Tests DVD / Blu-ray

[Test Blu-ray] Mother !

LE FILM

Synopsis:

Un couple (interprété par Jennifer Lawrence et Javier Bardem) est mis à l’épreuve par l’arrivée imprévue d’invités (Ed Harris et Michelle Pfeiffer) chez eux, perturbant ainsi leur vie tranquille.

Casting:

Réalisateur – Darren Aronofsky.
Acteurs & Actrices – Jennifer Lawrence, Javier Bardem, Ed Harris, Michelle Pfeiffer, Domhnall Gleeson, Kristen Wiig, Jovan Adepo…

Bande annonce:

Critique: ★★★☆☆

Fidèle à ses habitudes, Darren Aronofsky ne ménage pas les spectateurs, les plongeant d’entrée dans une atmosphère étrange avec des plans semblant totalement déconnectés de la réalité et des personnages dont on ne sait rien, ou presque. Refusant l’empathie, le réalisateur américain parvient à générer un sentiment permanent de malaise et d’incertitude, amplifié par des protagonistes jamais fiables, tous autant qu’ils sont. De ce climat pesant va paradoxalement naître une certaine connexion avec le personnage féminin, dont les multiples agressions – tant physiques que psychologiques – vont largement résonner tout au long du film. Un exploit dû autant à la prestation sidérante de Jennifer Lawrence qu’à la mise en scène au plus près de l’actrice. Complètement habitée, la comédienne délivre en effet une performance remarquable de nuance dans la peau de cette jeune femme naïve et sensible. De tous les (gros) plans, elle crève littéralement l’écran, au point de faire de l’ombre au reste du casting, par ailleurs très bon (superbe duo Ed Harris/Michelle Pfeiffer).

Si la première moitié du long-métrage intrigue davantage qu’elle ne captive, la seconde se révèle, quant à elle, incroyable d’intensité, le cinéaste s’autorisant toutes les surenchères possibles pour mettre en image ses nombreuses allégories sur la création ou la destruction. Alors certes, le niveau de subtilité atteint est proche de zéro mais l’expérience de cinéma procurée vaut tout de même sacrément le détour. Pour autant, ce dernier acte absolument hystérique n’éclipse pas les multiples défauts du film. Au-delà du manque évident de finesse dans l’écriture, le récit comprend effectivement beaucoup de thématiques (création, religion, couple, planète…) qui ne forment pas forcément un ensemble très cohérent. Sans compter que certains éléments de l’histoire sont parfois abandonnés en cours de route. En outre, le besoin incessant d’Aronofsky de surligner toutes les symboliques, déjà lourdingues au départ, est extrêmement agaçant. Il en découle du coup une impression mitigée, celle d’un film brillant mais hermétique, audacieux mais grotesque, fiévreux mais assommant.

LE BLU-RAY

Caractéristiques:

Audio – Dolby Atmos : Anglais / Dolby Digital TrueHD 7.1 : Anglais / Dolby Digital 5.1 : Français, Allemand, Italien, Espagnol.
Image – 1080p HD / 2.39:1.
Sous-titres – Anglais, Français, Néerlandais, Espagnol, Italien, Allemand, Danois, Finlandais, Norvégien, Suédois.
Durée – 122 minutes.

Bonus

  • Mother ! The Downward Spiral.
  • The Makeup FX of Mother !.

Éditeur – Paramount.

Avis:

Si l’image de Mother ! ne manque assurément pas de personnalité, avec notamment un grain particulièrement prononcé et une colorimétrie plutôt rare, le rendu HD du Blu-ray ne laisse rien passer, amplifiant à la fois ses défauts et ses qualités. Les amateurs de définition nette et précise risquent donc d’être quelque peu déçus, même si le résultat visuel est inévitable compte tenu des choix artistiques du réalisateur. En revanche, l’aspect sonore mettra certainement tout le monde d’accord tant les pistes audio font honneur au travail étourdissant effectué sur le son. VO comme VF proposent une solide expérience mais on préférera tout de même l’encodage Dolby Digital TrueHD 7.1 (à défaut d’équipement adéquat, c’est cette piste qui a été testée plutôt que la Dolby Atmos) de la version originale pour le supplément de coffre et de précision qu’elle offre. Enfin, côté bonus, même si le disque ne propose que deux suppléments, leur durée et leur richesse leur confèrent néanmoins un certain intérêt. Bien sûr, l’expérience de visionnage n’est pas véritablement prolongée, et on ressort inévitablement de la séance avec un goût de trop peu, mais le service minimum est toutefois assuré.

Disponible à partir du 24 janvier 2018 en DVD et Blu-ray (Belgique).

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :