★★★★☆, Critiques de Films

[Critique] Intouchables

Retour aujourd’hui sur Intouchables que j’ai été voir dimanche soir dans une salle totalement comble. J’avais d’ailleurs rarement vu autant de monde pour un film ayant déjà plusieurs semaines d’exploitation derrière lui. Mais ça ne m’a pas surpris plus que ça tant ce quatrième film du duo composé d’Olivier Nakache et d’Éric Toledano est en train de battre des records d’entrées un peu partout. Il faut dire que l’histoire s’inspirant de faits réels a vraiment de quoi toucher un large public.

En effet, celle-ci raconte la rencontre entre Philippe (joué par François Cluzet), un riche aristocrate paralysé à la suite d’un accident de parapente, et Driss (Omar Sy), un jeune de banlieue tout juste sorti de prison. Le premier va engager le second comme aide à domicile et ensemble, ils vont faire cohabiter la musique classique et le funk, le verbe et la vanne, les costumes et les bas de survêtement… Deux univers vont se télescoper, s’apprivoiser, pour donner naissance à une amitié aussi dingue, drôle et forte qu’inattendue, une relation unique qui fera des étincelles et qui les rendra… Intouchables.

Comme je m’y attendais, j’ai beaucoup aimé ce film qui ne ressemble vraiment pas à toutes les autres comédies françaises habituelles (et c’est tant mieux d’ailleurs). Effectivement, c’est une comédie intelligente et soignée qui évite magnifiquement la plupart des clichés. Ce qui est tout à son honneur car le sujet était pourtant assez casse gueule. Mais l’histoire est tellement bien amenée qu’on adhère sans problème et qu’on rit de bon cœur à toutes les aventures de ce duo pour le moins inédit. Et selon moi, la grande force du film réside justement dans ce duo qui ne s’épargne absolument pas. En effet, Philippe et Driss sont vraiment honnêtes l’un envers l’autre et se disent clairement les choses. Ici, le handicap n’est pas une barrière dans leur relation, c’est même tout le contraire vu qu’il est très souvent prétexte à la rigolade comme en témoigne la fameuse réplique « Pas de bras, pas de chocolat ». Bref, il n’y a aucune complaisance entre eux et c’est une très bonne chose car ça donne lieu à des scènes très drôles. Notamment grâce aux répliques des personnages que j’ai trouvées particulièrement efficaces et qui faisaient mouche à chaque fois.

Mais si j’ai tant aimé ce film, c’est également en grande partie pour les acteurs qui ont vraiment apporté quelque chose de plus à leur personnage. En effet, avec le recul, je ne pense pas que le film aurait été aussi bien avec un autre duo que celui-là. J’ai vraiment été surpris par l’alchimie entre les deux acteurs, on aurait vraiment dit qu’ils avaient déjà eu l’occasion de faire plusieurs films ensemble dans le passé. Personnellement, je ne me faisais aucun souci concernant François Cluzet qui est un acteur fantastique et qui ne m’a encore jamais déçu. Mais en revanche, j’ai été très agréablement surpris par la prestation d’Omar Sy qui, en plus d’être très drôle, est particulièrement touchant. J’ai aussi beaucoup apprécié l’évolution de leur relation qui montre qu’il s’agit d’une véritable amitié ou chacun a besoin de l’autre. Effectivement, on pourrait croire au départ que seul Driss aide Philippe mais petit à petit, on se rend compte que l’aide est mutuelle et qu’ils ont tous les deux une influence sur l’autre. Enfin, au-delà de l’histoire et des acteurs, je terminerai en signalant la grande qualité du thème musical qui ajoute une vraie ambiance au film. C’est un aspect auquel je suis toujours sensible et que j’apprécie énormément quand il n’est pas négligé comme ici.

En conclusion, je pense qu’Intouchables est définitivement un film à voir tant il est réussi sur la forme et sur le fond. François Cluzet confirme avec ce film son immense talent tandis qu’Omar Sy nous dévoile le sien et pourrait bien voir sa carrière cinématographique prendre enfin son envol après ce rôle. Personnellement, je regretterais juste la fin un peu convenue qui m’empêche de lui mettre une meilleure note. 😉

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

7 réflexions sur “[Critique] Intouchables

  1. J’ai vraiment hâte de découvrir ce film… C’est certain que sans son succès je serais passée à côté et aujourd’hui plus les jours passent, plus j’ai envie de le voir. J’attend encore un peu que les salles commencent à se vider.

    Comme toi je suis sensible au thème musical qui quand il est de qualité ajoute beaucoup au film, donc j’ai hâte d’entendre de quoi tu parles. 🙂

    Publié par Marine | décembre 2, 2011, 5:55
    • C’est sûr que lorsqu’un film attire autant de monde en si peu de temps, on se sent presque obligé de le voir pour se faire sa propre opinion. Sinon, pour le thème musical, je pense qu’il devrait te plaire alors car il est franchement réussi même si peut-être un peu trop répétitif à la longue. 😉

      Publié par Wolvy128 | décembre 2, 2011, 8:38
  2. On est au dessus de la médiocrité généralisée des comédies françaises ces dernières années, le films a quelques qualités mais je ne comprends toujours pas l’engouement totalement disproportionné…

    Publié par Alamissamoun | décembre 4, 2011, 6:45
    • C’est le genre de truc qu’on contrôle pas ça, le film a pu compter sur un bouche-à-oreille phénoménal et voilà ce que ça donne. Moi j’ai bien aimé le film donc ça ne me dérange pas mais du coup, ça devient difficile de pouvoir le critiquer un peu sans se faire taper dessus. Et ça c’est regrettable je trouve…

      Publié par Wolvy128 | décembre 4, 2011, 6:52
  3. Je ne partage pas du tout ton opinion sur ce film qui, à mon sens, regorge justement de nombreux clichés. Car, que ce soit envers la haute société (qui écoute du Chopin mais ne connait pas Kool & the gang, sort de Sciences Po., vit dans les jets privés, a les cheveux blonds et longs quand elle est jeune, est très « cul coincé », aime l’art contemporain qui n’est que ridicule de toute façon) ou envers les population issues des fameuses banlieues (les mères de famille sont des femmes de ménage et prennent évidemment le métro, les petits frères sont des dealers), Intouchables privilégie et parvient même à justifier la caricature extrême puisque c’est exactement cette dernière qui est la source du lien social entre ces deux mondes fatalement opposés. Driss dans le rôle du sauvage qui amuse la galerie en étant vulgaire, violent et amoral, et Philippe dans le rôle ridicule du riche qui accepte d’être volé et manipulé comme une marionnette par son aide à domicile, c’est à mon sens une représentation assez perverse de la société française. Pendant ce temps, la crise frappe notre société comme jamais et le cinéma français qui se dit social et moralisateur ne laisse que peu de place à la réalité des choses: vu le succès d’un film qui ne conteste aucunement l’amoralité d’une abondance infinie de richesse, notre pays souffre d’un déficit de représentation que ne croyais pas aussi important.

    Publié par Cinemarium | décembre 10, 2011, 3:27
    • Je ne sais pas si on peut vraiment considérer tout cela comme des clichés car j’ai l’impression que c’est assez souvent la réalité des choses. En tout cas c’est ce qu’Omar semblait dire lors des différentes promotions télé que j’ai eu l’occasion de voir quand on lui parlait de la situation de son personnage. Puis personnellement, le film m’a bien fait rire et quand je vais voir une comédie, c’est quand même ce que j’attends. Peut-être d’ailleurs que je me suis fait trop embarqué que pour véritablement avoir un regard critique sur ce que je voyais, c’est tout à fait possible. Sinon, je suis malheureusement plutôt d’accord avec ton constat final sur le cinéma français…

      Publié par Wolvy128 | décembre 10, 2011, 3:39
  4. Un film très divertissant. Est-ce que son succès est disproportionné ? Sans doute, mais ça me « choque » moins que celui de Bienvenue chez les Ch’tis…

    Publié par Moskau | décembre 18, 2011, 12:45

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :