★★★★☆, Critiques de Films

[Critique] La Planète des Singes – Les Origines

Après Super 8, je n’aurais pas attendu longtemps non plus pour voir La Planète des Singes – Les Origines puisque j’ai profité d’un moment de libre hier soir pour me rendre au cinéma. Il s’agit du second film de Rupert Wyatt, un réalisateur qui m’est, personnellement, tout à fait inconnu. Côté casting, on peut retrouver en tête d’affiche le talentueux James Franco qui s’affirme de plus en plus au fil des années. A ses côtés, il y a également des visages connus comme par exemple Tom Felton que l’on connaît en tant que Malefoy de la saga Harry Potter ou encore Freida Pinto que l’on a pu voir dans Slumdog Millionnaire.

Comme son nom l’indique, le film est en fait un prequel, voir un reboot, de La Planète des Singes. Et l’histoire est particulièrement intéressante. Tout commence dans un laboratoire où des scientifiques expérimentent un traitement sur des singes pour vaincre la maladie d’Alzheimer. Mais leurs essais ont des effets secondaires inattendus. En effet, ils découvrent que la substance utilisée permet d’augmenter radicalement l’activité cérébrale de leurs sujets. César devient alors le premier jeune chimpanzé faisant preuve d’une intelligence remarquable. Mais trahi par les humains qui l’entourent et en qui il avait confiance, il va mener le soulèvement de toute son espèce contre l’Homme dans un combat spectaculaire.

Avant d’aller plus loin, je tiens d’ores et déjà à signaler que je n’avais vu aucun des films précédents de la saga. Je n’avais donc aucun a priori, négatif ou positif, quant à ce prequel quand je suis allé le voir. De manière générale, j’ai beaucoup apprécié le film qui est finalement assez complet. En effet, le scénario est plutôt bien construit, les acteurs sont à la hauteur et visuellement, c’est un vrai régal. L’utilisation de la motion capture est encore une fois une totale réussite et donne à César et aux autres singes des émotions faciales d’une rare intensité. L’autre aspect du film que j’ai adoré est la façon de raconter l’histoire. Du début jusqu’à la fin, c’est César le héros et c’est de son point de vue que l’on découvre les événements. C’est plutôt original et ça m’a personnellement bien plu. On pourrait croire en voyant la bande annonce que c’est uniquement un film d’action divertissant mais ce n’est pas le cas, ou en tout cas pas uniquement. Toute la première partie est relativement lente et pose les bases de la révolte à venir. L’émotion est également palpable à certain moment et renforcée de belle façon par une BO que j’ai trouvée particulièrement efficace.

Quant au casting, je n’ai pas vraiment de reproche à faire car je l’ai trouvé relativement bon. J’étais personnellement assez content de retrouver James Franco dans un rôle principal car c’est un acteur que j’apprécie beaucoup et qu’on ne voit pas assez à mon goût. Le couple qu’il forme dans le film avec Freida Pinto n’est pas vraiment nécessaire à l’intrigue mais il ne m’a dérangé pour autant car le film n’a jamais basculé vers une histoire d’amour un peu débile. Effectivement, le récit est toujours resté centré sur le parcours de César et de ses proches. En parlant de César, je tiens vraiment à saluer la performance d’Andy Serkis qui prouve encore une fois ses immenses capacités lorsqu’il s’agit de prêter ses traits à quelqu’un, ou quelque chose, d’autre. Son travail force immédiatement le respect quand on voit le résultat final à l’écran. Enfin, j’ai plutôt bien aimé aussi la prestation de Tom Felton même si ce n’était qu’un second rôle. Je dois dire qu’il joue parfaitement le sale type sans cœur et sans scrupule.

En conclusion, La Planète des Singes – Les Origines est la belle surprise de cet été dans la mesure où l’histoire tient parfaitement la route et les effets spéciaux sont vraiment bluffants. On ne voit pas du tout le temps passer alors que le film dure quand même près de deux heures. Qui plus est, il pose des questions de société particulièrement intéressantes qui font un peu réfléchir même si je pense que son but est avant tout de divertir. Bref, c’est véritablement un film à voir selon moi, on passe un très bon moment.

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

16 réflexions sur “[Critique] La Planète des Singes – Les Origines

  1. La BA m’a agréablement surpris. J’irai le voir quand j’arriverai sur Paris fin Août. 🙂

    Publié par wilyrah | août 15, 2011, 11:30
  2. Un film dont je me souviendrais. Je ne l’attendais pas et il m’a convaincu et captiver si bien que j’ai laissé de côté mon esprit critique. Chose très rare 🙂
    Par ailleurs, je suis en accord avec tout ce que tu as évoqué.

    Publié par Flow | août 16, 2011, 12:35
  3. Un film surprenant, surtout qu’il reprend une franchise qui n’est pas du tout de notre génération. Je ne connais pas le reste des films sur la Planète des singes et je n’ai jamais lu les romans, c’était vraiment en toute curiosité que je suis allée le voir. Et j’ai adoré, le temps file à une vitesse surprenante, de nombreuses scènes denses nous captivent et les acteurs s’en tirent très bien, qu’ils soient en chair et en os que cachés derrière la capture motion. Espérons que la suite sera d’un niveau tout aussi bon !

    Publié par Inthecrazyhead | août 17, 2011, 2:54
    • Je te rejoins totalement sur tout ce que tu viens de dire étant donné que je suis exactement dans la même situation. En effet, je n’ai vu aucun des films précédents ni lu aucun roman et le film m’a beaucoup plu, je n’ai pas vu le temps passer.

      Publié par Wolvy128 | août 17, 2011, 10:57
  4. « Faire réfléchir n’est pas le but du film », et c’est bien là le problème car c’est un peu la base de « La Planète des singes » normalement. Sinon je t’ai déjà répondu sur mon blog si tu veux plus de détails

    Publié par Squizzz | août 17, 2011, 11:28
    • Je viens de voir ta réponse sur ton blog et ce que tu dis est très juste. C’est d’ailleurs pour ça que j’ai signalé en début de critique que je n’avais vu aucun des films précédents car je me doutais bien que ça pouvait jouer dans l’appréciation finale de ce prequel. 😉

      Publié par Wolvy128 | août 17, 2011, 11:56
  5. Une bonne surprise ! Franchement je n’en attendais pas grand chose (les bandes annonces faisaient plutôt pitié) et si il ne m’a pas transporté au 7eme ciel cinématographique il a su concilié divertissement et réflexion avec un certain talent

    Publié par tootsif | août 17, 2011, 11:47
    • C’est sûr que la première bande annonce laissait franchement à désirer et ne donnait pas vraiment envie de voir le film. Mais bon ça peut être trompeur car comme tu le dis, le film est plutôt intelligent et divertissant. 🙂

      Publié par Wolvy128 | août 17, 2011, 11:52
  6. Si pour certains le film n’a pas pour vocation de faire réfléchir, il a en tout cas suscité chez moi un débat intérieur : est-ce que les singes valent-ils mieux que les Hommes ? Mais on va dire que ce sont plus des réflexions indirectes suscitées par le film 🙂

    Publié par Inthecrazyhead | août 18, 2011, 9:20
  7. Je ne suis pas aussi enthousiaste sur ce prequel… En effet, même si les effets spéciaux sont très convaincants, les acteurs et le scénario ne m’ont pas convaincus. James Franco et Freida Pinto forment un couple vraiment trop lisse. Et ce qui m’a le plus dérangé c’est la fin… J’aurais vu quelque chose de beaucoup plus sombre et pessimiste, là on est en face d’une fin sans saveur, beaucoup trop consensuelle.

    Publié par Alamissamoun | novembre 16, 2011, 7:42
    • Je suis d’accord sur Freida Pinto qui n’a vraiment aucune raison d’être là et qui n’apporte rien de terrible à l’histoire. Par contre, j’ai plutôt bien aimé la prestation de James Franco qui, sans être exceptionnelle, est quand même convaincante. Sinon, c’est vrai que la fin n’est pas géniale (on parle bien de la dernière confrontation entre César et Will? Car le final sur la propagation du virus est sympa je trouve). J’ai d’ailleurs lu à ce sujet que d’après le réalisateur Rupert Wyatt, le personnage joué par James Franco devait mourir à la fin mais les producteurs ont « insisté » pour qu’il n’en soit pas ainsi afin qu’une suite soit envisageable avec l’acteur…

      Publié par Wolvy128 | novembre 16, 2011, 9:33
  8. On parle bien de la même scène, oui j’ai entendu parler de cette histoire de pressions sur Rupert Wyatt… Je trouve cela révoltant… Pour ce qui est du final avec la propagation du virus, je me répète mais je m’attendais à quelque chose de plus sombre…

    Publié par Alamissamoun | novembre 16, 2011, 11:26
  9. J’ai été le premier sceptique, avant celui la je n’avais vu que le film de Burton et je ne voyais pas l’intérêt dans voir un autre qui plus est un préquel. Mais au final ce fut l’un de mes coups de coeurs de l’an dernier, un préquel intélligent et un blockbuster fascinant, le scénario est des plus réussis, mêlant cette quête au vaccin avec se désir de se prendre pour dieux et tout les conséquences que cela peut entrainer; puis l’évolution du singe, de ces sentiment et de leur future conquete, je trouve la fin parfaite, dans le sens ou le but de César ces de retrouver la liberté et non d’asservir les humains, puis le générique est tétanisant.

    Publié par FredericTarantino | septembre 30, 2012, 10:50
    • Complètement d’accord avec ce que tu dis, ça fait plaisir de voir un blockbuster intelligent. Le scénario est efficace et personnellement, j’ai beaucoup apprécié la narration du récit du point de vue de César.

      Publié par Wolvy128 | septembre 30, 2012, 3:14

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :