★★★★☆, Critiques de Films

[Critique] Les Émotifs Anonymes

Je ne suis pas spécialement un grand amateur de film français mais je me laisse de temps en temps tenté par quelques comédies, surtout quand le casting me plaît. C’est pourquoi j’ai visionné récemment Les Émotifs Anonymes avec Benoît Poelvoorde et Isabelle Carré. Benoît Poelvoorde joue le rôle de Jean-René, le patron d’une fabrique de chocolat tandis que Isabelle Carré joue le rôle d’Angélique, une chocolatière de talent. Ils sont tout deux des grands émotifs. C’est leur passion commune pour le chocolat qui va les rapprocher, à tel point qu’ils vont rapidement tombés amoureux l’un de l’autre. Cependant, leur timidité maladive va avoir tendance à les éloigner et ils vont devoir essayer de la surmonter s’ils veulent rester ensemble. Autant dire tout de suite que le duo fonctionne à merveille avec une mention spéciale pour Benoît Poelvoorde qui confirme une fois de plus son grand talent.

Je pense qu’on peut recevoir ce type de film de deux façons différentes. Soit on trouve ça drôle et émouvant, soit on trouve ça niaiseux et ridicule. J’opte pour la première option en ce qui me concerne car j’ai beaucoup aimé. L’émotivité des personnages nous fait sourire mais pas seulement. Elle parvient également à nous émouvoir car il n’y a pas d’artifices, pas de jeu de séduction classique comme on en voit si souvent. Bref, les personnages sont authentiques et c’est très agréable. Ca donne une fraîcheur et une originalité particulière au film.

Justement, au-delà des personnages, la grande force du film est sans aucun doute le scénario. Il est vraiment original et sort de tout ce qu’on a déjà eu l’occasion de voir auparavant. Le thème abordé est plutôt inhabituel et c’est tant mieux. Cela nous offre quelques situations tout à fait cocasses comme l’entretien d’embauche avec le téléphone qui sonne et qui pétrifie littéralement Jean-René. Ou encore l’épisode du restaurant qui est vraiment très réussi et très drôle. Plus le film avance et plus on en apprend sur les deux personnages, on finit même par comprendre leur détresse. C’est véritablement cet équilibre entre humour et émotion qui donne toute sa saveur à ce film.

Pour finir, il est vrai que ce film est empli de bons sentiments mais il n’en est pas moins touchant pour la cause. Il nous éclaire sur une souffrance inhabituelle qu’on imagine pas forcément. Le ton est juste, on ne tombe jamais dans la caricature pure et simple. Bref, je le recommande vraiment, c’est une belle découverte qui saura vous surprendre.

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

Une réflexion sur “[Critique] Les Émotifs Anonymes

  1. J’avais bien aimé cette comédie pour son côté idéalisé, proche du cinéma carte postale de Jeunet. C’est plus ou moins intemporel, simple, avec de beaux sentiments et comme tu le dis des vrais séquences d’humour (celle de situation dans le restaurant est assez réussie).
    La rencontre avec son réalisateur avait été intéressante, son caractère est à l’image de l’ambiance du film. C’était assez agréable.

    Publié par Jérémy | avril 25, 2011, 11:46

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :