend les séquences de combat excessivement réalistes. Et voir une femme se prendre des coups et en donner de la sorte, c’est quand même relativement unique en son genre.

Concernant le casting, j’ai là aussi été un peu déçu par la prestation des acteurs. Ils ne sont pas mauvais dans l’ensemble mais aucun ne sort vraiment du lot. Gina Carano par exemple est évidemment à son avantage dans ce rôle musclé taillé pour elle. Sa carrière dans les combats d’arts martiaux mixtes ayant certainement joué en sa faveur pour obtenir le rôle. Mais en dehors des scènes physiques, ça reste malheureusement une actrice assez ordinaire. Côté masculin, le casting est impressionnant et même si tous les acteurs peuvent s’appuyer sur un charisme indéniable, le résultat n’est pas forcément transcendant. Personnellement, à l’exception de Michael Fassbender que j’ai trouvé très intense dans le jeu durant sa courte apparition, je dois reconnaître que je suis resté un peu sur ma faim. Enfin, même la BO m’a parfois semblé totalement inappropriée tant elle ne correspondait pas à ce que je voyais à l’écran. Je suis généralement le premier à mettre en avant la musique quand elle est efficace mais ici, ce n’était vraiment pas le cas. Dommage ! 😦

En conclusion, Haywire est un film très décevant sur le fond mais avec tout de même des motifs de satisfaction sur la forme. Néanmoins, il ne suffit pas que le film soit plaisant à regarder pour être réussi. Et il ne suffit pas non plus que les scènes de baston soient réussies pour que le film dans sa globalité soit une réussite. J’avais personnellement adoré Contagion, le dernier film de Soderbergh, mais je dois avouer que ce Haywire est un demi-échec et une vraie déception pour moi.

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

9 réflexions sur “[Critique] Haywire

  1. Bon, encore une déception de la part de Soderbergh, ça commence à faire beaucoup pour un seul homme…

    Publié par wildgunslinger | avril 15, 2012, 8:14
  2. Encore un film passé inaperçu chez moi…

    Publié par ashtraygirl7 | avril 16, 2012, 12:29
  3. Complot inintéressant, intrigue prévisible. Une belle coquille vide.

    Publié par wilyrah | juillet 14, 2012, 6:10
  4. Taratata, c’est un film génial, point barre. C’est pas laborieux, c’est sophistiqué.

    Publié par ASBAF | juillet 15, 2012, 3:45
  5. Je suis d’accord avec toi sur l’histoire qui n’invente rien !!! Et qui surtout ne surprends jamais et c’est bien dommage ….
    Sinon j’ai été charmé par l’aspect formel du film, photographie, musique, ambiance « espionnage »
    Mais j’avoue cela ne suffit pas à en faire une réelle réussite ….

    Publié par frederictarantino | juin 16, 2013, 8:23

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :