★★★☆☆, Critiques de Films

[Critique] Lost in Translation

Je reviens aujourd’hui sur Lost in Translation, un film de 2003 que je n’avais encore jamais vu. Le film est signé Sofia Coppola et met en scène Bill Murray dans le rôle de Bob ainsi que Scarlett Johansson dans celui de Charlotte. Bob, la quarantaine avancée, est une star de la télévision sur le déclin. Venu à Tokyo tourner une publicité pour une marque de whisky, il séjourne dans un grand hôtel où il fait la connaissance de Charlotte, une jeune Américaine dans la vingtaine qui accompagne son mari photographe, accaparé par un important contrat. Souffrant tous deux de solitude et d’insomnie, Bob et Charlotte multiplient les prétextes pour se revoir et sortir ensemble. Ils en profitent alors pour mieux se connaître et partager leurs désillusions et leurs incertitudes face à l’avenir. Une complicité tendre et réconfortante va se développer entre ces deux êtres qui se sentent un peu déboussolés dans cette grande ville si dépaysante pour eux.

De manière générale, j’ai plutôt bien apprécié ce film même si je m’attendais à nettement mieux car j’avais beaucoup aimé Virgin Suicides et Marie-Antoinette de la même réalisatrice. Ce qui m’a principalement dérangé ici, c’est la grande lenteur du film. En effet, les personnages sont perdus dans la ville de Tokyo et vagabondent un peu partout tout au long de l’histoire. D’un autre côté, je me dis que ce rythme très lent était indispensable pour pouvoir traiter d’un sujet comme l’ennui et transmettre les messages souhaités. Simplement, c’est ce qui m’a personnellement empêché d’accrocher complètement au film car il y avait des passages vraiment trop mous que pour ne pas décrocher. A côté de ça, l’ambiance est vraiment unique grâce à une mise en scène et une photographie très soignée. C’est un aspect que j’avais déjà apprécié dans les autres films de Sofia Coppola et qu’on retrouve également dans celui-ci. Cette réalisatrice a vraiment une façon bien à elle de traiter de thèmes pas toujours réjouissant comme la solitude notamment. Elle le fait avec beaucoup d’intelligence et en évitant pas mal de clichés, ce qui est toujours agréable.

Mais si j’ai bien aimé ce film, c’est avant tout pour son jeu d’acteur qui est quand même phénoménale. En particulier celui de Bill Murray qui m’a complètement bluffé. Je ne connaissais pas particulièrement bien cet acteur et j’ai été totalement séduit par sa prestation. Son personnage est à la fois drôle et touchant. Drôle dans sa façon de se comporter avec les gens qui l’entourent. Je pense par exemple à la scène au début du film où il doit tourner le spot publicitaire pour le whisky. C’est une séquence très amusante car rien qu’en le regardant, on sent qu’il se demande franchement où il est tombé. Et également touchant par rapport au regard qu’il porte sur lui-même. Effectivement, dans ses nombreuses discussions, on sent qu’il est capable de prendre du recul et d’être critique vis-à-vis de son existence. A ses côtés, Scarlett Johansson s’en sort aussi très bien en livrant une prestation subtile et émouvante. C’est de loin l’un de ses plus beaux rôles à ce jour je trouve. Bref, vraiment rien à dire sur le casting qui était tout à fait à la hauteur.

En conclusion, Lost in Translation est un film qui se démarque des autres par les sujets dont il traite et surtout par un jeu d’acteur exceptionnel. Je regrette cependant le manque de rythme et le scénario assez plat qui ne m’ont pas permis d’accrocher totalement à l’histoire. C’est un film que je recommande néanmoins pour la prestation de Bill Murray qui vaut quand même le détour.

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

5 réflexions sur “[Critique] Lost in Translation

  1. Un film à la beauté particulière. Il faut vraiment se laisser aller pour le visionner jusqu’au bout. Je ne l’ai pas trouvé plat mais plutôt original car traiter de l’ennui comme thème principal, c’est assez casse-cou et la réalisatrice parvient grâce à sa mise en scène et sa direction d’acteur à le garder « captivant » (à sa façon). Il est vrai qu’il n’a pas de rythme emballant mais comme tu le dis, c’est un rythme qui s’accorde avec son sujet

    Un film que je devrais revoir un de ces jours 🙂

    Publié par inthecrazyhead | septembre 18, 2011, 5:09
    • Je n’ai pas eu de difficulté à aller au bout mais j’avoue que parfois je décrochais un peu. Sinon je suis bien d’accord, le thème est plutôt original et finalement assez bien traité. Un beau film donc même si ce n’est pas mon préféré de Sofia Coppola (en sachant que je n’ai pas encore vu Somewhere).

      Publié par Wolvy128 | septembre 18, 2011, 6:00
  2. J’en garde un beau souvenir mais je ne l’ai pas revu depuis les deux fois où je l’ai vu en 2004 😉

    Publié par wilyrah | septembre 19, 2011, 1:45
  3. Un film où il ne se passe finalement pas grand chose, mais attachant quand même.

    Publié par Mo5kau | septembre 20, 2011, 12:24

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :