★★★☆☆, Critiques de Films

[Critique] Doctor Strange

3-étoiles

affiche-doctor-strangeRetour aujourd’hui sur Doctor Strange, réalisé par Scott Derrickson. Le film suit l’histoire du Docteur Stephen Strange (Benedict Cumberbatch), talentueux neurochirurgien qui, après un tragique accident de voiture, doit mettre son égo de côté et apprendre les secrets d’un monde caché de mysticisme et de dimensions alternatives. Basé à New York, dans le quartier de Greenwich Village, Doctor Strange doit jouer les intermédiaires entre le monde réel et ce qui se trouve au-delà, en utilisant un vaste éventail d’aptitudes métaphysiques et d’artefacts pour protéger le Marvel Cinematic Universe.

Sans être forcément transcendant, Doctor Strange a pour lui son audace graphique qui tranche nettement avec les dernières productions Marvel. L’univers, ou plutôt les univers, se prêtent parfaitement à toutes sortes de folies visuelles et le film a la bonne idée de s’y engouffrer pleinement. Alors certes, le résultat à l’écran est parfois un peu foutraque mais cependant toujours assumé. On appréciera en particulier les représentations numériques du temps et de l’espace qui offrent au personnage un superbe terrain de jeu. En parlant du personnage, celui-ci demeure selon moi la grande satisfaction du long-métrage. Par son humour, son arrogance et sa détermination sans faille, il apparaît comme un héros perfectible mais attachant. Deux caractéristiques que Benedict Cumberbatch parvient à merveille à retranscrire dans son interprétation. Toujours aussi charismatique, l’acteur britannique livre à nouveau une prestation de grande qualité, se montrant convaincant autant en neurochirurgien à l’égo surdimensionné qu’en sorcier en quête d’apprentissage.

photo-doctor-strangeA ses côtés, le reste du casting peine en revanche à véritablement s’imposer, la faute à un manque cruel d’épaisseur. Ainsi, les personnages interprétés par Rachel McAdams et Chiwetel Ejiofor n’ont qu’une utilité fonctionnelle à l’histoire, et se révèlent donc particulièrement transparents, alors que ceux de Tilda Swinton et Mads Mikkelsen sont beaucoup trop brouillons que pour être vraiment emblématiques. En outre, la trame narrative du récit s’avère assez élémentaire, pour ne pas dire carrément simpliste. Entre les nombreuses ficelles, les quelques incohérences, les dialogues peu inspirés et les raccourcis grossiers, le scénario ne brille pas spécialement par sa richesse. A l’instar des enjeux du film, il manque aussi nettement d’ampleur. Malgré tout, il a le mérite d’être efficace, notamment dans sa capacité à aller droit au but. Après tout, ça reste une production Marvel qui ne s’encombre pas trop des nuances. L’ensemble reste léger et pas désagréable, surtout que l’humour fonctionne globalement bien.

En définitive, si Doctor Strange ne fait donc pas mieux que la plupart des productions Marvel récentes, il surprend néanmoins par son audace visuelle totalement assumée. Assez faible au niveau de l’écriture, il peut aussi compter sur un excellent Benedict Cumberbatch pour assurer le spectacle pendant près de 2 heures.

À propos de Wolvy128

Créateur et rédacteur en chef du site. Passionné de cinéma depuis mon plus jeune âge, je profite de ce blog pour partager ma passion au quotidien.

Discussion

2 réflexions sur “[Critique] Doctor Strange

  1. Même avis de mon côté. Un bon divertissement qui, faute de se briller par son scénario, se démarque astucieusement de l’habituelle entreprise de démolition super-héroïque dans une vertigineuse mosaïque d’effets qui maintiennent en éveil.

    Publié par princecranoir | octobre 28, 2016, 9:48

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :