★★★★★, Critiques de Films

[Critique] Source Code

Voilà un film que j’attendais avec impatience depuis quelques semaines étant assez fan de tout ce qui tourne autour du voyage temporel ou du rêve. Il est sorti mercredi en salle et je n’ai pu me retenir que deux jours avant d’aller le voir. Je tiens d’ailleurs à signaler que la critique sera un tout petit peu plus longue que d’habitude car j’ai vraiment apprécié le film. 🙂

Source Code est le nouveau film de Duncan Jones, à qui l’on doit l’excellent Moon. Il met en scène Jake Gyllenhaal dans le rôle de Colter Stevens et Michelle Monaghan dans le rôle de Christina Warren. En second plan, on retrouve également Vera Farmiga qui interprète Colleen Goodwin et Jeffrey Wright dans le rôle du docteur Rutledge qui n’est autre que l’inventeur du code source. Concrètement, le code source est un procédé expérimental permettant de se projeter dans le corps d’une personne et de revivre les 8 dernières minutes de sa vie. C’est ce que subit Colter Stevens dans le film. Il est renvoyé à plusieurs reprises dans un train dans le but d’identifier le ou les auteurs d’un attentat à la bombe. Et chaque fois qu’il échoue, le train explose.

Le premier point positif de ce film est sans aucun doute son scénario. Effectivement, le film débute sur les chapeaux de roues et nous accroche directement. Les scènes sont techniquement très belles et elles s’enchainent facilement grâce à un rythme soutenu qui nous tient en haleine jusqu’à la fin. Fin qui est d’ailleurs fort réussie selon moi car elle est relativement ouverte. Personnellement, j’ai dû cogiter quelques minutes après la projection pour me faire ma propre opinion. Maintenant, ce qu’il y a de bien ici, c’est qu’on a assez d’éléments pour l’interpréter à sa façon, ce qui n’est pas toujours le cas. Néanmoins, avec le recul, je ne pense pas qu’il y ait forcément des tonnes d’interprétations possibles. Mais je ne vais pas m’attarder sur le dénouement ici car j’ai l’intention d’y consacrer un article par la suite. Je trouve que ça pourrait être une bonne occasion pour exprimer chacun sa façon de voir les choses. Le film le permet largement, ce serait donc idiot de ne pas en profiter.

Ensuite, l’autre aspect positif du film est la maîtrise du réalisateur, on sent clairement qu’il connaît son sujet et qu’il sait ce qu’il a à faire. Cette maîtrise se traduit par un film bien ficelé qui évite quelques pièges évidents comme la répétition. En effet, le fait de revivre plusieurs fois les 8 mêmes minutes auraient pu être vraiment redondantes pour le spectateur mais ce n’est pas le cas ici, chaque projection est différente. Elles sont plutôt lentes et complètes au début et par la suite beaucoup plus rapides et condensées. Elles ne s’attardent pas non plus sur les mêmes aspects à chaque fois. Même l’explosion n’est jamais la même, on a droit à différents angles de vue et le rendu visuel est juste magnifique. De plus, l’histoire n’est pas uniquement centrée sur l’attentat à éviter. Elle est également très centrée sur Colter Stevens et on va apprendre au fur et à mesure que son propre avenir se joue aussi dans ce train. Cela renforce l’intrigue et c’est tant mieux.

Enfin, au-delà de tout ça, j’ai beaucoup apprécié la prestation de l’ensemble du casting. Jake Gyllenhaal est, comme à son habitude, très bon. Il livre une performance physique et émouvante. J’étais déjà convaincu par son talent et Source Code ne fait que le confirmer. On est avec lui tout le film, cherchant à comprendre ce qu’il lui arrive. On a aucun mal à imaginer qu’il veuille sauver Michelle Monaghan tellement elle est charmante dans ce film. Ensuite, j’ai trouvé l’interprétation de Vera Farmiga très convaincante. Ce n’est sans doute pas le rôle le plus en vue dans le film mais il n’en est pas moins intéressant. En effet, malgré sa position professionnelle, elle parvient à montrer de l’empathie pour Colter sans pour autant tomber dans l’excès, ce qui n’est pas toujours chose facile.

En définitive, vous aurez compris que j’ai adoré ce film. Je l’attendais et il ne m’a pas déçu. Je le recommande donc vraiment à tous. On ne voit pas passer les 93 minutes et on ressort partagé entre émerveillement et questionnement. Bref, tout ce que j’aime ! 🙂

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

8 réflexions sur “[Critique] Source Code

  1. ATTENTION SPOILERS DANS LE COM

    Je vais commencer par les points positifs du film. Je te rejoins sur la maîtrise de Duncan Jones, je n’ai pas vu Moon (à mon grand regret), mais il semble qu’il ait un bel avenir devant lui, tout du moins pour ce genre de film. Après j’ai trouvé pas mal que le scénario ne se centre pas que sur la recherche du terroriste, qui finalement désintéresse assez rapidement. La révélation sur la mort de Colter Stevens crée une vraie rupture émotionnelle dans le film, et change radicalement l’objectif du personnage.
    Par contre, ce qui a gâché mon plaisir ce sont les invraisemblances du scénario. Ok on est dans la science fiction mais quand même. Le fait de pouvoir revivre le passé à travers quelqu’un de mort, je veux bien l’admettre (c’est acquis dès le début, même avant de rentrer dans la salle). Par contre je pense qu’ils n’auraient pas du tenter de donner un début d’explication. Le cerveau conserverait les 8 dernières minutes en mémoire, même après la mort, soit. Mais si c’est sur cette mémoire que se base le code source, comment expliquer que Colter voit des choses que Derek n’a jamais vues, aille dans des endroits où il n’a jamais été. Sans oublier que Colter meure plusieurs fois après l’explosion du train, donc après que les 8 minutes se soient écoulées.
    Deuxième problème : la fin. J’aurai aimé que le film s’arrête 5 minutes plus tôt. Le dernier voyage de Colter dans le code source sonne comme les 8 dernières minutes idéales de sa vie, c’est plutôt beau, un peu émouvant (même si on évite aucun cliché : baiser d’adieu, coup de fil au père…). Le mieux aurait été de s’arrêter là. La suite, je veux encore bien, ça pourrait être une vision du paradis. Mais la révélation sur le code source qui change le passé alors que tout le long du film on nous prouve c’est impossible, même si je m’y attendais, ça en a rajouté une couche aux autres invraisemblances. Du coup j’ai même pas cherché à trouver une explication. Celle que tu donnes dans ton autre article est possible, peut-être que si je le revoie un jour avec cette idée là et en mettant de côté les autres improbabilités, j’apprécierai plus le film…

    Publié par Squizzz | avril 24, 2011, 5:29
    • Merci pour ta réaction, je pense que c’est toujours intéressant d’avoir plusieurs opinions pour ce genre de film où on ne nous donne pas toutes les explications. Personnellement, j’arrive à faire abstraction des éventuelles invraisemblances du scénario pendant la projection mais je comprends que ça puisse bloquer certains.

      En ce qui concerne la fin, je ne prétends pas que mon analyse est la bonne et unique façon d’interpréter le film mais c’est en tout cas la conclusion à laquelle je suis arrivé en fonction de tout ce qu’on apprend dans le film. J’ai lu des choses sur la théorie de la vision du paradis mais je ne pense pas que ce soit ça car si le code source ne permet pas de créer de réalité alternative, je ne vois pas l’intérêt de la séquence du message que Goodwin découvre.

      Enfin bref, c’est bien de pouvoir échanger à ce sujet, surtout que j’ai bien aimé le film. 🙂

      Publié par wolvy128 | avril 24, 2011, 6:43
  2. Il faut que j’aille le voir, tu ne fais que confirmer 🙂

    Publié par Flow | avril 25, 2011, 12:20
  3. Ta critique me faisait penser à celle que tu as faite de Take Shelter

    Publié par Sully | février 11, 2013, 1:37
  4. Je parle uniquement de l’apparence extérieure que dégage ta critique!
    Quand tu dis que l’interprétation de la fin demeure subjective.

    Publié par Sully | février 13, 2013, 12:23
    • Ah oui je comprends mieux. Je pense effectivement que la fin du film est relativement ouverte même si pour l’avoir revu depuis cette critique, je trouve qu’il y a quand même une explication plus plausible que les autres. A savoir celle que je développe dans mon article d’interprétation spécialement consacré au film. 😉

      Publié par Wolvy128 | février 13, 2013, 2:29
  5. Je viens de le voir, il est super ce film!
    Mais encore compliqué, une fois n’est pas coutume…

    Publié par Sully | février 13, 2013, 12:56

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :