★★☆☆☆, Critiques de Films

[Critique] The November Man

2-étoiles

Affiche the november manIl n’y a pas pire ennemi que celui que l’on a formé. Peter Deveraux (Pierce Brosnan) est un ex-agent de la CIA réputé pour sa redoutable efficacité et un passé trouble. Contacté pour assurer la protection d’Alice Fournier (Olga Kurylenko), responsable d’un centre d’accueil pour réfugiés, dont le témoignage pourrait compromettre l’un des favoris à l’élection présidentielle russe, Devereaux comprend rapidement qu’il a été manipulé et qu’il est devenu la cible de son ancien élève, David Mason (Luke Bracey)…

Présenté comme ça, ce thriller d’espionnage de Roger Donaldson a, a priori, tout pour plaire : un scénario surprenant, une chouette tête d’affiche et une bonne dose d’action ! A posteriori, le résultat est néanmoins plutôt décevant, la faute à un scénario totalement bancal. Celui-ci accumule en effet tellement d’incohérences et de ficelles narratives pendant près de 2 heures qu’il est bien difficile d’adhérer à ce que l’on voit. Certains diront qu’il s’agit avant tout d’un divertissement, et que ce n’est donc pas très important, mais pour un film se présentant comme un thriller, un minimum de solidité scénaristique me semble tout de même nécessaire pour être crédible. Et en l’occurrence, même si l’ensemble se laisse suivre sans déplaisir, beaucoup d’éléments posent problème et l’écriture des personnages laisse clairement à désirer. Du coup, on se retrouve devant une histoire pas franchement captivante, sans pour autant être désagréable, et des protagonistes clichés et peu attachants, sans toutefois être insupportables. Il en résulte un film globalement insatisfaisant, seulement sauvé par la prestation impliquée de Pierce Brosnan.

Photo the november manL’ancien James Bond ne démérite effectivement pas dans la peau de cet agent piégé par son ancien employeur. Il démontre qu’il n’a rien perdu de son charisme et qu’il est toujours aussi à l’aise avec un pistolet à la main. Si le long-métrage évite le naufrage, c’est en grande partie grâce à lui. A ses côtés, l’ex-James Bond Girl Olga Kurylenko assure brillamment la touche glamour du film. Pour le reste, elle ne bénéficie malheureusement pas d’un personnage lui permettant de se mettre réellement valeur. Quant à l’inconnu Luke Bracey, il dénote clairement face à Pierce Brosnan et souffre d’un manque évident de charisme, à l’image d’ailleurs du reste du casting. Côté réalisation, la mise en scène se révèle rythmée et proche de ce qu’on a l’habitude de voir dans d’autres productions du même genre. Le film fait d’ailleurs constamment penser à d’autres réalisations (Jason Bourne et James Bond notamment) sans jamais toutefois atteindre leur niveau d’efficacité. Pour autant, il n’empêche que, sans être transcendantes, les scènes d’action sont tout de même plutôt bien maîtrisées.

En conclusion, beaucoup trop de ficelles et d’incohérences viennent donc entacher The November Man. Seuls Pierce Brosnan, convaincant, et quelques scènes d’action maintiennent l’intérêt de ce thriller à peine divertissant. Totalement dispensable !

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

4 réflexions sur “[Critique] The November Man

  1. J’ai l’impression que pierce brosman est devenu un peu un ringard, et qu’il choisit vraiment mal ses films ou il a une étiquette qui lui convient pas vraiment, a part dans les quelques james bond qu’il a fait et de the ghost writer ses films sont vraiment une purge. Donc je pense que tu me fais gagner du temps avec ta critique !

    Publié par QuentinR | octobre 30, 2014, 7:49
    • Je suis assez d’accord dans le sens où c’est un acteur qui m’a principalement marqué pour son rôle de James Bond, et peut-être aussi le film L’Affaire Thomas Crown. Depuis qu’il a laissé son costume de 007 à Daniel Craig, ses choix sont discutables et il peine globalement à s’imposer. Néanmoins, ici, il est plutôt convaincant. Même s’il joue évidemment un personnage proche de ce qu’il a l’habitude de faire. Quoi qu’il en soit, le film est totalement dispensable pour moi.

      Publié par Wolvy128 | octobre 30, 2014, 11:33
  2. Bonjour Wolvy128, et bien mon ami et moi, on s’est bien distrait avec ce film et j’ai un petit faible pour Pierce qui se bonifie avec le temps. Le goût et les couleurs… Bonne journée.

    Publié par dasola | novembre 7, 2014, 8:09

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :