★★★★★, Critiques de Films

[Critique] Gone Girl

5-étoiles

Affiche gone girlRetour aujourd’hui sur Gone Girl, le nouveau film de David Fincher adapté du roman éponyme de Gillian Flynn. L’histoire s’intéresse à Nick et Amy, un couple modèle interprété par Ben Affleck et Rosamund Pike. Le jour de leur cinquième anniversaire de mariage, Amy disparaît et Nick retrouve leur maison saccagée. Sous la pression de la police et l’affolement des médias, l’image du couple commence à s’effriter. Très vite, les mensonges de Nick et son étrange comportement amènent tout le monde à se poser la même question : a-t-il tué sa femme?

Étant depuis longtemps un grand fan du cinéma de David Fincher, et ayant littéralement dévoré le bouquin quelques jours à peine avant la sortie du film, je dois dire que j’avais hâte de pouvoir découvrir sur grand écran l’adaptation de cet ouvrage qui m’avait tant passionné. Et globalement, je n’ai vraiment pas été déçu par le résultat ! Mieux, j’ai même été épaté par le film malgré mes énormes attentes et le fait que je connaissais parfaitement l’issue de l’histoire.

Et cela, je pense que je le dois principalement à la qualité du scénario écrit par Gillian Flynn, l’auteur même du roman. Un scénario extrêmement proche du matériau d’origine et dont les quelques rares modifications n’ont finalement pour but que de rendre le long-métrage meilleur, en faisant mieux correspondre l’histoire au langage cinématographique. Mais aussi, et surtout, à la formidable capacité du réalisateur à s’approprier le récit pour en faire un thriller sombre et subtil sur le couple, le mariage, les médias ou tout simplement les apparences. Des thématiques dont le film exploite à merveille les dérives les plus extrêmes, ce qui incite inévitablement à la réflexion. Quoi qu’il en soit, il se dégage une telle maîtrise de sa réalisation qu’il est bien difficile d’y trouver la moindre faille. C’est bien simple, l’histoire est posée en 10 minutes chrono et ne nous lâche plus jusqu’à l’apparition du générique final. L’atmosphère est oppressante du début à la fin et chaque plan a du sens, même s’il faut parfois attendre une future scène pour s’en apercevoir. Et que dire de l’aspect technique du film qui contribue aussi grandement à son ambiance étouffante. La photographie de Jeff Cronenweth, usant abondamment de couleurs froides, ainsi que la composition musicale, douce mais grave, de Trent Reznor et Atticus Ross confère en effet à l’œuvre un climat assez glacial. Tandis que l’usage de la voix off est un choix excessivement judicieux compte tenu de l’évolution du récit.

Photo gone girlL’évolution du récit, parlons-en justement ! Il s’agit là d’une des grandes forces du film, et plus généralement de l’histoire imaginée par Gillian Flynn. Les twists sont effectivement tellement nombreux qu’il est presque impossible de les prédire. D’autant plus que, contrairement à d’autres réalisations, ceux-ci s’étendent sur l’ensemble de l’histoire. Du coup, on a à peine le temps de digérer une révélation qu’une autre vient tout bouleverser, rendant l’intrigue encore plus passionnante. Je n’en dirai évidemment pas plus pour éviter tout spoiler mais sachez en tout cas que vous risquez d’être continuellement surpris. Ensuite, l’autre grande force du film réside incontestablement dans son casting. Au vu de la profondeur des personnages décrits dans le livre, il fallait impérativement que les acteurs se montrent à la hauteur du projet, et le résultat à l’écran dépasse personnellement mes espérances. En particulier Rosamund Pike qui trouve enfin avec Amy un rôle à la hauteur de son talent. Elle délivre une performance brillante dans la peau de cette femme aussi belle qu’intelligente, un personnage complexe nécessitant un jeu rempli de nuances pour exprimer ses différentes facettes. A ses côtés, Ben Affleck s’en sort aussi admirablement bien dans un rôle probablement moins compliqué à aborder mais tout aussi périlleux. Enfin, j’aimerais aussi insister pour terminer sur la magnifique interprétation de Carrie Coon dans la peau de Margo, la sœur de Nick. Après un passage remarqué dans la première saison de la série The Leftovers cet été, l’actrice enchaîne avec un beau projet qui devrait certainement définitivement lancer sa carrière.

Pour conclure, David Fincher signe donc avec Gone Girl un nouveau thriller remarquable de maîtrise et d’intensité. Bien qu’il s’agisse d’un film très différent de ses précédents, de par la nature assez classique de l’histoire, son empreinte est tout de même largement palpable, et fortement appréciable. Assurément un des tous meilleurs films de l’année ! Encore plus au regard de la prestation impériale de l’ensemble du casting, Rosamund Pike en tête. Bref, immanquable !

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

21 réflexions sur “[Critique] Gone Girl

  1. J’espère le voir ce week-end avant de me faire définitivement spoiler. D’ailleurs le fait de connaître déjà l’histoire ne t’a pas gêné plus que ça ?

    Publié par Moskau | octobre 9, 2014, 7:04
  2. Entièrement d’accord avec cette critique, ça se voit clairement que c’est un Fincher tout est bien ficelé et très bien travaillé, y a quelques scènes qui m’ont fait penser a Panic room. Et j’ai même trouvé le film un peu court alors qu’il dure 2h30 je crois donc c’est forcément un bon signe, on est pris du début a la fin bref gros coup de coeur, prochain film: Nightcrawler et Interstellar !

    Publié par QuentinR | octobre 9, 2014, 7:10
    • Moi ça m’a plutôt fait penser à The Social Network. Même programme pour moi sinon, même si j’ai un peu peur que Nightcrawler ne soit pas projeté dans mon cinéma habituel. Et je pense aussi me laisser tenter par Tortues Ninja la semaine prochaine.

      Publié par Wolvy128 | octobre 9, 2014, 7:24
  3. Bon j’espere que tu te laisse tenter pour les tortues ninja juste pour pondre une critique car bon ça a pas l’air de voler très haut, et je pense que la crédibilité de Megan fox en actrice est vraiment très faible malgré son physique parfait ! Et nightcrawler j’en attend beaucoup et j’espère qu’il passera en VO près de chez moi sinon faudra attendre la version blue ray sur internet, et je suis un grand fan de jake gyllenhaal il a vraiment eu du flair dans sa carrière pour ses films (seul ptit hic avec prince of persia). Et Interstellar c’est même plus de l’attente c’est le rdv de l’année !

    Publié par QuentinR | octobre 9, 2014, 7:32
    • Oui, je n’attends rien de spécial de Tortues Ninja mais ça a l’air chouette visuellement. Et si c’est divertissant, ça peut être sympa. Je comprends ton impatience pour Interstellar sinon, c’est personnellement ma plus grosse attente de l’année !

      Publié par Wolvy128 | octobre 9, 2014, 8:01
  4. Ce soir je m’en vais le voir, vivement !

    Publié par Le Petit Collectionneur | octobre 10, 2014, 12:56
  5. Meme impression en ce qui me concerne. Le film nous bluffe de bout en bout, pliant le materiau source selon la volonte du real. Grand exercice de manipulation qui se rapproche de ceux de house of cards, jusque dans le look de rosamund pike.

    Publié par princecranoir | octobre 12, 2014, 6:01
  6. j’ai profité du lien de Dasola pour venir lire ton commentaire car ce film est vécu de façon contradictoire
    bonne continuation!

    Publié par alex-6 | octobre 13, 2014, 10:01
  7. J’ai également adoré le film, mais je mettrais un bémol sur le rythme du film que j’ai trouvé un peu longuet… Sinon, dans une interview, Fincher distingue movie (simple divertissement) et film (qui fait réfléchir, qui contient un message). Ici, clairement, c’est un très beau film qui peut se lire à plusieurs niveaux.

    Petite question : quelles sont les grandes différences entre le livre et le film ? La fin a été modifiée ?

    Publié par Basketo-Phil | octobre 14, 2014, 7:58
    • C’est sûr qu’on est loin du pur divertissement. Il s’agit avant tout d’un film qui fait réfléchir, qu’on regarde par envie et non pas simplement pour se distraire.

      Sinon, pour répondre à votre question, il n’y a justement pas de grandes différences entre le livre et le film. Le fait que l’auteur du roman se charge elle-même du scénario n’y est pas étranger car elle a su rester fidèle au matériau d’origine. Alors bien sûr, la fin du film est très légèrement différente de celle du bouquin mais beaucoup moins que ce que les gens s’imaginent. Ensuite, l’échange entre Nick et Tommy se déroule par téléphone et non en face à face. Dans le même esprit, il contacte aussi une amie d’école d’Amy pour avoir sa propre version des faits sur certains événements. Autre élément amusant, l’avocat Tanner Bolt n’est pas censé être noir d’après le roman. Il y a également quelques éléments du livre qui ne sont pas repris dans le film, sans doute pour ne pas s’éparpiller et garder un certain rythme. Je pense par exemple à une battue organiser par Nick dans le supermarché, ou à une interview donnée dans un bar à une jeune journaliste qui va avoir un impact positif sur son affaire.

      Voilà un peu le genre de différences qui me reviennent en tête mais il doit certainement y en avoir d’autres.

      Publié par Wolvy128 | octobre 14, 2014, 3:31
  8. Peut-être un peu trop de rebondissements à mon goût, mais la mise en scène et l’interprétation sont excellentes.

    Publié par Moskau | octobre 18, 2014, 5:21
  9. Dès la sortie du film, j’ai été m’asseoir devant le film au cinéma pour m’éblouir devant le travail de Fincher qui m’épate à chaque fois. Pour ma part, je l’attendais avec impatience et comme d’habitude, je n’ai pas été déçu par le résultat. Je n’ai pas eu le temps de finir le livre de Gillian Flynn par manque de temps mais elle a écrit un livre et un scénario incroyable. Un des films de l’année qui mérite d’être vu notamment pour la performance des acteurs qui ont réussis à créer des personnages ambigus, tourmentés, sombres et profond. Du début à la fin, une ambiance était palpable, on la ressentait jusque dans le hall du cinéma, personne n’osait parlé. Je ne sais pas si dans d’autres cinémas c’était le cas mais c’était assez étrange. Enfin, bref… Une pure merveille.

    Publié par Cineemotionart | octobre 25, 2014, 11:48
  10. Je l’ai vu sur mon décodeur,il est génial ce film,le suspense est très bien maitrisé et j’adore aussi the social Network.

    Publié par Justinb | novembre 6, 2016, 5:06

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :