★★★★☆, Critiques de Films

[Critique] Best Man Down

4-étoiles

Affiche best man downJe reviens aujourd’hui sur un film que je ne connaissais absolument pas et que j’ai découvert un peu par hasard il y a quelques jours. Il s’agit de Best Man Down, une comédie dramatique de Ted Koland avec Justin Long (Scott), Jess Weixler (Kristin), Tyler Labine (Lumpy) et Addison Timlin (Ramsey). L’histoire s’intéresse à Scott et Kristin, un couple de jeunes mariés. Après le décès de Lumpy, leur témoin, le jour de leur mariage, ils sont contraints d’annuler leur voyage de noces et de retourner chez eux pour organiser l’enterrement de leur ami. Mais tout ne va pas se passer comme prévu…

Ceux qui me lisent régulièrement le savent, j’apprécie tout particulièrement de revenir de temps à autre sur des films méconnus du grand public qui méritent selon moi le coup d’œil. C’est l’une des principales libertés qu’offre un blog, comparé aux magazines ou aux journaux qui sont obligés de coller un minimum à l’actu, et j’entends bien en profiter aujourd’hui avec ce drame touchant qui ne sortira probablement jamais chez nous.

Que dire sur ce film si ce n’est que j’étais vraiment partagé entre curiosité et appréhension avant de le découvrir. Curiosité car l’originalité du pitch donne forcément envie d’en savoir plus. Mais aussi appréhension car malgré cette originalité justement, la nature complexe du sujet le rend aussi particulièrement difficile à traiter. Comment s’imaginer en effet débuter un long-métrage par le décès du témoin lors d’un mariage? Mais c’était sans compter le traitement tout en délicatesse du réalisateur, et scénariste, Ted Koland qui signe avec Best Man Down un premier film d’une grande tendresse. Grâce à un savant mélange entre comédie et drame, le film trouve en effet rapidement son équilibre et nous plonge dans un récit qui renferme finalement pas mal de surprises. Ainsi, par l’intermédiaire du couple qui sert un peu de fil conducteur à l’histoire, on découvre la relation étrange, mais tellement émouvante, que Lumpy entretenait avec Ramsey, une jeune fille de 15 ans. Et cette relation particulière constitue véritablement la base du socle dramatique du récit, les aventures cocasses du couple ne servant pendant une bonne partie du film qu’à éviter un excès indigeste de drame. A ce titre, les quelques flashbacks qui viennent agrémenter l’histoire sont utilisés ici avec parcimonie et en disent long sur les personnages.

Photo best man downMais si le film est aussi poignant, c’est certainement car les acteurs délivrent tous une interprétation extrêmement convaincante. En particulier Addison Timlin, méconnaissable en jeune adolescente tourmentée. Sa performance tout en subtilité et naturel m’a complètement bouleversé. C’est probablement le personnage le plus intéressant du film et l’émotion qu’elle dégage lors de certaines séquences est assez dévastatrice. Je ne lui soupçonnais vraiment pas cette aisance dans le registre dramatique quand je l’ai découverte dans la quatrième saison de Californication, il y a maintenant 3 ans. Elle s’est d’ailleurs considérablement affinée physiquement depuis cette époque je trouve. A ses côtés, le couple formé par Justin Long et Jess Weixler affiche une belle complicité à l’écran, et désamorce efficacement la tension liée à la lourdeur du sujet, grâce à un humour toujours frais et agréable. Ils se montrent également touchants lors du dernier tiers plus dramatique du film. Enfin, l’acteur Tyler Labine est tout aussi convaincant que ses collègues dans le rôle de Lumpy, un personnage synonyme à la fois de légèreté et de profondeur. Malgré le peu de temps dont il bénéficie à l’écran, il s’agit d’un personnage important car c’est de son passé que surgissent la plupart des révélations de l’histoire.

En définitive, Best Man Down s’impose donc comme un drame d’une sincérité et d’une tendresse infinie. Porté par une Addison Timlin fabuleuse en adolescente complètement isolée, le film donne le sourire autant qu’il ne bouleverse grâce à un mélange des genres parfaitement harmonieux. Un véritable coup de cœur !

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

6 réflexions sur “[Critique] Best Man Down

  1. C’est intéressant merci, j’ajoute ça dans ma liste de films à voir,

    Publié par Kazura | mars 7, 2014, 3:49
    • J’espère qu’il te plaira ! Moi je suis assez friand de drame donc j’ai rapidement embarqué.

      Publié par Wolvy128 | mars 7, 2014, 3:57
      • Je l’ai regardé hier et j’ai franchement bien aimé ! Quel beau film !

        Comme tu le soulignes, tout est fait d’une tendresse remarquable, un mélange de drame et de comédie très bien dosé et ponctué par des musiques d’ambiance de bonne qualité.
        Le scénario est en fait assez original, en partant d’un début très fun mais qui déraille rapidement, le reste du film se poursuit par une succession d’indices révélant le personnage de Lumpy qui est pour le coup assez curieux. Je me souviens l’avoir vu dans Tucker & Dale fightent le mal (qui est d’ailleurs plutôt cool) et son rôle ici le lie à Ramsey avec une certaine émotion très intéressante.

        C’est d’ailleurs cette Ramsey qui tient une place importante du film, je crois que je suis tombé amoureux d’elle quelques instants ; je ne sais pas si c’est dû à ses attraits physique de Chloe Moretz et d’Ellen page ou de son jeu d’acteur mais elle est réellement poignante et soulève une grande partie du background de ce long-métrage.

        En bref, une très bonne surprise qui m’a permis de passer une bonne petite soirée, j’aimerai qu’on fasse beaucoup plus de ce genre de réalisations à un aussi faible prix (1,5 million) !

        Publié par Kazura | juillet 2, 2014, 2:20
        • Ravi que tu l’aies regardé et qu’il t’ait plu ! 🙂

          C’est le genre de film qui est passé complètement inaperçu ici vu qu’il n’a pas profité d’une sortie en salle et il vaut pourtant franchement la peine. Le mélange drame/comédie est vraiment harmonieux et Addison Timlin est tout simplement poignante dans le rôle de Ramsey. Et c’est d’autant plus étonnant qu’elle n’avait, à ma connaissance, jamais évolué dans ce type de film auparavant.

          Publié par Wolvy128 | juillet 2, 2014, 3:09
        • Ah ça pour passer inaperçu, ça l’est complètement et c’est vraiment dommage car je pense qu’il mérite plus d’attention, certaines critiques américaines n’ont d’ailleurs pas vraiment partagé le même avis quant à la qualité du film.

          Et si tu as prochainement l’occasion de partager d’autres films de cette trempe dont le superbe Her fait partie, je prends directement ! 🙂

          Publié par Kazura | juillet 3, 2014, 1:29
        • Dès que c’est le cas, je n’hésite vraiment pas à les partager ici. C’est aussi pour cette raison que j’ai décidé de créer le blog, pouvoir parler de films qui ne font pas forcément l’actu et qui méritent néanmoins le coup d’œil.

          Publié par Wolvy128 | juillet 3, 2014, 1:35

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :