★★★☆☆, Critiques de Films

[Critique] Cracks

Cracks est un film de Jordan Scott qui n’est autre que la fille du réalisateur Ridley Scott et donc par la même occasion la nièce de Tony Scott. Chose inédite, à l’exception de quelques figurants, le casting est exclusivement composé de femmes avec en tête d’affiche la charmante Eva Green (Miss G). A ses côtés, on retrouve quelques jeunes actrices comme Juno Temple (Radfield), Maria Valverde (Firma) ou encore Imogen Poots (Poppy).

L’histoire se déroule dans un pensionnat pour jeunes filles complètement retiré du monde. Radfield et ses amies s’adonnent à des jeux fantaisistes, insolents et parfois cruels, encouragées par leur professeur de plongée, Miss G, qu’elles idolâtrent. Miss G est une très belle femme, charismatique, cultivée, et pleine de surprises. Elle les fait rêver en leur contant ses nombreux voyages exotiques et ses liaisons passionnées. Firma, une nouvelle élève arrivée d’Espagne, vient bousculer le quotidien des jeunes filles et provoquer à son insu leur jalousie. Cette belle aristocrate, éprise de liberté, captive entièrement l’attention de Miss G au grand désarroi de Radfield et sa bande. Pourtant, lorsque Miss G tente de gagner les faveurs de Firma, à la fois fascinée et attirée par elle, celle-ci la rejette. Miss G perd alors le contrôle d’elle-même et déclenche une série d’événements tragiques qui fera perdre leur innocence aux jeunes filles.

Je dois avouer qu’au départ, je n’ai regardé ce film que pour la présence d’Eva Green au casting car l’histoire ne m’attirait pas forcément. Qui plus est, j’avais peur de ne pas rentrer dedans au vu du casting exclusivement féminin. Et au final, malgré un rythme plutôt lent, ce film est quand même parvenu à me captiver. D’une part grâce à l’ensemble des personnages que j’ai trouvé particulièrement attachant et ensuite de par le contexte particulier de l’histoire. Ce contexte transparaît vraiment dans le film, que ce soit dans les dialogues ou dans l’attitude des personnages. De plus, les plans sont plutôt soignés et dégagent une ambiance étrange, à la fois poétique et dramatique. On se doute de la manière dont les choses vont évoluer mais on suit pourtant avec attention cette évolution. C’est d’ailleurs la grande force de ce film selon moi, sa capacité à nous captiver alors que le déroulement de l’histoire n’est finalement pas si surprenant que cela. Personnellement, ce qui m’a beaucoup intéressé, c’est l’évolution de la relation triangulaire entre Miss G, Radfield et Firma. En fait, chacune a une influence sur une autre. Effectivement, Miss G est depuis toujours un véritable modèle pour Radfield. Cette dernière a une influence sur Firma. Et enfin Firma bouleverse complètement Miss G qui va perdre le contrôle. C’est vraiment intéressant.

Mais si ce film a réussi à me captiver, c’est avant tout grâce à la très bonne prestation d’ensemble du casting. A commencer par Eva Green qui m’a vraiment impressionné dans ce rôle. Son personnage est extrêmement complexe et se dévoile petit à petit au fur et à mesure des événements. En effet, elle nous apparaît au début comme une femme cultivée et aventureuse qui connaît le monde mais qui est toujours en quête de voyage. Ensuite, par l’intermédiaire de Firma, on va s’apercevoir que la réalité est toute autre et qu’elle souffre en fait de problèmes psychologiques liés justement à son ignorance du monde. Elle ne vivait jusque là que par l’image qu’elle projetait à ses élèves naïves et dès l’instant où ça a disparu, elle a perdu le contrôle. J’étais assez sceptique quant à cette actrice et je dois dire qu’elle m’a vraiment convaincu avec ce rôle. Son interprétation est magistrale et ne m’a personnellement pas laissé indifférent, comme ses yeux d’une rare intensité qui traduisent énormément de choses. Quant aux jeunes actrices, je les ai trouvé tout à fait à la hauteur avec toutefois une petite préférence pour Juno Temple que j’ai déjà eu l’occasion de voir dans pas mal de films.

En conclusion, même s’il n’est bien entendu pas parfait, Cracks est un film disposant de beaucoup de qualités comme par exemple la magnifique ambiance qu’il dégage ou encore la sublime prestation d’Eva Green, à la fois belle et effrayante dans le rôle de Miss G. Je pense que pour ces deux raisons, le film mérite d’être vu. D’autant plus que c’est un film qui ne ressemble à aucun autre. A voir donc si on est pas hostile aux films qui sortent un peu de l’ordinaire.

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

2 réflexions sur “[Critique] Cracks

  1. Un film plutôt prenant, bien qu’imparfait, avec comme tu le dis une belle ambiance et une nouvelle très bonne performance d’Eva Green qui confirme son talent malgré une filmo plus underground que d’autres actrices.
    J’avais essayé de le suggérer à l’époque de la sortie, pas sûr que beaucoup l’ait vu :
    http://lebleudumiroir.canalblog.com/archives/2010/01/17/16548639.html

    Publié par wilyrah | octobre 10, 2011, 4:24

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :