★★★★☆, Critiques de Films

[Critique] The Killer Inside Me

J’ai regardé The Killer Inside Me il y a quelques mois sur le conseil d’un ami et je dois dire que je n’ai pas regretté, c’était une expérience vraiment très intéressante. Il s’agit d’un film de Michael Winterbottom avec Casey Affleck (Lou) dans le rôle principal. On retrouve également à ses côtés la très belle Jessica Alba (Joyce), la charmante Kate Hudson (Amy) et le mentaliste Simon Baker (Howard). L’histoire s’intéresse au personnage de Casey Affleck, Lou Ford, qui est shérif adjoint dans une petite ville du Texas. C’est un homme charmant et apprécié de tous, il constitue véritablement l’un des piliers de la communauté. Aussi séduisant soit-il, il connaît toutefois quelques problèmes avec les femmes et la loi. Les meurtres se multiplient dans sa petite ville et à l’allure où vont les choses, on ne tardera pas à découvrir que c’est lui qui en est l’auteur. Dans cet univers d’un noir absolu, rien n’est ce qu’il paraît et il se pourrait bien que les enquêteurs qui le traquent cachent eux-mêmes de sombres secrets.

Ce que j’ai apprécié dans ce film, c’est avant tout son ambiance qui est vraiment très sombre et très glauque. Je pense que le mot qui définit le mieux ce film est dérangeant, voir malsain. Ce film dérange car il n’est pas conventionnel. On nous raconte l’histoire d’un jeune homme au demeurant très bien mais qui est aussi tueur à ses heures perdues. Assez rapidement, une enquête va être menée à son encontre car, malgré sa position de shérif, on le soupçonne d’être l’auteur de plusieurs meurtres. Cette situation donne lieu à quelques scènes franchement jouissives car Lou est arrogant et ne pense pas une seconde qu’on puisse trouver des éléments prouvant sa culpabilité. C’est d’ailleurs pour ça qu’il ne quitte pas la ville alors que ça pourrait mal tourner pour lui. De plus, il est persuadé qu’il ne fera pas de faux pas, il n’hésite donc pas à se jouer des enquêteurs dans ses déclarations. Les dialogues sont percutants et fonctionnent très bien. Ils sont tantôt drôles et tantôt violents. Bref, on ne s’ennuie pas.

Concernant le casting, je voudrais vraiment saluer la prestation de Casey Affleck. Il est tout simplement fabuleux dans ce film. Il parvient à donner une multitude de sentiments à son personnage. Du coup, même quand il ne dit rien, on ressent une tension malsaine sur son visage à chacune de ses apparitions. Jessica Alba est, elle aussi, convaincante dans un rôle où on ne l’attend pas forcément. J’ai particulièrement aimé la scène où elle se fait frapper par Lou. Si je ne devais retenir qu’une seule scène de ce film, ce serait celle là. Cette scène est d’une sobriété déconcertante qui contraste avec la violence de la situation. C’est le genre de scène qui a pu choquer certaines personnes qui ne voyaient pas son intérêt si ce n’est de simplement déranger. Personnellement, je pense qu’elle est utile car elle permet de bien comprendre l’état d’esprit de Lou. Inutile de préciser qu’il s’agit évidemment d’un personnage profondément tourmenté. Si je devais faire un petit reproche sur le casting, ce serait à l’égard du personnage de Simon Baker que je trouve assez plat, il ne parvient jamais vraiment à s’imposer.

En définitive, on peut adhérer ou pas à ce style de film mais il a au moins le mérite de ne pas laisser indifférent. En ce qui me concerne, j’ai vraiment adoré. Malgré quelques longueurs, on ne décroche pas de l’histoire et la tension monte de plus en plus jusqu’au dénouement final. Bref, c’est un film à voir absolument, au moins pour se faire sa propre opinion.

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

2 réflexions sur “[Critique] The Killer Inside Me

  1. Je ne suis d’accord que sur la prestation de Casey Affleck, très dérangeant. Pour le reste, j’ai vu le film à sa sortie il y a bientôt un an, et je me souviens plus de grand chose, à part de sa très grande violence (la scène de passage à tabac de Jessica Alba était difficilement regardable). L’histoire d’un type violent sans explication et puis c’est presque tout.

    Publié par Squizzz | mai 31, 2011, 1:06
  2. Excellent film, un des tous meilleurs de l’an dernier selon moi. Beaucoup ne retiennent en effet que le douloureux quart d’heure que passe Jessica Alba entre les mains d’Affleck mais il y derrière tout ça un portrait du mal ordinaire, dissimulé derrière le visage de l’innocence et de la loi. Il ne faut pas oublier qu’au départ « le démon dans ma peau » est un excellent roman de Jim Thompson, autrefois collaborateur de Kubrick sur « l’ultime razzia » et « les sentiers de la gloire ».

    Publié par Princécranoir | juin 8, 2011, 7:49

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :