★★★☆☆, Critiques de Films

[Critique] Pirates des Caraïbes – La Vengeance de Salazar

Jack Sparrow (Johnny Depp) et ses compagnons se lancent dans la quête du Trident de Poséidon, sur lequel le Capitaine Teague détient des informations précieuses. Cet artefact légendaire, qui donne tous les pouvoirs sur les océans, est leur seul moyen d’échapper aux fantômes du redoutable Capitaine Salazar (Javier Bardem), échappés du Triangle des Bermudes pour éliminer tous les pirates des océans.

Six ans après l’échec critique du quatrième volet, la saga Pirates des Caraïbes s’offre un nouvel opus, réalisé cette fois par Joachim Ronning et Espen Sandberg. Intitulé La Vengeance de Salazar, ce nouveau long-métrage joue intelligemment sur le sentiment de nostalgie mais alterne malheureusement trop le bon et le moins bon que pour véritablement s’imposer comme un épisode notoire de la franchise.

Histoire d’évacuer immédiatement les gros défauts du film, on regrettera pour commencer l’écriture laborieuse et sans saveur. Si la trame générale de l’histoire tient globalement la route, le récit est en effet parsemé de nombreuses ficelles. Or, si certaines paraissent appropriées pour ne pas complètement plomber le rythme du film, d’autres sont en revanche largement évitables. Un constat regrettable qui semble toutefois bien insignifiant à côté de l’écriture même des personnages, le gros point noir de ce nouveau volet. Effectivement, les anciennes figures (Jack, Barbossa) semblent enfermées dans leur rôle alors que les nouvelles (Henri, Carina, Salazar) peinent à s’imposer. Si Jack est toujours aussi drôle et charismatique, on déplorera ainsi son peu d’incidence sur les événements. Son seul fait d’armes étant finalement le flashback dans lequel il se joue magistralement de Salazar. Du côté de Henri Turner, l’impression est encore plus négative puisque le personnage est totalement insipide. Enfin, la trajectoire de Carina, Barbossa et Salazar est un peu plus réjouissante mais n’atteint pas pour autant les sommets.

Moins généreux en scènes mémorables que la trilogie originale, le film délivre tout de même quelques séquences particulièrement réussies. Il faut dire que la dimension technique du long-métrage est à nouveau remarquable, en particulier au niveau des effets spéciaux. Du rendu de Salazar et de ses fantômes au rajeunissement de Jack Sparrow, en passant par la renaissance du Black Pearl, le visuel s’avère soigné en toute circonstance. Sans parler de la BO qui fait toujours des merveilles, l’ajout de quelques thèmes inédits étant ici très appréciable. De quoi en prendre plein les yeux et les oreilles pendant 2 heures ! Surtout que le rythme est plutôt enlevé et ne permet pas de s’ennuyer. Certes, il n’y a pas vraiment de climax, contrairement aux autres films, mais les scènes s’enchaînent néanmoins avec efficacité. Quant à l’humour, il est toujours aussi omniprésent et, sans forcément faire mouche à chaque fois, réserve son lot de punchlines bien senties. Enfin, côté casting, outre le cabotinage de Javier Bardem et la transparence de Brenton Thwaites, on retiendra surtout la fougue de Kaya Scodelario et le charisme de Geoffrey Rush et Johnny Depp.

En définitive, Pirates des Caraïbes – La Vengeance de Salazar se révèle donc être un divertissement efficace, qui n’apporte toutefois rien de significatif à la saga sur le plan de l’histoire. Porté par une dimension technique toujours aussi attrayante, le film délivre quelques séquences d’action de toute beauté. Pas indispensable mais sympathique en somme !

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :