★☆☆☆☆, Critiques de Films

[Critique] Monuments Men

1-étoile

Affiche fr the monuments menCinquième réalisation de George Clooney, Monuments Men raconte la plus grande chasse au trésor du 20e siècle. En pleine Seconde Guerre Mondiale, sept hommes qui sont tout sauf des soldats – des directeurs et des conservateurs de musées, des artistes, des architectes, et des historiens d’art – se jettent au cœur du conflit pour aller sauver des œuvres d’art volées par les nazis et les restituer à leurs propriétaires légitimes. Mais ces trésors sont cachés en plein territoire ennemi, et leurs chances de réussir sont infimes. Pour tenter d’empêcher la destruction de mille ans d’art et de culture, ces « Monuments Men » vont se lancer dans une incroyable course contre la montre, en risquant leur vie pour protéger et défendre les plus précieux trésors artistiques de l’humanité…

De par son casting incroyable et son sujet on ne peut plus enthousiasmant, ce drame historique inspiré de faits réels avait absolument tout pour plaire sur le papier. Malheureusement, le résultat est très loin d’être à la hauteur des espérances suscitées, rendant de ce fait la déception inévitable… et immense. Le plus gros problème du long-métrage étant peut-être finalement sa tonalité divergente, le réalisateur hésitant constamment entre la comédie et le drame sans jamais atteindre son objectif dans aucun des deux registres. Le film n’étant en effet ni vraiment drôle, ni particulièrement émouvant. Il faut dire que, la menace allemande semblant tellement inexistante à l’écran, et parfois même complètement artificielle (le soldat égaré, la fusillade avec le petit, la mine…), la quête des « Monuments Men » manque du coup cruellement d’enjeu et se révèle dès lors très peu passionnante. Qui plus est, la narration éclatée voulue par le dispersement des personnages aux quatre coins de l’Europe nuit beaucoup au rythme du film et à son intérêt. Non seulement ce n’est pas idéal pour susciter un véritable attachement aux personnages mais c’est aussi catastrophique lorsqu’elle n’est pas maîtrisée, comme ici, puisque le long-métrage ressemble du coup à un enchaînement de séquences qui paraissent totalement indépendantes les unes des autres.

Photo the monuments menA partir de là, il est bien difficile de trouver de l’intérêt dans le film puisqu’à part quelques rare touches d’humour bien senties, la partie dramatique ne fonctionne jamais et l’histoire n’est en rien palpitante. Il faut d’ailleurs attendre le dernier acte du récit, lorsque les personnages disposent enfin d’un arc narratif commun, pour retrouver un peu d’unité et de consistance. Un peu trop tard malheureusement. Et le film ne peut pas compter non plus sur sa réalisation pour lui donner de la hauteur étant donné que celle-ci s’avère extrêmement plate tout du long. Comme la photographie, d’ailleurs, qui peine à insuffler un peu d’intensité au visuel, et qui se révèle beaucoup trop sombre lors des scènes nocturnes. Même la partition d’Alexandre Desplat, d’habitude impeccable, paraît inadaptée au spectacle qui se joue sous nos yeux. Enfin, côté casting, si on peut se réjouir de quelques performances comme celles de Bill Murray, John Goodman, Bob Balaban ou même Jean Dujardin, qui font plutôt bien le boulot, d’autres comme celles de Matt Damon, George Clooney ou Cate Blanchett paraissent assez insipides au regard de ce qu’ils proposent habituellement. Et que dire des caméos un peu inutiles de Desplat ou du père Clooney si ce n’est qu’ils ne se justifient vraiment pas.

Pour toutes ces raisons, Monuments Men est donc un film au mieux anecdotique, au pire assez mauvais. Malgré un casting en or et un sujet plutôt original, les nombreuses faiblesses du scénario et la mise en scène sans saveur en font un drame historique raté, qui passe de surcroît complètement à côté de son sujet.

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

10 réflexions sur “[Critique] Monuments Men

  1. Je ne serais pas aussi sévère que toi, bien que la déception soit bien de mise. Le film soufre effectivement d’un manque de souffle et de cohésion.
    Je ne partage par contre pas le jugement formulé sur la partition, exceptionnelle, d’Alexandre Desplat.

    Publié par 2flicsamiami | mars 15, 2014, 10:39
    • J’avoue que je suis peut-être un peu sévère sur la BO qui n’est vraiment pas la moins bonne chose du film. Mais contrairement à d’autres partitions de Desplat, celle-ci ne m’a pas véritablement emporté.

      Publié par Wolvy128 | mars 15, 2014, 3:00
      • Après, peut-être que la bande son de Desplat n’a pas les images qu’elle mérite.

        Publié par 2flicsamiami | mars 15, 2014, 3:04
        • Bien dit ! C’est exactement ce que j’ai ressenti quand je dis dans la critique qu’elle ne semble pas adaptée au spectacle qui se joue sous nos yeux.

          Publié par Wolvy128 | mars 15, 2014, 3:07
  2. Même décpetion de moncôté. Clooney essaie tant bien que mal de retrouver le charme des vieux films de guerre des années 60/70 sans donner la moindre consistance à son scénario. Comme tu le dis, on se désintéresse très vite de la quête de ces drôles de soldats, tout comme de leur passage de vie à trépas. On se dit même qu’à force de chercher partout, ils vont finir par retrouver la Septième Compagnie au Clair de Lune. 😉

    Publié par Princécranoir | mars 17, 2014, 1:17
  3. Vu ! Malgré des critiques moyennes voire mauvaises un peu partout et ton 1 étoile, j’ai pris le risque d’y aller comme je l’ai fait pour Cartel et finalement, pas si déçu que ça. 😛

    Il est vrai que le film manque de protéines le rendant plus dynamique et moins mollasson que ce qu’il est mais je trouve que globalement l’atmosphère se concorde avec les personnages.
    Le film n’a jamais été vendu comme un drame ou une comédie, du moins quand je les ai vu passé chez Drucker je n’avais pas ce ressenti, c’est pourquoi je savais que je devais m’attendre à un mélange destiné grand public et c’est une volonté de la part de Clooney je pense.

    Toutefois, même si le jeu d’acteur n’est pas tellement impressionnant de la part de ces grands acteurs, ils font plutôt bien leur boulot, en particulier Dujardin et, je suis globalement satisfait d’être sorti de la salle en ayant appris sur certains évènements de la seconde guerre mondiale. J’ai apprécié le contexte historique adapté en de belles images.

    Il manque de l’entrain pour vraiment être pris à 100 à l’heure dans Monuments Men mais je ne trouve en aucun cas qu’il est particulièrement mauvais : il est moyen et tout juste honnête comme divertissement.

    Sur ce, je t’invite à aller voir ma critique si tu veux en connaître un peu plus sur mon avis.

    Publié par Kazura | mars 19, 2014, 8:27
    • Content qu’il t’ait plu, c’est le principal après tout !

      Cependant, je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi quand tu dis qu’il n’a jamais été vendu comme un drame ou une comédie. Rien que les différents trailers mettent en avant ces aspects en particulier. Après, que le film nous emmène ailleurs n’est pas un problème s’il est bon. Mais pour moi, le film n’est bon dans aucun de ces registres. Et il ne reste malheureusement pas grand-chose d’autre à se mettre sous la dent, d’où ma relative déception. Le sujet est en or et le casting est extrêmement talentueux, mais le résultat n’est vraiment pas à la hauteur selon moi.

      J’irai lire ta critique pour en savoir plus. 😉

      Publié par Wolvy128 | mars 19, 2014, 9:03
  4. D’accord avec ta critique, la sauce ne prend pas en raison d’un scenario et d’une realisation non maitrises… Dommage.

    Publié par Amelie | mars 22, 2014, 5:01

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :