★★★★☆, Critiques de Films

[Critique] Kill Bill Volume 2

Kill Bill Volume 2, de Quentin Tarantino, est le second volet des aventures de Uma Thurman, ou plutôt de Beatrix Kiddo, car c’est seulement dans ce deuxième film que l’on découvre le véritable nom de son personnage. Concrètement, cette suite reprend l’histoire où elle s’était arrêtée. Effectivement, après s’être débarrassée de ses anciennes collègues Vernita Green (Vivica A. Fox) et O-Ren Ishii (Lucy Liu), Beatrix poursuit sa quête vengeresse. Il lui reste encore à régler le sort de Budd (Michael Madsen) puis de Elle Driver (Daryl Hannah) avant d’atteindre enfin le but ultime : tuer Bill (David Carradine).

Ce second opus suit exactement les mêmes traces que son prédécesseur, il n’y a donc pas de raison de ne pas l’aimer si on a aimé le premier. En ce qui me concerne, j’ai tout de même une petite préférence pour le premier film mais celui-ci m’a bien plu également. Comme dans le premier volet, le film commence plutôt mal pour Beatrix qui se retrouve assez rapidement enterrée vivante par Budd. Cette situation critique va donner lieu à des flashbacks expliquant le terrible entrainement qu’elle a dû subir avec le légendaire, et non moins redoutable, Pei Mei. C’est une séquence que j’ai vraiment adorée car elle permet de mieux comprendre comment Beatrix en est arrivée là. Le scénario est une nouvelle fois de qualité et nous emporte sans aucun problème. En revanche, j’ai trouvé les affrontements beaucoup moins fous que dans le premier (difficile de faire mieux me direz-vous) mais nettement plus intenses par contre. Le duel entre Beatrix et Elle dans la caravane est par exemple de toute beauté, tout comme la musique qui l’accompagne.

Niveau casting, il n’y a pas grand-chose à ajouter par rapport au premier film. En effet, Uma Thurman campe toujours merveilleusement bien son personnage, qui se dévoile d’ailleurs davantage par rapport au premier volume. Ce n’est pas simplement une femme sans cœur en quête de vengeance. Elle a ses faiblesses, comme tout le monde, et a dû se battre pour en arriver là. L’autre tête d’affiche de ce film est David Carradine, qui s’en sort lui aussi très bien. On avait finalement assez peu d’information sur lui après le premier film et cette suite y remédie largement. On découvre plus précisément sa position dans l’histoire et les raisons qui l’ont poussé à agir ainsi. C’est un rôle assez dur, qui ne laisse pas beaucoup de place aux sentiments, mais je l’ai néanmoins trouvé très touchant car on pouvait facilement déceler la tendresse et l’amour qu’il éprouvait pour Beatrix.

En définitive, on a souvent tendance à dire que les suites sont moins biens que le premier film mais ce n’est vraiment pas le cas ici. En effet, Kill Bill Volume 2 est au moins aussi bien que le premier. La force de ce second film est qu’on retrouve tous les ingrédients qui fonctionnaient dans le premier sans pour autant n’être qu’une fade copie de celui-ci. Si le premier film était une sorte d’hommage aux films de sabre et de kung-fu, le second exploite plutôt le genre du western spaghetti. Bref, ces deux films sont cultes et je n’ose imaginer ce que pourrait donner un troisième, s’il venait à voir le jour.

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

Une réflexion sur “[Critique] Kill Bill Volume 2

  1. KB2 est meilleur que le premeir à mes yeux !

    Publié par Wilyrah | juin 20, 2011, 2:39

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :