★★★★★, Critiques de Films

[Critique] L’Effet Papillon

A défaut de découvrir de nouveaux films, j’aime parfois me repasser de grands classiques que j’ai adorés. Parmi ceux-là, il y a notamment L’Effet Papillon de Jay Mackye Gruver et Eric Bress. Il s’agit d’un drame mettant en scène Ashton Kutcher (Evan) et Amy Smart (Kayleigh). Comme son nom l’indique, le film s’intéresse à la théorie de l’effet papillon qui prétend que si l’on pouvait retourner dans le passé et changer quelques détails de notre vie, tout ce qui en découle serait alors modifié.

Evan a cette faculté. Fasciné, il va d’abord mettre ce don au service de ceux dont les vies ont été brisées dans leur enfance. Il peut ainsi repartir dans le passé et sauver la seule jeune fille qu’il ait jamais aimée. Mais Evan va découvrir que ce pouvoir est aussi puissant qu’incontrôlable. Il va s’apercevoir que s’il change la moindre chose, il change tout. En intervenant sur le passé, il modifie le présent et se voit de plus en plus souvent obligé de réparer les effets indésirables de ses corrections. La situation devient rapidement ingérable et ceux qu’il voulait secourir finissent par se retrouver en danger…

Si j’aime autant ce film, c’est avant tout pour son scénario excessivement bien construit. En effet, le film nous captive dès les premières secondes pour ne plus nous lâcher jusqu’à la fin. Le concept d’effet papillon est clairement expliqué (même s’il faut suivre) et superbement exploité. Il va permettre progressivement de combler les trous dans l’histoire d’Evan. Si ça paraît chouette comme pouvoir au départ, on va vite s’apercevoir que ce n’est pas si simple de changer simplement un élément, et que ça conduit inévitablement à des événements indésirables. A tel point qu’Evan va devoir multiplier les retours en arrière pour tenter d’arranger les choses, et cela jusqu’au dénouement final. Un dénouement que j’ai trouvé particulièrement réussi car il n’est finalement pas si conventionnel que ça. Effectivement, sans rentrer dans les détails, ce n’est pas le genre de fin que l’on peut attendre ni souhaiter. Ce qui clôture le film avec beaucoup d’impact et rajoute encore plus d’intérêt à tout ce qu’on vient de voir.

Ensuite, on ne peut pas adhérer à ce genre d’histoire si les acteurs ne sont pas convaincants. Et vous vous doutez que si j’ai attribué cette note au film, c’est qu’ils l’étaient. Au-delà de leur performance, j’ai trouvé que le casting était vraiment bon car les personnages enfants et adolescents ressemblaient comme deux gouttes d’eau à leurs homologues adultes. De plus, toutes les séquences avec eux avaient un réel intérêt pour le récit et permettaient de mesurer l’importance de l’amour entre Evan et Kayleigh, ce qui était capital pour pouvoir apprécier la suite des événements. Le personnage d’Evan enfant m’a, par exemple, beaucoup marqué de par son charisme. Du côté des acteurs adultes, je voudrais mettre en évidence la prestation d’Ashton Kutcher qui ne nous a pas habitué à ce genre de rôle. Son personnage est à la fois drôle, touchant et émouvant. Il aime profondément ses amis et fait tout son possible pour rendre leur existence meilleure, même au prix de sa propre vie. Quant à Amy Smart, elle est absolument parfaite dans un rôle où elle interprète différentes facettes de son personnage. Une scène m’a particulièrement marqué entre les deux, c’est celle au café lorsque Kayleigh est une prostituée. C’est une scène très intense où l’émotion est palpable, on sent qu’on se rapproche progressivement de la fin.

En conclusion, je ne peux donc que recommander ce film au plus grand nombre car je le trouve vraiment parfait. Effectivement, le scénario est superbe, les acteurs sont bons et la musique est magnifique. Que demander de plus ! Je me rappelle qu’à l’époque, je ne m’attendais à rien de particulier en le regardant et j’avais vraiment été subjugué par le sujet et l’histoire. C’est le genre de film qui ne fait pas trop de bruit mais dont on ne ressort pas indemne, et c’est tout ce que j’aime. Bref, c’est un vrai petit bijou comme on aimerait en voir plus souvent.

PS: Évitez les suites car elles ne sont vraiment pas à la hauteur. 😦

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

8 réflexions sur “[Critique] L’Effet Papillon

  1. Ben dis donc, plus je lis des articles sur ce film plus j’ai envie de le revoir car j’en garde un très mauvais souvenir : celui d’un affreux mal de crâne. Ces sauts dans le temps (qui n’est pas ce que je préfère dans le cinéma) m’ont vraiment donné la migraine et j’ai trouvé l’histoire fort brouillonne, j’ai assez rapidement perdu le fil … Ton article me pousse à le revoir mais … Pas envie de me retrouver avec un « La migraine épisode 2 : la contre-attaque » 😀

    Publié par Manon (inthecrazyhead) | juillet 12, 2011, 8:56
  2. J’ai entendu tellement d’avis contradictoires sur ce film, il va vraiment falloir que je le voie pour me faire une idée!

    Publié par Thomas Grascoeur | juillet 12, 2011, 2:33
  3. « L’effet papillon » est surement le film qui utilise le mieux le principe du voyage dans le temps et de l’impact de chaque événement sur la vie. Mais là où le film va plus loin, c’est qu’il n’est pas un simple teen-movie américain classique (comme je m’y attendais la première fois que je l’ai vu) ; à travers son côté fantastique sympa au première abord, il aborde des thèmes aussi difficiles que la pédophilie, le handicap, la violence familiale… Je vois que toi aussi tu as été sensible à la mise en abîme qui s’attarde sur l’enfance des protagonistes. Elle est très bien maîtrisée et permet effectivement au film de fonctionner aussi bien.

    Publié par Squizzz | juillet 18, 2011, 7:16
  4. La mise en scène un peu clipesque m’a parfois gêné, mais l’ensemble reste plutôt réussi et intelligent. Une belle palette d’émotions.

    Publié par Jérémy | juillet 19, 2011, 3:44
  5. Je ne l’ai vu que très récemment, mais je dois dire que j’ai été agréablement surpris. Le thème du voyage dans le temps est en effet très bien exploiter, et j’ai même trouvé Kutcher assez bon. Un film qui demande à être revu !

    Publié par Mo5kau | juillet 20, 2011, 7:51
  6. Ce film est une pure merveille et un chef d’oeuvre pour ma part. Le scénario est intelligent et c’est rare de voir un scénario aussi bien écrit et réussi. Coté casting, Ashton Kutscher est incroyable et c’est vraiment dommage qu’on ne le voit pas plus dans ce genre de film alors qu’il est convaincant et très touchant. Son interprétation est très juste et parfaite. Un film qui mérite d’être vu tant il reste dans la tête après le visionnage. A revoir !

    Publié par neots25 | septembre 29, 2013, 7:50
    • Je l’ai justement revu le week-end dernier et il est toujours aussi bon, je ne m’en lasse vraiment pas. Je ne sais pas si tu as regardé la version cinéma ou le director’s cut mais j’ai une préférence pour le director’s cut personnellement car la fin est encore plus puissante d’un point de vue émotionnel.

      Publié par Wolvy128 | septembre 29, 2013, 9:07

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :