Tests DVD / Blu-ray

[Test Blu-ray] Inherent Vice

BR inherent viceLE FILM

Synopsis:

L’ex-petite amie (Katherine Waterston) du détective privé Doc Sportello (Joaquin Phoenix) surgit un beau jour, en lui racontant qu’elle est tombée amoureuse d’un promoteur immobilier milliardaire : elle craint que l’épouse de ce dernier et son amant ne conspirent tous les deux pour faire interner le milliardaire… Mais ce n’est pas si simple… C’est la toute fin des psychédéliques années 60, et la paranoïa règne en maître. Doc sait bien que, tout comme « trip » ou « démentiel », « amour » est l’un de ces mots galvaudés à force d’être utilisés – sauf que celui-là n’attire que les ennuis.

Casting:

Réalisateur – Paul Thomas Anderson.
Acteurs & Actrices – Joaquin Phoenix, Katherine Waterston, Josh Brolin, Owen Wilson, Reese Witherspoon, Benicio Del Toro, Jena Malone…

Bande annonce:

Critique: ★★★☆☆

Extrait de ma critique du 09/03/2015.

Comme à son habitude, Paul Thomas Anderson livre à nouveau un très beau film sur le plan formel, celui-ci pouvant s’appuyer sur une mise en scène efficace et une photographie extrêmement soignée. Sans compter que la reconstitution des années 70 est également remarquable. Effectivement, des décors aux costumes, en passant par la bande son, aucun élément ne dénote et tous contribuent à renforcer l’ambiance psychédélique du long-métrage. Il faut dire que derrière un pitch relativement simple se cache en fait une histoire totalement labyrinthique, la faute aux quantités astronomiques de drogues ingurgitées par les différents protagonistes, Doc le premier. Du coup, le récit est nettement plus complexe qu’on aurait pu le croire au départ. Presque trop d’ailleurs puisque la narration alambiquée, la multitude de personnages et l’incompréhension des actions du héros finissent inévitablement par perdre le spectateur. Un défaut d’autant plus regrettable que le film n’évite pas non plus quelques longueurs avec une durée de près de 2h30.

Reste que malgré le manque de clés d’interprétation laissées par le réalisateur, Inherent Vice peut tout de même compter sur une flopée d’acteurs inspirés pour captiver le public. A commencer bien sûr par Joaquin Phoenix, dont la régularité des performances depuis de nombreuses années forcent indéniablement le respect. Pour sa seconde collaboration avec Paul Thomas Anderson, il impressionne une nouvelle fois dans la peau d’un détective à l’esprit constamment embrumé par les substances qui l’entourent. Katherine Waterston, ensuite, se révèle comme jamais en ex-petite amie hypnotique et magnifique. Rayonnante et mélancolique, l’actrice marque durablement les esprits à chacune de ses apparitions. Enfin, Josh Brolin se montre convaincant en officier de police complètement névrosé. Alors que Reese Witherspoon, Benicio Del Toro et Owen Wilson assurent l’essentiel dans des rôles toutefois plus discrets.

Photo inherent vice

LE BLU-RAY

Caractéristiques:

Audio – DTS-HD Master 5.1 : Anglais / Dolby Digital 5.1 : Français, Espagnol, Italien.
Image – 1080p HD / 16×9 / 1.85.
Sous-titres – Français, Néerlandais, Espagnol, Danois, Norvégien, Suédois, Islandais, Finlandais.
Durée – 149 minutes.

Bonus

  • Los Paranoias.
  • Shasta Fay.
  • The Golden Fang.
  • Everything in this Dream.

Éditeur – Warner Home Video.

Avis:

A l’exception d’un grain parfois trop prononcé et d’un léger bruit récalcitrant lors de certains plans (principalement nocturnes), le rendu HD du Blu-ray d’Inherent Vice s’avère d’excellente facture et magnifie littéralement l’époque vintage du film. Au-delà de la superbe définition, c’est surtout la gestion minutieuse de la lumière et des couleurs qui impressionne ici. J’en veux pour preuve les nombreuses séquences hypnotiques dont nous gratifie le disque, en particulier les délicieux échanges entre Joaquin Phoenix et Katherine Waterston. Au niveau audio, Warner ne propose toujours pas de piste audio HD en version française. Il faudra donc impérativement s’orienter vers la piste VO DTS-HD Master 5.1 pour pouvoir profiter d’une ambiance sonore totalement environnante. Enfin, côté suppléments, le constat est en revanche extrêmement décevant puisque le Blu-ray n’offre que 4 minuscules modules ne dépassant même pas les 15 minutes totales. Ceux-ci se révèlent de surcroît particulièrement inintéressants étant donné qu’ils ne font que présenter le film sous forme de mini bande annonce thématique. Dommage !

Disponible à partir du 8 juillet 2015 en DVD et Blu-ray (Belgique).

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

8 réflexions sur “[Test Blu-ray] Inherent Vice

  1. Un film assez insupportable à mon sens, mais comme tu le soulignes, les acteurs sont excellents, à commencer par Joaquin !

    Publié par Camille | juillet 6, 2015, 7:22
  2. Comme tu le recommandais, Inherent Vice était vendu et vaut le coup d’oeil grâce à Joaquin Phoenix. (Etant amateur de ses différents rôles, la tâche est encore plus aisée.)

    A propos du Blu-Ray en lui-même, des bonus explicatifs et créés spécialement pour le film auraient été les bienvenus ! …

    Publié par NeoDandy | juillet 6, 2015, 9:28
  3. Une critique qui confirme certaines de mes craintes sur ce film connaissant Paul Thomas Anderson (longueurs…etc), je n’avais pas eu le courage d’aller le voir au cinéma.

    Publié par kheiraupperassemblyroom | juillet 7, 2015, 8:21
  4. Bonjour.
    J’ai bien lu attentivement votre critique. Je suis un grand fan de PTA (Magnolia étant mon film préféré de tous les temps) et je dirai qu’il est mon réalisateur préféré avec Tim Burton. Ayant raté Inherent Vice au cinéma, je compte acheter le Blu-Ray (en effet le DVD et le Blu-Ray viennent de sortir en France le 15 juillet) pour me rattraper, et tout simplement pour posséder ce PTA qui me manque dans ma collection !
    Cependant, j’ai lu quelque part que Warner avait mis, que ce soit dans le DVD ou dans le Blu-Ray, une version française qui est en fait…québecoise ! Warner nous aurait-il le même coup que pour le Blu-Ray de Mars Attacks! ??
    En bref, est-ce possible que vous me confirmiez si tout cela est bien vraie ou non ?
    Cordialement, Léo.

    Publié par Léo | juillet 17, 2015, 9:45
    • Bonjour, je n’ai pour ma part pas observé de version québecoise en VF. Mais je précise néanmoins qu’il s’agit de l’édition Blu-ray belge du film. En outre, la VO est de toute façon clairement à privilégier. Non seulement car elle est en HD, mais également car elle met parfaitement à l’honneur la performance des acteurs.

      Publié par Wolvy128 | juillet 18, 2015, 1:46

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :