★★★★☆, Critiques de Films

[Critique] Les Adoptés

Les Adoptés est le tout premier film de Mélanie Laurent (Lisa) dans lequel elle joue au côté de Denis Menochet (Alex) et Marie Denarnaud (Marie). On peut également citer Clémentine Célarié (Milie), Audrey Lamy (Clémence) et Theodore Maquet-Foucher (Léo) pour les seconds rôles. Le film raconte la vie d’une famille. Une famille de femmes que la vie a souvent bousculée mais qui est parvenue avec le temps à apprivoiser les tumultes. Les hommes ont peu de place dans cette vie et naturellement quand l’une d’entre elle tombe amoureuse, tout vacille. L’équilibre est à redéfinir et tout le monde s’y emploie tant bien que mal. Mais le destin ne les laissera souffler que peu de temps avant d’imposer une autre réalité. La famille devra alors tout réapprendre. La mécanique de l’adoption devra à nouveau se mettre en marche forçant chacun à prendre une nouvelle place…

Que dire de ce film si ce n’est que je l’ai regardé sans aucune attente particulière et que j’en suis ressorti vraiment touché. Pour son premier film derrière la caméra, on peut dire que Mélanie Laurent n’a pas fait les choses à moitié car derrière l’étonnante simplicité du film se cache en fait une très jolie histoire. Une histoire dont j’ignorais tout avant de voir le film mais qui m’a néanmoins beaucoup intéressé. Notamment de par le fait qu’elle traitait d’une multitude de thèmes (relativement universels) sans jamais pourtant être confuse. Côté mise en scène, rien de bien compliqué non plus mais j’ai trouvé que le jeu de mise au point s’adaptait bien au propos et mettait parfaitement en lumière les acteurs. Ce qui est plutôt une bonne chose car ce sont les personnages qui sont véritablement importants dans un tel film. Et avec cette mise en scène simple et efficace, Mélanie Laurent ne s’y trompe pas. Du coup, on se laisse petit à petit emporter par le charme du film, celui-ci alternant successivement les touches d’humour et les séquences plus dramatiques sans jamais basculer totalement d’un côté ou de l’autre. C’est un parti pris que j’ai bien apprécié car je pense que trop d’humour ou de séquences dramatiques auraient considérablement déséquilibré l’ensemble.

Côté casting, c’est plutôt rare mais j’avoue que, pour une fois, j’ai été convaincu par l’ensemble des acteurs et actrices. A commencer bien sûr par le trio composé de Mélanie Laurent, Denis Menochet et Marie Denarnaud qui fonctionnait vraiment bien. Sans en faire des tonnes, j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de complicité entre eux et que les personnages étaient plutôt crédibles. J’entends par là qu’ils étaient finalement assez proches de nous et qu’on pouvait du coup s’y identifier sans mal. Pareil pour les seconds rôles qui étaient évidemment moins présents mais que j’ai trouvé très investis. J’adore quand les seconds rôles apportent quelque chose de plus à un film et c’était vraiment le cas ici. En effet, je pense que le film n’aurait pas été le même sans eux. Ainsi, j’ai beaucoup aimé les prestations de Clémentine Célarié et Audrey Lamy qu’on n’a pas l’habitude de voir dans ce genre de rôle. Quant au petit Theodore Maquet-Foucher, je l’ai trouvé particulièrement attachant. Comme quoi il y a moyen de trouver de jeunes acteurs qui jouent suffisamment bien pour ne pas avoir envie de leur foutre des baffes (voir Extrêmement fort et incroyablement près).

En conclusion, Les Adoptés est un petit film parfaitement au point à tous les niveaux. Les acteurs sont plutôt bons, le scénario tient la route et la mise en scène, bien que simple, est particulièrement efficace. Si je voulais chicaner, je dirais que l’émotion était parfois un peu trop appuyée mais c’est vraiment pour dire de trouver un défaut car le film m’a franchement bien plu.

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

4 réflexions sur “[Critique] Les Adoptés

  1. Je comptais le voir à l’occasion par curiosité, maintenant j’ai vraiment envie!

    Publié par wildgunslinger | mars 28, 2012, 9:40
  2. Un des coups de cœur de l’année dernière. Il aborde de manière simple des thèmes universels, mais la mise en scène est par contre assez recherchée même si elle ne prend pas le dessus sur le reste (d’où surement ta qualification de « simple et efficace »). Et puis Mélanie Laurent filme admirablement Lyon, bien mieux qu’Olivier Marchal (bon cette remarque n’intéresse que les lyonnais, mais ça fait plaisir que pour une fois un tel film ne se déroule pas à Paris !)

    Publié par Squizzz | mars 29, 2012, 11:35
    • Oui c’est effectivement ça que j’ai voulu dire par « simple et efficace ». Sinon, j’ignorais que le film se déroulait à Lyon mais ça ne change pas grand chose pour moi évidemment. 😛

      Publié par Wolvy128 | mars 29, 2012, 11:43

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :