★★★★★, Critiques de Films

[Critique] Drive

Il aura fallu le temps mais j’ai enfin vu Drive, le film dont tout le monde parle depuis quelques semaines. Pour rappel, il s’agit du dernier film de Nicolas Winding Refn avec Ryan Gosling (le Driver) et Carey Mulligan (Irène) dans les rôles principaux. Comme on s’en doute avec l’affiche (très réussie au passage), l’histoire s’intéresse principalement au personnage joué par Ryan Gosling, à savoir le Driver. Un jeune homme solitaire et calme qui conduit le jour comme cascadeur au cinéma et la nuit pour des truands. Sa vie est bien réglée et régie par un code de conduite particulièrement strict. Mais lorsque sa route croise celle d’Irène et de son jeune fils, tout change. Pour la première fois de sa vie, il n’est plus seul…

Après avoir lu de nombreuses critiques élogieuses à son égard, j’attendais beaucoup de ce film et autant dire tout de suite que je n’ai absolument pas été déçu. Dès la scène d’intro, j’étais déjà convaincu et je savais que j’allais passer un excellent moment. Il faut dire que cette scène est particulièrement réussie car elle accroche directement le spectateur et le prépare à tout ce qui va suivre. Le rythme est tantôt rapide et angoissant, et tantôt lent et oppressant. Bref, une magnifique séquence d’ouverture selon moi. Et que dire de la suite si ce n’est qu’elle élève encore le niveau avec quelques scènes d’une rare beauté. Je pense par exemple à la scène (déjà culte) de l’ascenseur dans laquelle le Driver et Irène échangent leur seul et unique baiser. Cette scène est une pure merveille visuelle car tout est parfaitement maîtrisé, les cadrages, les lumières, les couleurs, les acteurs et bien entendu la BO. Et honnêtement, je pense qu’on peut en dire autant de quasiment tout le film tellement celui-ci est soigné.

Avec le recul, si je devais relever un point faible du film, ce serait peut-être le scénario qui est quand même un peu classique. Mais tout le reste est tellement au point qu’on y fait pas attention et qu’on se laisse tout simplement emporter par ce que l’on voit. D’autant plus que l’histoire n’est quand même pas inintéressante dans la mesure où le Driver évolue avec le temps, tout comme les rapports de force entre les personnages. Je ne vais pas rentrer dans une analyse détaillée mais disons simplement que le Driver n’est plus du tout le même à la fin du film qu’au départ lorsqu’il rencontre Irène. En effet, pour en arriver où il est, il a dû faire certains choix qui ne lui permettent pas de revenir en arrière et de vivre avec Irène. J’ai abordé tout à l’heure la scène de l’ascenseur en mettant en avant sa qualité visuelle mais elle donne également beaucoup de sens au récit. C’est un moment charnière dans la relation entre le Driver et Irène et rien ne sera plus jamais pareil après. Si vous voulez en savoir plus à ce sujet, je vous invite à découvrir l’analyse très pertinente de Squizzz (Drive).

En ce qui concerne le casting, je ne vais sans doute étonner personne en disant cela mais j’ai vraiment été emballé par la prestation de Ryan Gosling. Il habite parfaitement son personnage et lui donne beaucoup de charisme, comme pour la plupart de ses rôles d’ailleurs. C’est vrai qu’il ne parle pas beaucoup mais bon sang, quelle intensité dans le regard ! J’ai par exemple beaucoup aimé toute la première partie du film où il fait connaissance avec Irène. Ils ne communiquent pas énormément entre eux mais on sent tout de même qu’ils se comprennent. D’ailleurs, il y a parfois des longs moments de silence superbes où ils ne font que se regarder. Et par la suite, lorsque son personnage bascule dans la violence, il est tout aussi convaincant car l’évolution est progressive. Bref, pour moi c’est vraiment un sans faute. A ses côtés, Carey Mulligan est elle aussi très convaincante et plutôt touchante dans le rôle de cette jeune mère. Même si j’avoue avoir du mal à ne pas la trouver convaincante car dès que je l’ai vu, je suis tombé sous le charme. Qui plus est, j’ai trouvé qu’il y avait une certaine alchimie entre eux et ça ne m’étonnerait donc pas qu’on les revoit ensemble dans un prochain film.

En définitive, je pense pouvoir dire que Drive est à ce jour mon film préféré de 2011 tant il est réussi à tous les niveaux. Que ce soit au niveau de l’histoire, des acteurs, de la BO et bien entendu de tous les aspects techniques (cadrages, couleurs, lumières, …). De plus, c’est vraiment le style de film que j’affectionne particulièrement. Bref, c’est définitivement un film à voir selon moi et de préférence en salle pour profiter pleinement de la superbe mise en scène. J’ai vraiment hâte de le revoir !

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

12 réflexions sur “[Critique] Drive

  1. Merci pour le lien et pour le compliment !
    On se rejoint sur absolument tout !!! Et je t’encourage à y retourner !

    Publié par Squizzz | novembre 9, 2011, 10:52
  2. Ce film – que j’ai beaucoup aimé moi aussi – est en train de prendre un véritable statut de film culte. Tout le monde en parle, tout le monde est obsédé par sa bande originale… C’est le « Pulp Fiction » de 2011 !

    Publié par Amelie | novembre 10, 2011, 4:34
    • Oui ce n’est pas faux, d’ailleurs je parle déjà de scène culte dans mon article pour la scène de l’ascenseur tellement elle est superbe. Je pense que l’engouement pour ce film vient surtout du bouche à oreille car personnellement, c’est peut-être le film de Ryan Gosling dont j’ai le moins entendu parler avant sa sortie (si ce n’est un peu à Cannes). Mais bon avec internet, ça va tellement vite que si le film est bon, on a vite fait de l’apprendre et ça nous encourage à aller le voir. 😛

      Publié par Wolvy128 | novembre 10, 2011, 2:17
  3. Tu rejoins l’avis général et tu as bien raison. Un film essentiel!

    Publié par Flow | novembre 11, 2011, 10:27
  4. Totalement d’accord ! J’ai pour ma part trouvé ce film magnifique… Quelle performance des acteurs qui font passer les sentiments dans leur regard. La relation entre les deux héros se passe de mots… Quelle ambiance incroyable, tenue par une mise en scène brillante et une musique lunaire, qui nous plonge dans une ambiance urbaine et nocturne totalement surprenante ! Certaines scènes sont véritablement inoubliables (la scène de l’ascenseur effectivement, point d’orgue du film). LE chef d’oeuvre surprise de l’année, indéniablement.
    Je me suis livré à une petite exégèse du film sur mon blog : http://entre-deux-films.over-blog.com/article-drive-explication-d-un-chef-d-oeuvre-87663924.html
    Venez nombreux !

    Publié par Cinéman | novembre 12, 2011, 2:15
  5. Là on est d’accord, un très grand film pour un très grand réalisateur. Vahalla Rising était l’un de mes films favoris de 2010, Drive se classe également dans le top 3. Une petite merveille d’esthétisme, une grosse claque !!!

    Publié par Alamissamoun | novembre 16, 2011, 7:36
  6. Un coup de cœur ce film.

    Publié par Justinb | octobre 31, 2016, 8:45

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :