★★★★★, Critiques de Films

[Critique] Slevin

Slevin est un film de Paul McGuigan sorti en 2006. Il rassemble un casting impressionnant puisqu’on retrouve Josh Hartnett (Slevin), Bruce Willis (Goodkat), Lucy Liu (Lindsay), Morgan Freeman (Le Boss) ou encore Ben Kingsley (Le Rabbin). Le film s’intéresse à l’histoire de Slevin, un jeune homme avec qui la vie n’est pas tendre. En quelques jours, ce jeune homme a perdu son appartement, découvert que sa petite amie le trompait, et s’est fait voler ses papiers. Décidé à souffler un peu, Slevin s’envole vers New York, où il va habiter quelque temps l’appartement d’un copain, Nick Fisher. La poisse ne va pas le lâcher pour autant, bien au contraire. Effectivement, le milieu new-yorkais est en ébullition. Deux de ses plus grands parrains, le Rabbin et le Boss, se livrent une guerre sans pitié. Autrefois complices, ils sont aujourd’hui les pires ennemis. Pour venger l’assassinat de son fils, le Boss est décidé à faire tuer celui du Rabbin. Il a chargé Goodkat de l’affaire. Celui-ci a un plan très simple : trouver quelqu’un qui doit énormément d’argent au Boss et l’obliger à exécuter la besogne en échange d’une annulation de dette. Le candidat idéal est Nick Fisher…

Malheureusement pour Slevin, il va se trouver au mauvais endroit au mauvais moment et malgré toute sa bonne volonté, il ne parviendra pas à prouver qu’il n’est pas Nick Fisher. Il va donc être pris dans une affaire tragique qui ne le concerne pas et qui va lui poser beaucoup de problème. Néanmoins, contre toute attente, cela va donner lieu à des scènes assez drôles car Slevin est atteint d’une maladie inédite, l’ataraxie. Cette maladie se traduit par un détachement émotionnel par rapport aux événements, qu’importe leur importance. Il est donc extrêmement calme alors qu’il risque sa vie à chaque instant, c’est vraiment énorme. D’autant plus que le film jouit d’un scénario absolument remarquable. On pense comprendre ce qui se passe et le dénouement remet tout en cause avec des révélations savoureuses. C’est le genre de twist final que j’adore personnellement, il donne une toute autre dimension à tout ce qu’on a vu jusque là.

Au-delà du scénario, l’autre gros point fort du film est sans aucun doute le casting. Josh Hartnett tient le rôle principal sans aucun problème en alternant parfaitement les séquences sérieuses et drôles. A ses côtés, et pour le seul rôle féminin, Lucy Liu apporte un vent de folie très rafraichissant. Ses premières interventions rapides au début dans l’appartement sont vraiment très agréables. Et que dire des trois seniors Bruce Willis, Morgan Freeman et Ben Kingsley si ce n’est qu’ils sont excellents. Dans un rôle plus discret que d’habitude, Bruce Willis prouve une fois encore tout son talent, il est impeccable. Quant à Morgan Freeman et Ben Kingsley, ils sont franchement charismatiques dans ces rôles de gangster qui ne peuvent pas se supporter au point de ne jamais quitter leur tour d’ivoire. Enfin, je terminerai en soulignant la qualité des dialogues, ils sont vraiment efficaces et font mouche à chaque fois.

Bref, c’est un film maîtrisé de bout en bout avec une histoire remplie de rebondissements et des acteurs talentueux qui parviennent tous à tirer leur épingle du jeu. Je suis sans doute un peu généreux sur la note car il y a toujours des choses que l’on peut critiquer dans un film mais j’ai réellement passé un bon moment. En y repensant, je ne vois vraiment aucun élément négatif dans ce film. Si vous ne l’avez pas encore vu, n’hésitez pas ! 😀

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

2 réflexions sur “[Critique] Slevin

  1. Tout le monde m’a toujours dit du bien de ce film, qui m’avait pourtant totalement laissé de marbre. Normalement je sus pas très malin, mais là j’avais découvert le pot aux roses dès le début !
    Je suis passé à côté de quelque chose je pense…

    Publié par Jérémy | juin 10, 2011, 11:47
    • Pour être honnête, plus ça avançait et plus je me doutais de quelque chose concernant Slevin. Mais ce que j’ai bien apprécié, c’est qu’il n’y avait pas une révélation mais plusieurs et notamment en ce qui concerne la séquence au début avec la course de chevaux. Ce qu’on croyait avoir compris n’était en fait pas la réalité et j’aime toujours bien me faire surprendre. 😛

      Publié par wolvy128 | juin 10, 2011, 1:54

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :