★★★☆☆, Critiques de Films

[Critique] Sans Identité

Sans Identité est un film de Jaume Collet-Serra avec Liam Neeson dans le rôle principal. Il interprète Martin Harris, un scientifique américain spécialisé dans le secteur biomédical. Alors qu’il doit effectuer une conférence à Berlin, il est victime d’un accident de voiture et tombe dans le coma. Il ne se réveille que 4 jours plus tard et rejoint au plus vite sa femme Elisabeth (jouée par January Jones) qui l’avait accompagné dans ce voyage. Seul problème, elle ne semble pas le reconnaître. De plus, un autre homme à ses côtés semble avoir pris son identité et cherche à le tuer. Avec l’aide de Gina (Diane Kruger), la jeune femme qui conduisait le taxi lors de l’accident, Martin va tout mettre en œuvre pour prouver qui il est, avant qu’il ne soit trop tard.

Comme indiqué sur l’affiche, Sans Identité est un peu un thriller entre Taken et Jason Bourne, avec toutefois moins de qualités. En ce qui concerne le scénario, je l’ai trouvé plutôt original. On rentre directement dans l’histoire puis on découvre les informations petit à petit, et il y a quelques rebondissements qui bouleversent les choses et donnent à l’intrigue un véritable intérêt. C’est d’ailleurs le seul élément qui captive dans le film, savoir ce qui arrive à Martin et comment il va s’en sortir. Le film exploite brillamment cet aspect, plongeant le spectateur dans l’incertitude la plus complète. Il y a bien sûr quelques invraisemblances par-ci par-là mais je ne m’y suis personnellement pas trop attardé. Je regrette néanmoins que le film n’ait pas été un peu plus rythmé au début car certains passages étaient assez lents et ennuyeux. Par exemple, après l’événement déclencheur, il y a un long passage où rien de très emballant ne se produit jusqu’à la première course poursuite. Courses poursuites qui sont d’ailleurs plutôt réussies, bien que pas très originales si on compare avec la trilogie Jason Bourne. Mais bon, ce n’est pas le plus important pour ce type de scène.

Sans être pour autant exceptionnel, les acteurs sont relativement bons et livrent une prestation tout à fait valable. Le duo composé de Liam Neeson et Diane Kruger fonctionne plutôt bien. Quant aux seconds rôles, je les ai trouvés très charismatiques, surtout Bruno Ganz et Frank Langella qui interprètent respectivement Jurgen et Rodney Cole. Ils ne sont pas forcément très présents mais chacune de leur apparition est vraiment très intense. Si je devais toutefois faire un petit reproche au casting, ce serait finalement le manque de sentiment qu’il dégage. Il y a bien quelques touches d’émotion à de rares occasions mais de façon générale, on a quand même l’impression que les personnages ne ressentent pas grand-chose.

En conclusion, Sans Identité est donc un film qui captive de par son histoire et ses rebondissements multiples. Qui plus est, les scènes d’action sont sympathiques et offrent un bon moment de divertissement. Il y a malheureusement quelques défauts ici et là, mais on ne boude globalement pas son plaisir. En clair, il y avait largement moyen de faire mieux mais ce n’est finalement déjà pas si mal. 😀

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

2 réflexions sur “[Critique] Sans Identité

  1. Un bon petit moment mais ça reste tout de même pas du haut de gamme. Vu hier également.

    Publié par Wilyrah | juin 5, 2011, 2:31

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :