★★★★☆, Critiques de Films

[Critique] Zero Dark Thirty

4-étoiles

Affiche fr zero dark thirtyJe reviens aujourd’hui sur Zero Dark Thirty, la dernière réalisation de Kathryn Bigelow après Démineurs en 2008. Concrètement, le film décrit la traque d’Oussama Ben Laden par une unité des forces spéciales américaines. Mais pourquoi ce titre me direz-vous? Tout simplement car « Zero Dark Thirty » signifie 30 minutes après minuit dans le jargon militaire. Soit l’heure précise à laquelle la mission destinée à capturer Oussama Ben Laden a débuté. Le casting est emmené par Jessica Chastain que l’on peut retrouver au côté de Jason Clarke, Joel Edgerton, Kyle Chandler ou encore Mark Strong.

De manière générale, je dois dire que j’ai beaucoup aimé ce film qui se révèle être une reconstitution particulièrement minutieuse de la chasse à l’homme la plus célèbre de l’histoire. Kathryn Bigelow allant même jusqu’à reproduire à l’identique la maison dans laquelle le terroriste a été interpellé.

Néanmoins, malgré une ouverture choc qui donne clairement le ton, je dois avouer que j’ai eu un peu de mal à véritablement accrocher à la première moitié du film. La faute principalement au manque de rythme dont elle souffre. Pour autant, je ne me suis pas complètement ennuyé car les 10 ans d’enquête sont relativement bien décrits et surtout extrêmement fidèles à la réalité. C’est l’une des grandes forces du film selon moi, sa capacité à rester fidèle aux événements. Du coup, rien ne nous est épargné (pas même les scènes de torture) et c’est plutôt une bonne chose. D’autant plus que la réalisatrice parvient à rester neutre en se concentrant uniquement sur les faits et sans laisser transparaître le moindre avis. Ce qui constitue un autre point positif car au vu du sujet, c’était important de proposer une réalisation et une narration totalement au service de l’histoire.

Photo zero dark thirtyMais comme je le disais, c’est davantage la seconde moitié du film qui m’a plu. En particulier toute l’opération militaire qui est vraiment intense et haletante. J’ai littéralement adoré cette partie. On sait tous ce qu’il va se passer et pourtant la tension est quasiment omniprésente. Et cela, je pense qu’on le doit essentiellement à la mise en scène de Kathryn Bigelow qui utilise notamment avec efficacité la vue subjective lors de tout le dernier acte. Elle ne m’avait pas totalement convaincu avec Démineurs dont j’étais ressorti assez mitigé mais elle y est parvenu avec Zero Dark Thirty. Enfin, côté casting, j’ai trouvé les acteurs plutôt convaincants mais Jessica Chastain est la seule à véritablement sortir du lot. Elle porte tout le film sur ses épaules et livre une prestation de grande qualité. Ce n’est pas son rôle le plus marquant pour moi mais c’est tout de même un de ses meilleurs tant elle incarne à la perfection cette femme à la fois forte et terriblement vulnérable.

En définitive, Zero Dark Thirty est donc un thriller passionnant porté par une actrice au top. Malgré quelques longueurs durant la première moitié du film, la reconstitution des événements est minutieuse et la réalisation est efficace. Bref, je vous le recommande vivement, il vaut le détour !

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

16 réflexions sur “[Critique] Zero Dark Thirty

  1. Je me suis ennuyé trop longtemps pour apprécier le film, même si la fin est efficace.

    Publié par wildgunslinger | janvier 30, 2013, 5:40
  2. J’ai accroché de bout en bout, y compris la première partie ou l’on voit l’appareil de renseignement américain et sa palette de méthodes.Comme tu dit, la neutralité du film est exemplaire surtout compte tenu du sujet brûlant et très récent (c’est un tour de force typiquement américain de s’emparer de l’actualité au cinéma, en France il faut souvent attendre des décennies pour parler d’évènements polémiques).

    Publié par Dr. Gonzo | janvier 30, 2013, 6:23
    • Oui c’est pour ça que le film est très bon selon moi, la reconstitution est minutieuse et la neutralité est exemplaire. Puis comme tu le dis, les américains n’hésitent pas à s’emparer de sujets sensibles et il faut saluer cette prise de risque. Surtout quand c’est totalement maîtrisé comme ici.

      Publié par Wolvy128 | janvier 30, 2013, 6:33
  3. Mon coup de coeur de ce début d’année, passionnant de bout en bout pour moi, gros coup de chapeaux a Bigelow d’avoir osé un film comme celui la

    Publié par FredericTarantino | janvier 30, 2013, 9:13
  4. Un des meilleurs films de 2012, sans aucun doute !

    Publié par Amelie | février 3, 2013, 6:15
  5. Il fera parti de mes rattrapages. 😉

    Publié par wilyrah | février 12, 2013, 4:56
  6. Comme toi, j’ai beaucoup aimé surtout pour son intro choc et sa seconde partie bourrée de tension et de réalisme (le regard des soldats sur les cadavres pakistanais fait réfléchir). Oui, Jessica Chastain détonne mais j’aimerais te contredire sur ton ressenti pour les autres acteurs. Je connaissais pas Jason Clarke et il m’a particulièrement convaincu comme Reda Kateb pour qui j’ai une grande admiration avec ses prestations toujours soutenues et intenses.

    Publié par Kaal | février 18, 2013, 4:18
    • J’ai précisé que j’avais trouvé l’ensemble des acteurs assez convaincant donc je te comprends tout à fait pour Jason Clarke et Reda Kateb. Mais pour moi, seul Jessica Chastain sort vraiment du lot.

      Publié par Wolvy128 | février 18, 2013, 6:01
  7. Après son triomphe aux Oscars pour Démineurs, Kathryn Bigelow continue d’examiner l’engagement de son pays contre le terrorisme islamiste. Cette fois-ci, il s’agit de raconter la traque de Ben Laden. Une fiction-reportage qui se veut le témoignage objectif de cette chasse à l’homme. C’est cette neutralité qui rend le film captivant et problématique. Ma critique : http://tedsifflera3fois.com/2013/02/27/zero-dark-thirty-critique/

    Publié par Ted | février 27, 2013, 2:08
    • En ce qui me concerne, je ne trouve pas que la neutralité du film soit problématique, bien au contraire. Mais pour le reste, je suis globalement d’accord avec ta critique. 😉

      Publié par Wolvy128 | février 27, 2013, 2:23
      • Il me parait que sur une question aussi épineuse que l’est la torture, on ne peut pas se contenter de montrer, il faut se prononcer. Ce manque de point de vue m’a gêné…

        Publié par Ted | février 27, 2013, 4:41
        • Je comprends ce que tu veux dire mais je trouve justement que pour un tel sujet, le fait de simplement montrer, sans prendre parti, permet à chacun de se forger sa propre opinion. Personnellement, ça m’aurait dérangé qu’on m’impose un point de vue. Mais ce n’est que mon avis.

          Publié par Wolvy128 | février 27, 2013, 4:52

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :