Tests DVD / Blu-ray

[Test Blu-ray] La Voie de la Justice

LE FILM

Synopsis:

Après ses études à l’université de Harvard, Bryan Stevenson aurait pu se lancer dans une carrière des plus lucratives. Il décide pourtant de se rendre en Alabama pour défendre ceux qui ont été condamnés à tort, avec le soutien d’une militante locale, Eva Ansley. Un de ses premiers cas – le plus incendiaire – est celui de Walter McMillian qui, en 1987, est condamné à mort pour le meurtre retentissant d’une jeune fille de 18 ans. Et ce en dépit d’un grand nombre de preuves attestant de son innocence et d’un unique témoignage à son encontre provenant d’un criminel aux motivations douteuses. Au fil des années, Bryan se retrouve empêtré dans un imbroglio de manœuvres juridiques et politiques. Il doit aussi faire face à un racisme manifeste et intransigeant alors qu’il se bat pour Walter et d’autres comme lui au sein d’un système hostile.

Casting:

Réalisateur – Destin Daniel Cretton.
Acteurs & Actrices – Michael B. Jordan, Jamie Foxx, Brie Larson, Tim Blake Nelson…

Bande annonce:

Critique: ★★★★☆

Adapté des mémoires Just Mercy – A Story of Justice and Redemption de Bryan Stevenson, La Voie de la Justice raconte la bataille judiciaire de l’avocat du même nom pour venir en aide à Walter McMillian, injustement condamné à mort en 1987 pour le meurtre d’une jeune femme. A travers le cas édifiant de McMillian, qui n’est malheureusement pas un cas isolé aux États-Unis, et le combat de Stevenson pour rétablir la vérité, le réalisateur Destin Daniel Cretton (Short Term 12, Le Château de Verre) livre un drame aussi bouleversant que glacial, exposant froidement les dérives d’un système gangrené par le passé ségrégationniste de son pays. Dans l’Alabama des années 80, le racisme est effectivement encore bien présent et conditionne lourdement les décisions de justice, au grand désarroi de la population afro-américaine, totalement impuissante. Puisant principalement son intérêt dans la force de son propos et le caractère révoltant de son histoire, le long-métrage peut également s’appuyer sur des interprétations convaincantes de Michael B. Jordan et Jamie Foxx. Bien qu’on puisse leur reprocher d’être constamment dans le même style de jeu, les deux acteurs livrent en effet des performances solides qui soutiennent de belle façon la puissance émotionnelle du récit. De quoi surmonter les quelques problèmes de rythme qui viennent tout de même entacher les 2h17 de film. En définitive, sans forcément rejoindre des pépites du genre, La Voie de la Justice s’impose donc néanmoins comme un drame déchirant, mettant, certes, en lumière les failles du système, mais rendant aussi magnifiquement hommage aux efforts de ceux et celles qui, aujourd’hui encore, se battent pour libérer des innocents.

LE BLU-RAY

Caractéristiques:

Audio – Dolby Atmos : Anglais / Dolby Digital TrueHD 7.1 : Anglais / DTS 5.1 : Français, Italien.
Image – 1080p HD / 16×9 / 1.85:1.
Sous-titres – Français, Néerlandais, Norvégien, Suédois, Danois, Finlandais.
Durée – 136 minutes.

Bonus

  • Dans les coulisses du film.
  • L’Equal Justice Initiative.
  • Reconnaissance.
  • Scènes coupées.

Éditeur – Warner Home Video.

Avis:

Sans forcément s’agir d’un long-métrage particulièrement impressionnant sur le plan visuel, l’édition Blu-ray de La Voie de la Justice peut néanmoins se targuer, comme souvent avec Warner, d’une dimension technique de très belle facture. Dotée d’une solide définition, l’image nous régale effectivement par sa précision de tous les instants et sa retranscription minutieuse (textures, couleurs…). Côté audio, seule la piste VO bénéficie d’un encodage HD, la VF devant quant à elle se contenter d’une modeste piste DTS 5.1. Et si celle-ci ne manque certainement pas de qualités, elle souffre tout de même nettement de la comparaison avec son homologue anglaise, cette dernière offrant un spectacle sonore plus ample et percutant. Enfin, le disque propose également plus de 30 minutes de bonus, répartis en 4 modules constitués essentiellement de making of et de scènes coupées. Bien que concis, ces suppléments prolongent honorablement l’expérience de visionnage, apportant notamment des précisions bienvenues sur certains aspects de l’histoire (la structure judiciaire fondée par Bryan Stevenson et Eva Ansley notamment).

Disponible à partir du 27 mai 2020 en DVD et Blu-ray (Belgique).

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :