★★★☆☆, Critiques de Films

[Critique] Star Trek Into Darkness

3-étoiles

Affiche fr star trek into darknessLorsque l’équipage du vaisseau Enterprise est rappelé sur Terre, il découvre un monde en pleine crise. Une force extraordinaire, interne à leur propre organisation, a fait voler en éclats cette dernière. L’affaire est personnelle pour le Capitaine Kirk, qui se lance dans une véritable chasse à l’homme en pleine zone de guerre. Dans une partie d’échecs pouvant mener à leur perte, nos héros mettent au défi l’amour et l’amitié, et devront faire des sacrifices pour sauver la seule famille de Kirk : son équipage. Tel est le pitch de Star Trek Into Darkness, le nouveau film de J.J. Abrams réunissant sensiblement le même casting que pour le premier opus, à savoir Chris Pine (Kirk), Zachary Quinto (Spock), Zoe Saldana (Uhura), Simon Pegg (Scott), Karl Urban (Bones), John Cho (Chulu), Anton Yelchin (Chekov) et le nouveau venu Benedict Cumberbatch (Harrison).

Sans forcément être un grand amateur, ni un grand connaisseur, de la saga Star Trek, j’avais beaucoup aimé le premier volet qui m’avait captivé par son scénario astucieux et son rythme haletant. Qui plus est, les acteurs étaient plutôt sympathiques et livraient une prestation tout à fait honorable. J’étais donc relativement curieux de découvrir cette suite. Malheureusement, l’impression n’est pas aussi bonne ici dans la mesure où le film souffre cette fois d’un scénario extrêmement prévisible et poussif. Prévisible car on a tellement vu ces derniers temps de méchant (à la sauce Nolan) se laissant volontairement capturer pour mettre en place leur plan diabolique qu’on devine avec des années lumière d’avance ce qu’il va se passer. Et poussif car pour éviter justement que l’on devine les événements à venir (sans succès donc), les scénaristes meublent avec des péripéties, certes divertissantes, mais qui ne font jamais que retarder l’inévitable. De plus, les personnages ne semblent pas du tout avoir évolué depuis le premier film puisqu’on nous ressert le même genre d’intrigue (amitié entre Kirk et Spock, leadership…) avec toutefois des enjeux nettement atténués. Il en ressort du coup une histoire beaucoup moins passionnante.

Photo star trek into darknessPour autant, Star Trek Into Darkness n’est pas complètement inintéressant. Tout d’abord grâce aux acteurs qui donnent encore tous de leur personne malgré des personnages parfois pas toujours très consistants. Et même si on peut regretter que certains ne soient pas davantage présents, les seconds rôles font tout de même mouche, en particulier Simon Pegg et Karl Urban que j’ai trouvés particulièrement drôles. Quant à Benedict Cumberbatch, il livre une performance convaincante et charismatique dans la peau du bad guy bien que son personnage manque lui aussi un peu de profondeur. Et ensuite car il faut bien reconnaître que J.J. Abrams maîtrise parfaitement sa mise en scène. Entre les courses poursuites spatiales à couper le souffle, les plans virevoltants de l’Enterprise et la beauté graphique de l’univers, le réalisateur offre un spectacle visuel absolument époustouflant. Et je ne parle pas des effets spéciaux qui participent eux aussi amplement à ce spectacle tant ils sont réussis. Enfin, le rythme est également bien maîtrisé puisque malgré les nombreuses faiblesses du scénario, on ne s’ennuie jamais.

En définitive, Star Trek Into Darkness est donc un film qui n’atteint malheureusement jamais le niveau de son prédécesseur, la faute à un scénario excessivement faible. Néanmoins, il peut compter sur un J.J. Abrams efficace à la réalisation pour sauver les meubles et rendre l’ensemble au moins divertissant.

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

8 réflexions sur “[Critique] Star Trek Into Darkness

  1. Un film que j’ai hâte de découvrir le précédent volet m’ayant beaucoup plu et m’ayant donner même envie de découvrir les 10 premiers films de la franchise 😉

    Publié par Mr Vladdy | juin 7, 2013, 9:48
    • Le premier opus m’avait également bien plu mais j’ai été un peu déçu par le scénario de celui-ci. Heureusement que le visuel est une nouvelle fois magnifique, ça compense. 😉

      Publié par Wolvy128 | juin 7, 2013, 12:44
  2. Bon…je suis déçu, moi qui avais adoré le 1er, j’espérais encore mieux!

    Publié par wildgunslinger | juin 7, 2013, 1:23
  3. Je viens de le voir, hier, et ayant vu le premier opus, qui n’était pas si mal que ça, voire même très réussi, je m’attendais à beaucoup mieux. Benedict Cumberbatch assure incontestablement son rôle d’une manière fort appréciable, même si le personnage d’Harrison demeure un peu… Faible ? En voyant les trailer, je m’attendais à un film dans un genre vraiment apocalyptique, où la Terre serait le berceau d’une guerre impitoyable entre ce méchant charismatique et la flotte de Starfleet. Mais… Non. L’impression de chaos que me donnait l’affiche, les trailers, et même le titre du film est absente, ce qui me frustre un peu. Elles sont où les ténèbres, bordel ? Même si cela ne serait pas vraiment en adéquation avec les Star Trek originaux, j’aurai bien aimé que le film aie les couilles de nous sortir un truc du genre. Bien que du coté visuel, J.J. Abrams nous sorte le grand jeu, coté scénario, c’est un peu bancal. Les personnages manquent cruellement de profondeur, mais cela reste mon avis. Scotty, tout particulièrement, m’a désespéré. Il paraît, somme toute, assez… niais. Enfin.
    En définitive, ce film possède quelques qualités. Visuelles, notamment, mais surtout le gros méchant qui manquait cruellement au premier épisode, même si celui ci manque de profondeur. Mais au final, j’en retire une assez forte déception, car ce film ne comble mes attentes qu’à moitié (voire un peu moins).

    Publié par Max Sprites | juin 11, 2013, 9:39
    • Je suis d’accord, le scénario est bancal et les personnages manquent globalement de profondeur. Heureusement que J.J. Abrams assure l’essentiel derrière la caméra car grâce à lui, le film est tout de même divertissant. Malgré tout, petite déception aussi de mon côté.

      Publié par Wolvy128 | juin 11, 2013, 12:50
  4. J’ai été déçu par rapport au premier épisode, mais les astuces scénaristiques si bien amenés et les petites subilités du premier étaient difficilement égalables pour ce second épisode. Toutefois, j’ai trouvé que la relation Kirk-Spock n’est que plus enrichissante, même si toujours basé sur quelque chose de prévisible. (Faute à Leonard Nimoy ! :P)

    Sans être LE grand film de l’année, on peut y voir un divertissement de bonne facture. En tout cas, pour les quelques curieux qui aimeraient voir Into Darkness, voir le premier épisode est quasi indispensable pour saisir les quelques astuces de scénario et avoir un regard complet sur ce nouvel épisode.

    Et là … On se dit que Star Wars VII entre les mains de J J Abrams, ça peut sérieusement le faire!

    Publié par NeoDandy | juin 24, 2013, 11:13
    • Oui je te rejoins, il vaut mieux avoir vu le premier opus pour pouvoir apprécier celui-ci à sa juste valeur. Sinon, J.J. Abrams sur Stars Wars VII, ça peut effectivement le faire car le monsieur gère sacrément bien la mise en scène. Par contre, il faut espérer que les scénaristes soient plus inspirés qu’ici car pour le coup, c’était quand même assez faible je trouve.

      Publié par Wolvy128 | juin 25, 2013, 1:11

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :