★★★★☆, Critiques de Films

[Critique] Eyes Wide Shut

Eyes Wide Shut est le tout dernier film de Stanley Kubrick, à qui l’on doit notamment 2001: L’Odyssée de l’espace, Orange Mécanique ou encore Shining. Il met en scène le couple star de l’époque, à savoir Tom Cruise et Nicole Kidman. Tom Cruise interprète le docteur Bill Harford et Nicole Kidman son épouse Alice Harford. A leurs côtés, on peut également retrouver Sydney Pollack dans le rôle secondaire de Victor Ziegler, un ami du couple. Le film s’intéresse évidemment à l’histoire du couple new-yorkais qui mène une vie relativement banale. Cependant, lorsque Alice révèle à son mari ses fantasmes adultères, Bill, dévoré par cette troublante confession, cède à la jalousie et au jeu de la tentation. Il entame alors un périple nocturne où ses obsessions le mènent en des lieux étranges et mystérieux…

C’est un film dérangeant qui ne ressemble à aucun autre et qui ne laisse certainement pas indifférent. Je me rappelle avoir été pas mal bouleversé la première fois que je l’ai vu car je ne m’attendais absolument pas à ça. Concrètement, le film raconte trois jours de la vie du couple Harford. Si au début tout semble normal, tout va basculer dès le moment où Alice va avouer à son mari ses fantasmes adultères. Même s’il ne s’agit que de rêves et qu’il ne doute pas de l’amour de sa femme à son égard, Bill va être secoué par cette nouvelle et se laisser aller à la tentation. C’est donc un film qui traite d’une multitude de thèmes comme l’infidélité, le fantasme ou encore le désir. En outre, il est fortement teinté d’érotisme, notamment avec cette scène d’orgie assez saisissante. Néanmoins, cela ne choque pas car ça colle parfaitement à l’ambiance du film et l’esthétique est vraiment soignée. Il est vrai que le scénario est assez simple dans le fond mais pas inintéressant pour autant car petit à petit le mystère s’installe et la tension monte. La BO n’y est d’ailleurs pas pour rien, elle renforce indéniablement le côté inquiétant de la situation. Personnellement, je pense que si on rentre dans le film, on n’en sort plus jusqu’à la fin. C’est en tout cas ce qu’il s’est passé pour moi.

Au-delà de l’histoire qui est assez envoûtante, la grande force du film est sans aucun doute son casting. Effectivement, le duo Cruise & Kidman fonctionne merveilleusement bien, ce qui n’est qu’une demi-surprise puisqu’ils formaient également un couple à la ville à cette époque. Ils avaient donc sans doute moins de difficulté à jouer des scènes intimes ensemble que s’ils s’étaient retrouvés avec un ou une partenaire inconnue. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard de les retrouver car Kubrick voulait absolument un vrai couple pour ce film. Il était impératif pour lui que leur relation semble réelle et le pari est franchement réussi au vu du résultat final. En effet, même leurs regards et leurs silences sont bouleversants de sincérité. Si Nicole Kidman semble un peu voler la vedette à son ex-mari au début du film avec quelques scènes très profondes, Tom Cruise se rattrape bien par la suite lors de son épopée nocturne. Car c’est véritablement lui que l’on suit tout au long du film. L’aveu de sa femme a éveillé en lui une curiosité malsaine qui va le rendre réceptif à des tentations qu’il ne soupçonnait pas. Bref, le jeu d’acteur est vraiment fabuleux et rien n’est laissé au hasard.

Pour conclure, Eyes Wide Shut est un film que je recommande vraiment à tous. On peut aimer ou ne pas aimer ce genre de film mais il a au moins le mérite de ne pas nous laisser de marbre. Avec ce film, Stanley Kubrick pose des questions extrêmement intéressantes et surtout de façon non manichéenne, ce qui permet vraiment au film de se démarquer des autres. Ajoutez à cela des acteurs de talent et une bande originale parfaitement adaptée et vous obtenez un excellent film, que certains qualifient même de film culte.

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

2 réflexions sur “[Critique] Eyes Wide Shut

  1. Je suis plutôt d’accord avec ta critique.
    C’est certainement le Kubrick (de ceux que j’ai vu) que j’ai le moins aimé, certainement car l’histoire m’a mise mal à l’aise mais personne ne peu nier la bonne interprétation des acteurs, le casting étant impeccable, ainsi que la force de la réalisation. Ce réalisme pur qu’on retrouve dans les longs-métrages de Kubrick ne laisse jamais indifférent, et c’est certainement pour ça que je n’aime pas ce film, il est trop « dérangeant » pour moi. C’est d’ailleurs assez bizarre puisque j’adore Orange Mécanique, Full Metal Jacket et Lolita, qui ne font pas non plus dans la dentelle.
    Tout ça pour confirmer que oui, il a le mérite de ne laisser aucun spectateur indifférent !

    Publié par Marine | juillet 3, 2011, 12:32
    • effectivement, il met mal à l’aise..
      la différence avec les autres films que tu sites c’est qu’on n’a pas cerné les personnages , il reste des zones d’ombres en particulier pour le couple on ne peut pas envisager de suite… pas forcement cinématographique

      lorsque j’entends la musique de la partouse, qui accompagne certain reportage je trouve ce choix totalement décalé et inapproprié

      Publié par 9emeporte | octobre 30, 2012, 1:03

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :