★★★☆☆, Critiques de Films

[Critique] Extremely Wicked, Shockingly Evil and Vile

Disponible depuis le 3 mai sur Netflix, Extremely Wicked, Shockingly Evil and Vile est un biopic américain de Joe Berlinger. Inspiré de faits réels, le film retrace une partie de la vie du tueur en série Ted Bundy, et plus particulièrement sa relation avec sa petite amie Elizabeth Kloepfer.

Déjà auteur d’un documentaire Netflix – sorti quelques mois plus tôt sur la plateforme de streaming – consacré à Ted Bundy, Joe Berlinger se tourne désormais vers la fiction pour raconter l’histoire d’un des tueurs en série les plus célèbres des États-Unis.

Très au fait de son sujet (on sent une forme de fascination pour le personnage), le réalisateur évite brillamment les pièges racoleurs inhérents à ce genre de biopic en choisissant un angle nouveau pour brosser le parcours du tueur : celui de sa relation avec sa petite amie. Par ce choix judicieux, le cinéaste parvient à développer une véritable ambiguïté autour du personnage, opposant constamment l’image ignoble dépeinte par les médias et celle tendre et charmeuse émanant de la sphère privée. Une ambiguïté fascinante qui tient aussi beaucoup à l’interprétation fabuleuse de Zac Efron. Complètement habité, l’acteur américain livre certainement l’une des plus belles performances de sa jeune carrière, composant scène après scène le portrait d’un homme complexe, tout à la fois brillant, charmeur et monstrueux. Si le comédien éclipse largement ses partenaires de jeu, le reste du casting ne démérite pas pour autant. A l’image par exemple de Lily Collins, extrêmement touchante en compagne rongée par le doute et la culpabilité, et John Malkovich, charismatique en juge impartial animé par une humanité palpable. Sans oublier non plus Kaya Scodelario, convaincante dans un rôle relativement inhabituel.

En mettant ainsi l’accent sur la personnalité déroutante du tueur plutôt que sur ses crimes odieux, le long-métrage dépasse assurément le stade du biopic scolaire sans grand intérêt. Cela étant, il n’évite pas non plus tous les défauts. Dans sa volonté de construire un personnage qui, malgré ses actes horribles, réussit à susciter l’empathie, le film manque en effet parfois de subtilité, grossissant certains traits (la culpabilité de sa femme notamment) et atténuant d’autres (la violence de ses crimes). En outre, plusieurs chapitres fondamentaux de la vie de Ted Bundy auraient mérité d’être davantage approfondis pour apporter plus de nuances au récit, tant d’un point de vue judiciaire que privé. Bien que passionnant, l’ensemble a ainsi parfois tendance à ronronner, répétant le même schéma pendant près de deux heures. Il en découle du coup une œuvre, certes intéressante, mais restant trop souvent en surface de ses sujets les plus essentiels. De même, si l’angle narratif constitue probablement l’une des principales forces du film, on regrettera néanmoins le traitement quelque peu édulcoré qui en découle, empêchant le long-métrage de profiter de réelles envolées.

Emmené par un Zac Efron incroyable dans la peau du célèbre tueur en série Ted Bundy, Extremely Wicked, Shockingly Evil and Vile est donc un thriller dramatique fascinant, dressant le portrait d’un homme complexe, tout à la fois brillant, charmeur et monstrueux. Dommage cependant que l’intelligence de l’angle narratif débouche sur un récit aussi édulcoré, plus proche de l’hagiographie que du thriller noir.

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

5 réflexions sur “[Critique] Extremely Wicked, Shockingly Evil and Vile

  1. C’est vrai que Zac Efron est impressionnant dans la peau de Tes Bundy 😱

    Publié par lavisduneophyte | mai 8, 2019, 9:34

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :