★★★★★, Critiques de Films

[Critique] Mr. Nobody

Plus d’un an après sa sortie, je me suis finalement décidé à regarder Mr. Nobody, un film de Jaco Van Dormael avec Jared Leto dans le rôle de Nemo. On retrouve à ses côtés une multitude d’acteurs et d’actrices de tous âges car le film s’attarde sur les différentes parties de la vie de Nemo. On peut par exemple citer Diane Kruger (Anna) et Sarah Polley (Elise) pour les personnages adultes ou encore Toby Regbo (Nemo 15 ans) et Juno Temple (Anna 15 ans) pour les personnages adolescents.

L’histoire du film commence en février 2092, l’immortalité est devenue réalité, sauf pour le vieux Nemo Nobody âgé de 117 ans. Affaibli et confus, ce dernier mortel suscite la curiosité, vedette d’une série télévisée où son agonie est diffusée en direct. Désireux de percer son mystère, un journaliste réussit à se rendre à son chevet pour recueillir ses confidences. Mais il ne tarde pas à douter de la véracité du témoignage de Nemo, qui aurait vécu son enfance à la fois avec sa mère et son père, alors que ceux-ci étaient séparés. La perplexité du journaliste devient encore plus grande lorsque le vieillard lui décrit ses trois relations amoureuses simultanées auprès de trois femmes différentes, autrefois ses amies d’enfance: Elise, de tempérament dépressif, Jeanne, aimante mais ennuyeuse, et Anna, son amour impossible qui semble constamment lui échapper.

J’ai mis beaucoup de temps à voir ce film, la faute principalement aux critiques fort partagées qui me laissaient perplexe. En effet, certaines étaient extrêmement élogieuses alors que d’autres descendaient littéralement le film, difficile donc de se faire une idée précise de sa qualité. J’ai finalement cédé il y a quelques jours et je ne regrette pas du tout car c’était une superbe expérience. Le film traite magnifiquement des choix et de leurs conséquences en se concentrant sur le personnage de Nemo au moment du choix crucial qu’il a à faire enfant entre partir avec sa mère ou rester avec son père. Toutes les possibilités sont envisagées et chaque nouveau choix, même insignifiant, entraîne inévitablement des modifications. La force du film est qu’il ne raconte pas l’histoire de Nemo de façon linéaire, tout est mélangé et on ne comprend ce qui se passe qu’au fur et à mesure en rassemblant les pièces du puzzle.

Au-delà du scénario déjà excellent, le film tire véritablement son épingle du jeu avec une qualité esthétique impressionnante. Rien ne semble laissé au hasard, chaque scène est minutieusement filmée, ce qui donne au final un résultat visuel très beau et très soigné. J’ai, personnellement, rarement vu un film aussi abouti visuellement. Tout y passe ! Des ralentis sublimes, des scènes accélérées très réussies ou encore des transitions de fou. Sans parler de l’aspect technique qui est lui aussi au top. Le cadrage des scènes est somptueux, tout comme la luminosité et les couleurs. Bref, un pur régal pour les yeux. Ensuite, il faut également ajouter à cela une bande son remarquable. Les musiques ne sont pas juste agréables, elles collent parfaitement aux différentes scènes et renforcent l’ambiance un peu onirique du film.

Enfin, je ne peux pas faire une critique de Mr. Nobody sans parler du casting qui livre vraiment une prestation éblouissante. A commencer par Jared Leto, ce type ne fait pas énormément de films mais quand il en fait, ce n’est définitivement pas à moitié. Il joue plusieurs facettes d’un même personnage avec une facilité déconcertante, c’est fabuleux. J’ai appris après que c’était lui qui jouait le vieux Nemo et c’est épatant, le travail de maquillage est juste exceptionnel. Je ne regrette qu’une chose, qu’il ne fasse pas plus de films. A côté de lui, les autres s’en sortent plus que bien. Diane Kruger est très attachante dans un rôle plus profond qu’à l’accoutumée. Et que dire de Sarah Polley si ce n’est qu’elle est vraiment poignante dans ce film, sa détresse est vraiment perceptible. Quant aux acteurs adolescents, au-delà du fait qu’ils ressemblaient bien à leurs personnages adultes, je les ai trouvé étonnamment bon. Je ne m’attendais pas à une telle qualité de jeu de leur part.

En définitive, c’est un film que je recommande au plus grand nombre car il est assez complet, chacun devrait donc y trouver son compte. Que ce soit avec le scénario fabuleux, le visuel magnifique, la musique somptueuse ou encore la technique remarquable. C’est sûr que tout n’est pas toujours facilement compréhensible et qu’il y a sans doute plusieurs niveaux de lecture mais ça ne nuit pas pour autant à la qualité du film car on comprend quand même les grandes lignes de l’histoire. Bref, ce film est une véritable perle, il ne faut pas passer à côté. 😀

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

5 réflexions sur “[Critique] Mr. Nobody

  1. Bonne critique, même si de mon côté il m’a un peu moins enthousiasmée.
    J’avais été incroyablement attirée par la bande d’annonce mais vraiment déçue dans la salle, je l’ai trouvé trop long et partant dans tous les sens… Bien sûr l’idée des choix et bien traitée mais encore une fois j’ai trouvé que le film traine en longueur et finit par paraître brouillon.
    Heureusement l’esthétisme et la BO sont absolument sublimes !

    Publié par Marine | juin 8, 2011, 10:45
    • J’avais un peu peur pour la longueur avant de le voir mais je n’ai finalement pas vu le temps passé, ce qui est toujours bon signe. Sinon, le fait que ça parte un peu dans tous les sens m’a bien plu personnellement car on se questionne et ça captive jusqu’au bout. 😛

      Publié par wolvy128 | juin 8, 2011, 2:08
  2. Belle claque visuelle et scénaristique, surtout quand on a vu le film dans sa version longue dans une salle comble du cinéma (ce qui est assez rare). J’adore les films très abouti visuellement et complexes voire bizarres pour certains (je pense à Stay de Marc Foster par exemple) et celui-ci ne déroge pas à la règle. Il est passionnant de bout en bout, magnifique visuellement et diablement bien mené par des acteurs d’exceptions. J’ai été impressionnée par les jeunes, notamment par le duo Juno Temple & l’acteur qui incarne Nemo ado. Mais les plus âgés sont exceptionnels également, surtout Diane qui est envoûtante et magnifique. L’un des plus beaux films que j’ai pu voir au cinéma et durant lequel on ne s’ennuie jamais malgré sa longueur, le tout doté d’une philosophie qui fait réfléchir.

    Ps : si le film t’a tellement plu, son scénario est sorti sous forme de « roman », comme pour Inglorious Basterd 😉

    Publié par inthecrazyhead | juin 9, 2011, 12:47
  3. J’ai moi aussi découvert « Mr. Nobody », il y a peu de temps. Et quelle claque ! Le film reprend de manière magnifique le concept vu et revu de l’effet papillon, des choix et du concept de vies parallèles. Il le réinvente en quelque sorte en le mêlant comme personne à l’émotion et l’intime d’un personnage pour en raconter en fait toutes les facettes de sa personnalité et toute sa vie. Lier aussi bien la poésie, le rêve et la métaphysique, c’est tout simplement génial. Et puis le film a ce « plus » visuel que j’affectionne tant au ciné. Quel esthétisme ! Côté casting, Leto est bien sûr génial, mais celui qui m’a le plus scotché c’est le jeune Toby Regbo, très prometteur. Pour qui veut un torrent d’émotion, « Mr. Nobody » est fait pour lui !

    Publié par Squizzz | juin 12, 2011, 11:04

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :