Tests DVD / Blu-ray

[Test Blu-ray 4K] Transformers 5 – The Last Knight

LE FILM

Synopsis:

Transformers – The Last Knight fait voler en éclats les mythes essentiels de la franchise Transformers, et redéfinit ce que signifie être un héros. Humains et Transformers sont en guerre. Optimus Prime n’est plus là… La clé de notre salut est enfouie dans les secrets du passé, dans l’histoire cachée des Transformers sur Terre. Sauver notre monde sera la mission d’une alliance inattendue : Cade Yeager (Mark Wahlberg), Bumblebee, un Lord anglais (Anthony Hopkins) et un professeur d’Oxford (Laura Haddock). Il arrive un moment, dans la vie de chacun, où l’on se doit de faire la différence. Dans Transformers – The Last Knight, les victimes deviendront les héros. Les héros deviendront les méchants. Un seul monde survivra : le leur… ou le nôtre.

Casting:

Réalisateur – Michael Bay.
Acteurs & Actrices – Mark Wahlberg, Anthony Hopkins, Laura Haddock, Isabela Moner, Josh Duhamel, Stanley Tucci, Santiago Cabrera, Jerrod Carmichael…

Bande annonce:

Critique: ★★☆☆☆

Si la saga Transformers a su, année après année, se montrer convaincante d’un point de vue purement visuel (effets spéciaux, photographie, mise en scène…), elle n’a en revanche cessé de décliner sur le plan scénaristique, les personnages attachants et l’humour salvateur des premiers épisodes laissant progressivement place à des protagonistes quelconques, plongés dans des intrigues invraisemblables. Ce nouvel opus, à nouveau signé Michael Bay, en est malheureusement l’illustration parfaite. Toujours spectaculaire visuellement (malgré un montage un peu précipité), le long-métrage est effectivement plombé par un script extrêmement stupide et confus, multipliant les intrigues sans jamais parvenir à retomber intelligemment sur ses pattes. Certes, on ne regarde pas Transformers pour y trouver de la profondeur ou de la réflexion, mais un minimum de solidité narrative me semble tout de même nécessaire pour pouvoir véritablement apprécier le film. A trop vouloir développer un univers mythologique, les scénaristes se sont totalement fourvoyés, se montrant notamment incapables d’installer des enjeux significatifs. Il en découle donc un divertissement excessivement pauvre, seulement sauvé par sa direction artistique exemplaire. Même le casting, plutôt alléchant sur le papier, peine vraiment à s’imposer.

LE BLU-RAY

Caractéristiques:

Audio – Dolby Atmos : Anglais / Dolby Digital TrueHD 7.1 : Anglais / Dolby Digital Surround 5.1 : Français, Espagnol, Italien.
Image – 2160p UHD / 1.78:1.
Sous-titres – Anglais, Français, Néerlandais, Danois, Finlandais, Italien, Allemand, Norvégien, Espagnol, Suédois.
Durée – 155 minutes.

Bonus

  • Merging Mythologies.
  • Creating Destruction : Inside the Packard Plant.
  • Climbing the Ranks.
  • Uncovering the Junkyard.
  • The Royal Treatment : Transformers in the UK.
  • Motors and Magic.
  • Alien Landscape : Cybertron.
  • One More Giant Effin’ Movie.

Éditeur – Paramount.

Contenu:

Disque 1 – Blu-ray 4K.

Disque 2 – Blu-ray.

Disque 3 – Bonus.

Avis:

S’appuyant sur un master 2K (2160p), la version UHD de Transformers 5 – The Last Knight bénéficie tout de même d’atouts visuels non négligeables. Au-delà d’un supplément de netteté appréciable (surtout pour les arrières-plans et les éléments de décor), c’est surtout ici l’étalonnage HDR des couleurs qui impressionne. Plus précises et éclatantes, celles-ci confèrent effectivement aux images une qualité incomparable, en particulier pour les détails lumineux (flammes, étincelles…). Et ça tombe bien puisque le film, comme la saga dans son ensemble d’ailleurs, regorge d’effets pyrotechniques en tout genre. L’expérience est donc tout bonnement spectaculaire, d’autant plus avec la puissance sonore de la piste VO Dolby Digital TrueHD 7.1 (faute d’équipement nécessaire, la piste Dolby Atmos n’a pas pu être testée). Ample et vertueuse, elle offre un rendu sonore exemplaire, mettant à l’honneur autant les sons d’ambiance que les explosions ou encore la musique engageante. A ses côtés, la piste VF doit malheureusement se contenter d’un encodage Dolby Digital 5.1, certes solide et efficace, mais néanmoins largement en-dessous de son homologue anglaise. Enfin, côté bonus, le dernier disque du boîtier propose plusieurs modules abordant certains aspects du long-métrage. L’ensemble est un peu trop promotionnel mais prolonge toutefois significativement l’expérience de visionnage. Pour conclure, si Transformers 5 – The Last Knight ne restera certainement pas dans les annales du 7ème art, son édition Blu-ray 4K s’avère une nouvelle fois à la pointe de la technologie, proposant une expérience immersive et spectaculaire.

Disponible à partir du 1er novembre 2017 en DVD, Blu-ray, Blu-ray 3D et Blu-ray 4K (Belgique).

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :