Tests DVD / Blu-ray

[Test Blu-ray] Need for Speed

BR need for speedLE FILM

Synopsis:

Tobey Marshall (Aaron Paul) et Dino Brewster (Dominic Cooper) partagent la passion des bolides et des courses, mais pas de la même façon… Parce qu’il a fait confiance à Dino, Tobey s’est retrouvé derrière les barreaux. Lorsqu’il sort enfin, il ne rêve que de vengeance. La course des courses, la De Leon – légendaire épreuve automobile clandestine – va lui en donner l’occasion. Mais pour courir, Tobey va devoir échapper aux flics qui lui collent aux roues, tout en évitant le chasseur de primes que Dino a lancé à ses trousses. Pas question de freiner.

Casting:

Réalisateur – Scott Waugh.
Acteurs & Actrices – Aaron Paul, Dominic Cooper, Imogen Poots, Michael Keaton, Rami Malek, Ramon Rodriguez, Scott Mescudi, Dakota Johnson…

Bande annonce:

Critique: ★★★☆☆

Malgré la relative pauvreté du scénario, handicapé par de nombreuses ficelles et une absence flagrante de profondeur, Need for Speed n’en demeure pas moins un divertissement totalement fun et décomplexé. Un divertissement qui se paie en plus le luxe d’être complètement maîtrisé sur le plan technique. Effectivement, de la mise en scène immersive à la photographie soignée, en passant par la BO efficace et les cascades sans le moindre effet spécial, aucun paramètre ne dénote. Alors bien sûr, les fines bouches critiqueront les facilités du script et le manque d’épaisseur des personnages (et ils n’auront d’ailleurs pas tout à fait tort), mais l’intérêt d’un tel film n’est pas là selon moi. Le plaisir vient en effet principalement des scènes d’action qu’il propose, en l’occurrence de nombreuses courses-poursuite, et des touches d’humour qu’il délivre. Et à ce niveau-là, force est de constater que long-métrage maîtrise largement son sujet. Côté casting, les acteurs font plutôt bien le boulot, même si le récit ne laisse évidemment pas énormément de place aux performances. C’est néanmoins toujours agréable de découvrir Aaron Paul au cinéma. De la même façon que c’est toujours un vrai plaisir de retrouver à l’écran la ravissante Imogen Poots, une actrice anglaise dont le charme et l’accent ne laissent définitivement pas indifférent. En conclusion, Need for Speed se révèle donc être un divertissement maîtrisé et plaisant.

Photo need for speed

LE BLU-RAY

Caractéristiques:

Audio – DTS-HD Master 5.1 : Anglais, Français.
Image – 1080p HD / 16×9.
Sous-titres – Français.
Durée – 131 minutes.

Bonus

  • Capturing Speed : Making an Authentic Car Movie.
  • Ties that Bind.
  • The Circus is in Town.
  • Monarch and Maverick Outtakes.
  • Deleted Scenes.
  • Audio Commentary by Scott Waugh and Aaron Paul.

Éditeur – eOne.

Contenu:

Disque 1 – Blu-ray 2D.

Disque 2 – Blu-ray 3D.

Avis:

Que dire sur le Blu-ray de Need for Speed, édité par eOne, si ce n’est qu’il fait vraiment honneur à la qualité technique du film. Doté d’une version 2D (celle que nous avons testée) et d’une version 3D, le disque offre un rendu HD d’excellente facture. Fort d’une définition précise et de contrastes percutants, l’image se révèle en effet magnifique en toute circonstance. En ce qui concerne l’aspect sonore, eOne propose comme à son habitude deux pistes HD, l’une en VO et l’autre VF. De quoi donc satisfaire un large public. Quant aux suppléments, ils s’avèrent plutôt classiques mais pas pour autant dénués d’intérêt, en particulier dans les nombreuses informations qu’ils fournissent sur la réalisation physique des cascades, l’une des grandes spécificités du film. En définitive, Need for Speed aura mis le temps à débarquer sur support vidéo en Belgique mais, pour quiconque à apprécier le long-métrage, l’attente valait la peine au vu des qualités du Blu-ray.

Disponible à partir du 21 janvier 2015 en DVD et Blu-ray (Belgique).

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

3 réflexions sur “[Test Blu-ray] Need for Speed

  1. Salut Wolvy,
    C’est que tu écris beaucoup d’articles sur le blog en ce moment. ^^
    Pour ma part, n’étant pas vraiment fan de ce genre de productions « banales » mêlant action et voiture (à part peut-être les derniers Fast&Furious qui sont assez efficaces) j’en attendais pas grand chose. D’autant que les quelques jeux-vidéo de la série qui présentent un aspect scénario sont très pauvres dans ce domaine.
    Sincèrement, s’il n’y avait pas eu Aaron Paul en tête d’affiche, je ne l’aurais pas regardé et pourtant, comme toi j’ai agréablement été surpris par ce film car il fonctionne bien dans l’ensemble. En plus les courses, constituant la principale volonté du film, sont particulièrement immersives et impressionnantes. Quelques rebondissements sont même bien vus !
    Un sympathique divertissement se découle de cette adaptation de licence vidéo-ludique, ce qui n’est franchement pas le cas pour beaucoup de jeux.

    Publié par Kazura | janvier 28, 2015, 7:23
    • Bonsoir Kazura,

      Effectivement, beaucoup d’articles en ce mois de janvier. Ce qui est souvent le cas d’ailleurs si on compare avec les années précédentes. Cela s’explique par la richesse de l’actualité (cérémonies diverses, multiples sorties ciné intéressantes…) et les nombreux DVD/Blu-ray que j’ai reçus. J’en ai d’ailleurs probablement trop demandé ce mois-ci car les articles se sont littéralement enchainés ces derniers jours. 😉

      Pour le film, on semble être du même avis. Je ne partais pas confiant non plus et j’ai été agréablement surpris par le résultat. C’est perfectible sur le fond mais l’aspect technique est vraiment bien maîtrisé je trouve. J’ai d’ailleurs été surpris d’apprendre dans les bonus qu’ils n’avaient eu recours à aucun CGI pour les scènes de cascade, tout s’est tourné en en prise de vue réelle. Ce qui est assez impressionnant au regard de certaines séquences.

      Publié par Wolvy128 | janvier 28, 2015, 8:43
      • En effet je vois ça. 🙂

        Lors de la promotion du film, j’avais entendu parler de ces cascades en temps réel, avec d’autres anecdotes amusantes de la part de Aaron Paul qui tournait la dernière saison de Breaking Bad en même temps que ses entraînements de conduite. En tout cas pour les scènes de cascade en voiture j’ai clairement jamais été autant pris que dans ce film, ce qui n’aurait pas été de tout désintérêt de le voir au cinéma.
        Quant aux bonus, à tes dires ils ont vraiment l’air plutôt sympa également.

        Publié par Kazura | janvier 28, 2015, 11:04

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :